• Buzz chaud du moment
  • Buzz chaud du moment
Actualités

[A venir !][MAJ 29 / 11] Lune : nouvelle fenêtre de lancement pour la mission Artemis I, le 16 Novembre 2022, à partir de 04 : 30 du matin ! (heure française…)

Moments forts

22:51

sous peu, la retransmission de la conférence de pre-entrée d’Orion dans l’atmosphère terrestre, sous la coupe de la mission Artemis I (programme Artemis Series)

pour rappel, le direct est assuré par la NASA, depuis ses comptes sociaux dédiés dont la chaîne Youtube (NASA TV)

 

22:55

retransmission dans cinq minutes

23:00 - Conférence entrée terrestre + amerrissage Orion : c'est parti !

début de la conférence (aperçu, preview) de l’entrée d’Orion (voyage-retour) sur Terre : la NASA va détailler essentiellement les contours logistiques, par étape, de l’entrée terrestre (avec approche Orion), jusqu’à l’amerrissage du vaisseau dans l’Océan Pacifique.

La conférence est en direct du Centre Spatial Johnson.

23:01

rappel : la mission Artemis I (Orion) est à J+23, le 8 Décembre 2022 (sur les 26 jours-mission)

23:02

“nous sommes sur la bonne voie” pour la poursuite de la fin de la mission Artemis I

“unité de distribution, alimentation” : des “tests additionnels” seront produits d’ici quelques jours. Les incidents passés, y a quelques jours sont en cours de résolution (et de compréhension par les équipes d’ingénieurs)

23:05

tout semble prêt (design, sécurité, protocole), est-il confirmé, pour l’entrée d’Orion sur Terre (voyage-retour) : la date du 11 Décembre 2022 est, donc, toujours confirmé par la NASA

23:06

“la salle était silencieuse” : une salle pour “absorber” le son pour l’équipe du programme Artemis I, d’Orion : vue des “partenaires” et de l’équipe de la NASA

23:08

retrospective des préparatifs avant le lancement du SLS + Orion

23:11 - Voyage-retour Orion : trajectoire modifiée pour l'amerrissage

“nous avons décidé de bouger cette trajectoire… de 300 nœuds nautiques” (du fait de la météo : à priori, ni San Diego, ni au Nord-Est de San Diego ?)

23:14

23:16

il est rappelé que la capsule restera pendant deux heures (avec certains systèmes allumés) pour finaliser “les objectifs” restants

23:16

“nous avons collectés de très bonnes données” au cours de la mission Artemis I

vu des sites d’anciennes missions de la NASA (Apollo 14, Apollo 15)

23:18

“une nouvelle technique de voler jusqu’à la côte Ouest” pour amérrir dans l’Océan Pacifique

télémétrie collectée lors de l’amerrissage comme la température : “nous sommes vraiment impatients d’être à Samedi”

23:20

une fois l’amerrissage effectué, la mission sera loin d’être finie : la capsule devra être repêchée par l’équipe dédié et divers corps maritimes nationaux (avec hélicoptère)

beaucoup d’étapes post-amerrissage

23:22

session de questions-réponses (en physique et par téléphone)

23:23

“c’est un profil différent” : cette mission sera légèrement différente au niveau de l’amerrissage puisque la NASA veut pouvoir faire fonctionner les systèmes jusqu’à l’amerrissage

le facteur “energie” semble assez crucial (d’où les mentalités de trajectoires évoquées de façon multiples) : suivant la trajectoire empruntée, il faudra tirer plus ou moins d’énergie sans impacter le vaisseau et ses occupants (il s’agit d’un test, pour rappel, afin que les futures missions soient habitées, à l’intérieur d’Orion : ici, uniquement des mannequins mais il faut qu’ils soient intacts pour viabiliser ce premier test) ainsi que le bouclier thermique (dissipation ou concentration de la chaleur, suivant ce qu’il sera permis d’exploiter, au maximum, encore une fois, sans risquer un dommage critique)

23:29

“nous avons du carburant en plus pour faire cela”, des manœuvres pour ajuster en pratique ce qui aurait été pensé (à tort ou mal jaugé) en théorie (l’imprévu…)

23:30

“ma première (mission) était la plus dure… vous ne savez pas ce que vous ne savez pas” : évocation des directions de test de vol de mission (comme ici, Artemis I, avec Orion)

la 65ième mission pour Mike Sarafin (responsable général de la mission Artemis I)

23:33

à nouveau, une question sur le bouclier thermique : “the parado shark” (surnommé par la NASA, étape avant l’amerissage avec le bouclier thermique où il faudra juguler la température extrême subie par l’entrée atmosphère à très haute vitesse, maîtriser le crash avec les systèmes et déployer les parachutes pour amortir Orion dans l’Océan Pacifique)

 

23:36

“timeline anticipée ?” : “je n’ai pas de données sur ça” (Mike Sarafin)

23:37

estimation de la visibilité à l’oeil, dans le ciel, d’Orion : “4-6 heures pour ramener la capsule” après le mode ou la configuration d’allumage qui sera enclenchée pendant 2 heures, est-il rappelé.

le “sonic boom” sera le plus visible : à part pour les locaux et le long de la côté “ou en bateau”, apparemment très peu de chance

23:40

“il y a seulement deux objets que nous suivons”

“nous nous déplaçons perpendiculairement à ces objets”

“nous voulons être sûr que nous obtenons une probabilité basse… c’est un risque bas” qu’Orion entre en collision avec un débris spatial ou un objet gravitant autour de la Terre

23:42

“nous avons 37,5 % des objectifs en progrès” : beaucoup d’autres concernent des aspects très techniques d’Orion avec l’amerissage qui sera une étape-clé pour enrichir ce ratio ce qui montre de l’importance de cette étape

“nous en avons ajouté 14” additionnels

“3 seront réalisés une fois que l’amerrissage sera effectué” et validé

23:44

23:45

“nous n’avons pas la liberté de partager cela” (les coordonnées exacts vers l’amerrissage)

“nous avons un courant d’air froid qui se dirige vers le Sud de la Californie” : de la pluie en perspective, suivant les prévisions météos (avec une “augmentation du vent”). Selon les bulletins previsionnels météo, l’amerrissage dans cette zone “serait probablement OK” car la direction et puissance du vent est à son maximum de ce que peut encaisser (?) le “design” du vaisseau.

23:52

“ce qui sera démontré dans ce vol sera important pour les autres missions” : Mike Sarafin insiste sur le dépannage ou l’évolution constante (en mentalité, pour chaque incident) à appliquer à un vaisseau comme Orion.

23:56

“go Artemis !” : fin de ce live-condensé, merci de l’avoir lu-suivi !

prochains rendez-vous, le retour sur Terre d’Orion, le 11 Décembre 2022 :

  • 17 heures : début de retransmission Artemis I (voyage-retour, entrée terrestre),
  • 20 h 39-40 : amerrissage (splashdown) Océan Pacifique,
  • 21 h 30 : conférence post-amerrissage NASA.

 

 

22:55

retransmission dans cinq minutes

22:59

La conférence est en direct du Johnson Space Center

23:00 - Conférence post-survol Orion (voyage-retour) : c'est parti !

début de retransmission de la conférence qui sera axée autour des manœuvres et opérations effectuées sur Orion par le centre de contrôle de la NASA (Houston, Texas – Etats-Unis) et l’ESA (Europe) : pour rappel, cet après-midi (heure française), Orion a opéré une seconde boucle en passant derrière la Lune avant de se diriger vers la Terre, en vue d’un retour prévu pour le 11 Décembre 2022. Un burn a été effectué, post-corrections de trajectoire (avant), à 17 h 43.

23:01

23:01

rappel : J+20 de la mission Artemis I + retrospective (comme lors du live) des jours passés avec des clichés (cf. live précèdent, relatif au survol lunaire d’Orion, à 15-18 heures)

23:03

“plus tard aujourd’hui” (opérations d’aujourd’hui, à partir de 15 heures, le 5 Décembres 2022) : Orion effectue des manoeuvres, un burn, avant de passer au-delà de la face cachée lunaire, pour se diriger vers la Terre (voyage-retour, seconde boucle du “8”).

23:05

“nous avons révisé certaines anomalies” (dysfonctionnements matériels dont “l’angle de l’antenne”)

23:09

“sélectionner le site d’atterrissage”, d’ici le 8 Décembre 2022, pour Orion (amerrissage le 11 Décembre 2022)

23:09

“nous avons accompli un nombre d’objectifs bonus” pour cette mission Artemis I

23:10

burn : 3 minutes 27 sec. (durée)

23:12 - 11 Décembre 2022 : prévision, cartographie du splashdown (amerrissage) d'Orion + sélection site (zonage)

23:13

“1 200 lieux nautiques” à San Diego ou à l’Ile Catalina : deux options possibles pour l’amerrissage

23:15

“30 %” des objectifs complétés

23:16

“de ce que nous avons appris du DRO” : rappel des burns ayant sous-consommé du carburant (économie par rapport au prévisionnel, déjà évoqué en conférence précèdente)

 

23:18

23:19

“nous avons été capable de reprendre les commandes primaires”

23:19

évocation des panneaux solaires : “c’est une bonne opportunité”, avec toutes les manœuvres et rotations opérées, de voir la résistance ou longévité (usure) de ces panneaux, pour cette première mission Artemis (I)

23:22

23:22

rappel : au cours de la mission, l’intérieur du cockpit d’Orion intégère des mannequins (non-humains) et des échantillons ou expériences, notamment, pour mesurer les radiations ou encore la tenue de certaines substances (levures)

23:24

tests d’Orion (amerrissage, avant envolée), entraînements des équipes à la récupération

23:26

session questions-réponses

23:26

23:27

“nous avons fait tout les Burn à ce stade”

23:30

question de CBS qui demande de repéter (NASA) le problème d’alimentation (expliqué également en communiqué, sur le site officiel de la NASA…) : à nouveau, re-explication du dysfonctionnement de l’alimentation (distribution des données, télémétrie en deux sections, dans ce module). “Nous avons pas compris encore ce qui a pu causé” ce dysfonctionnement (au niveau de l’alimentation en basse-consommation : problème survenu à ce niveau d’intensité electronique et electrique)

“vous avez deux PCDUs” : l’équipe est en train de tester en mode hors-ligne. Une “fenêtre limitée” est évoquée.

23:35

question autour de détails de l’amerrissage (rappel des points ou étapes évoqués en conférence, par niveau ou plateau d’altitude)

 

23:37

deux choix du site d’amerrissage : demande autour des types de facteurs ou critères qui permettront de décider

San Diego site 3 (zone 1 privilégiée) ou plus au Nord

“nous essayons de chercher les meilleures conditions météos”

“il y a aussi le poids… les impacts éventuels… comment réagissent les vents”

23:40

re-entrée : “comparable ou supérieure” aux autres missions voire les futurs (?)

“cela dépend de trajectoires spécifiques… à développer pour de futures missions”

“nous avons résolument des limitations en terme de vitesse… nous essayons d’étendre la distance pour de futures missions”

23:44

des points “à étendre” pour Artemis II : “beaucoup d’objectifs… au-delà de la mission Artemis I”

“il y aura encore beaucoup de choses à tester pour Artemis II… le système de support de vie”

“nous allons délibéremment laisser le véhicule sous tension… au moins deux heures après l’amerrissage” dans l’Océan qui refroidira le vaisseau (cela fera partie des “6 heures de récupération”)

23:47

à venir :

  • 8 Décembre 2022 : conférence re-entrée Orion + amerissage à 23 heures,
  • 11 Décembre 2022 : début de la retransmission, jusqu’au splashdown + conférence post-splashdown.

 

déjà la fin de ce live-condensé : merci de l’avoir lu-suivi !

23:49

14:55

retransmission dans cinq minutes !

15:00 - Artemis I, voyage-retour, survol lunaire + Burn : C'est parti !

début de la retransmission qui sera axé sur la seconde partie de voyage (retour, ici) d’Orion, avec un allumage (burn) aux alentours de 17 h 43

15:01

15:04

sous peu, une perte de signal (communication) à l’approche de la Lune, par Orion (qui fera sa seconde loop, l’autre partie du “8”, incarnant ce voyage-retour, ce survol)

15:05

15:06

15:10

15:12

en attendant 17 h 43 (retransmission dès 15 heures…) et l’allumage, retour ou (re)rappel des informations de la mission Artemis I et des étapes déjà effectuée :

 

  • 16 Novembre 2022 : lancement (SLS) Artemis I

15:15

  • 21 Novembre 2022 (et avant le 21, post séparation des élements du lanceur avec Orion)

15:16

  • 28 Novembre 2022 (DRO, voyage-aller)

 

  • “le week-end dernier”

15:17

15:18

15:19

15:21

15:24

de l’autre côté de la Lune, une fois la boucle opérée, Orion passera devant les sites ou zones d’alunissage de différentes missions Apollo de la NASA

15:26

en attendant 17 h 43 (burn, allumage)… vidéo, retrospective sur l’équipe technique du centre de contrôle et de commandes de la NASA

15:27

le second burn pour amorcer le voyage-retour (rappel) a été effectué et validé le 4 Décembre 2022 (16 h 43).

Lors de cette opération, un impromptu est survenu : “peu de temps après avoir acquis le signal avec la station au sol de Canberra du Deep Space Network à 0 h 41 CST, Orion a rencontré un problème avec une unité de distribution de conditionnement d’alimentation (PCDU), dans laquelle quatre des limiteurs de courant à verrouillage responsables de l’alimentation en aval ont été éteints. Ces commutateurs de niveau inférieur se connectent aux sous-systèmes de propulsion et de chauffage. Les équipes ont confirmé que le système était sain et ont réussi à réalimenter les composants en aval. Il n’y a eu aucune interruption de l’alimentation des systèmes critiques et il n’y a eu aucun effet indésirable sur les systèmes de navigation ou de communication d’Orion“, indique le communiqué officiel, le 4 Décembre 2022.

15:31

au plus près de la Lune, Orion sera (bientôt) à quelques 127, 46 Km

15:33

15:40

15:40

un rappel du trajet aller et retour d’Orion, dans le cadre de la mission Artemis I (partie bleue : voyage-retour, avec l’approche – bientôt – au plus près de la Lune et un autre burn ou allumage)

15:42

“tout semble bien se passer” jusqu’à présent

15:44

retrospective des terriens rendant artistiquement hommage à la mission Artemis I (impression 3D, tag sur les murs, flyers dans le milieu scolaire avec une classe d’étudiants)

15:45

15:50

15:54

16:00

perte du signal (communications Orion – Terre, Etats-Unis, NASA) dans environ 1 h 40 minutes)

16:02

“tout semble se passer bien” jusqu’à présent

16:10

perte de signal dans environ 1 h 32 minutes

16:20

16:29

16:32

16:36

perte du signal dans environ 01 h 05 minutes

16:37

16:46

à un peu moins d’une heure, désormais, du burn (allumage) d’Orion, retrospective du programme Artemis (à venir : ici, mission première, Artemis I) et les avancées ou attentes, évoquées par la “conservatrice-adjointe d’échantillons Apollo”

16:55

16:56

16:58 - Orion : approche de la Lune

17:03 - Orion : correction de trajectoire (manœuvres)

17:06

17:09

17:11

17:12

29 minutes avant la perte du signal

17:12

17:13

rappel : Orion en est à son J20 (sur J25, hors amerrissage sur Terre, Océan Pacifique) dans le cadre de la mission Artemis I

17:14

17:16

17:17

17:20

17:20

23 minutes avant l’allumage ou burn d’Orion

17:21

perte du signal dans 19 minutes environ

17:23

17:24

17:26

17:28

17:28

17:29

17:30

17:31

10 minutes avant le signal

17:31

17:33

perte du signal dans 8 minutes

17:35

perte du signal dans 5 minutes

17:36

17:36

17:36

17:37

17:38

perte du signal dans 2 minutes

17:40

17:40 - Orion : perte du signal (communications)

perte de signal depuis 17 h 40 (et pendant 30 minutes, au minimum)

17:41

17:43 - Orion : burn (allumage)

durée (théorique) : 3 minutes et 27 secondes

 

17:44

faute d’image (théoriquement, pas de relais-signal depuis la face cachée de la Lune, qui fait obstacle : pas de relais physique dans cette zone, officiellement), le centre de contrôle (Houston, Texas – Etats-Unis) de la NASA est montré : il faudra attendre le retour-image pour avoir la confirmation ou non du burn (pas de télémétrie associée, hors image ?…) d’ici un peu moins de 30 minutes

17:47

17:48

17:49

en attendant, retour, à nouveau, sur les échantillons des missions d’Apollo mais aussi des futurs échantillons du programme Artemis

17:57

18:03

retour du signal (Orion) dans 7 minutes environ

18:08

retour du signal (Orion) dans environ 3-4 minutes

18:11

18:12 - Orion : re-aquisition du signal

18:13

18:14 - Orion : burn (allumage) effectif (post-aquisition du signal, à nouveau)

“nous avons la confirmation que le burn s’est déroulé comme prévu”

18:15

18:15

“Orion est désormais sur le chemin de la maison”

18:17

18:18

18:20

18:21

18:22

vitesse d’Orion actuelle : 3460,09 Km par heure

18:23

18:24

18:25

18:26

18:27

128,75 “au-dessus de la surface” de la Lune (Orion), actuellement

18:27

18:32 - Orion : en direction de la Terre ! (voyage-retour, boucle du 8 complétée)

18:35

et, c’est sur ces quelques images que la NASA clôture, enfin, son direct : merci d’avoi lu-suivi ce live-condensé !

prochains rendez-vous :

  • 5 Décembre 2022 : 23 heures, conférence post-survol,
  • 8 Décembre 2022 : 23 heures, conférence pre-entrée terrestre,
  • 11 Décembre 2022 : 17 heures, retransmission pre-entrée terrestre et amerrissage,
  • 11 Décembre 2022 : 20 h 40, amerrissage,
  • 11 Décembre 2022 : 21 h 45, conférence post-entrée terrestre et amerrissage.

 

18:39

en continu et pour rappel, un flux en direct du voyage d’Orion, dans le cadre de la mission NASA-ESA Artemis I (actuellement, le 5 Décembre 2022 : voyage-retour vers la Terre, après la boucle derrière la face cachée de la Lune empruntée par Orion et post-burn) :

18:41

18:44

18:49

22:30 - Départ DRO (Burn) : c'est parti !

début de la retransmission

22:35

22:36

22:36

Burn (allumage) prévu à 22 : 53 (heure française)

22:37

vue schématisée du trajet aller et retour d’Orion : à droite (partie en surbrillance, en blanc), le départ en DRO d’Orion pour entamer, après le survol lunaire, le voyage-retour en direction de la Terre

22:40

cette mission Artemis I sera l’occasion d’entamer les études préparatoires de l’impact des radiations (spatiales, au-delà de la Lune, également) sur le corps humain ou vivant

22:49

22:51

22:53 - Artemis I, DRO (départ)

22:54

22:56

“en préparation de son second survol lunaire” (voyage-retour, vers la Terre, post-Burn, allumage)

Allumage (burn) effectué “avec succès”

22:58

23:00

23:00

23:02

fin de ce live-condensé, merci de l’avoir lu-suivi !

prochains rendez-vous, le 5 Décembre 2022 :

  • 15 heures, survol Orion (voyage-retour),
  • 23 heures, conférence post-survol Orion.

22:55

cinq minutes avant retransmission

23:03 - "Preview des opérations Orion à venir" : c'est parti !

un peu de retard : début de la conférence (briefing) de la NASA sur le protocole de départ DRO du vaisseau Orion, dans le cadre, pour rappel, de la mission Artemis I, en direct du Johnson Space Center (JSC, Etats-Unis)

23:03

23:06

“il était question de donner le Go pour le départ” ; rappel de la mission Artemis I :

“la discussion d’aujourd’hui tournera autour” du départ d’Orion (ligne bleue, voyage-retour)

23:08

“ajouter plus d’objectifs… nous sommes tombés d’accord sur ceux-ci”

“il était aussi question d’ajouter” le critère météorologique, en données

 

23:10

clichés issus d’une vidéo “prise hier”, le 29 Novembre 2022 :

23:11

evocation de l’ESA, “partenaire de longue date” qui a fourni, conçu le module Orion ; remerciements de la NASA envers différents partenaires

23:12

evocation de l’exploration du système solaire à travers les outils ou instruments d’Orion, conçu pour “l’exploration” à travers les prises de vue (imagerie) permettant de mieux identifier les roches (géologie), par exemple.

23:15 - Trajectoire : changements, options

concernant les “manoeuvres” à venir : Burd demain, le 1er Décembre 2022

23:16

“6 000 miles de la surface” lunaire (Orion) lors de l’approche au plus près du vaisseau

 

23:17

“nous avons ajouté 7 objectifs de plus”, en plus des 2 additionnels, qui sont venus dans la mission Artemis I

lors de la procédure du Burn la NASA “espère positivement” pouvoir réduire certains paramètres ou opérations, par rapport aux “rayons solaires”. Evocation des constantes en altitude et des constantes thermiques, par rapport au carburant d’Orion (qui doit incliner ou s’orienter dans plusieurs positions : ajustement trajectoire) : “Orion n’est pas pointer fixement” face au Soleil.

 

23:21

“déterminer si nous pouvons économiser du carburant” pour effectuer des “opérations supplémentaires”

23:21

les données ou télémétrie serviront pour d’autres missions (des détails seront donnés plus tard…)

“17 ingénieurs en Europe… Orion ne pourrait pas voler” sans ce partenariat

23:24

23:24

 

23:26

A nouveau, l’ESA confirme la bonne surprise de l’économie de carburant (mieux qu’en prévision) du fait de la consommation moindre dans l’environnement spatial (qui n’en demandait, finalement, pas autant et pour cette mission relativement assez proche de la Terre)

23:27

centre de contrôle ESA :

23:27

Service Module 2 est “déjà au KSC”

adoption du financement “la semaine dernière” pour les autres missions Artemis (ESA)

23:29

session questions-réponses (physique et téléphone)

23:30

“il y a un nombre de modifications que nous pouvons avoir” pour le voyage-retour mais cela reste à voir : evocation du retour, jusqu’à l’atterrissage

23:32

retour (en question) avec les manoeuvres ou trajectoires (évoquées en schéma avec la Lune, plus en bas) présentées par la NASA pour optimiser le rebond ou voyage-retour en direction de la Terre : “c’est une question de force-G… le changement de trajectoire n’est pas une question de précision”

ESA : “en comparaison à Apollo, votre atterissage était prêt… avec Artemis… le vaisseau à la capacité… de prendre la meilleure trajectoire”

23:35

“4 objectifs additionnels” (question) : ils seront connus “dès la sortie DRO”

“une fois le système de propulsion” obtenu en retour, “cela apporte une meilleure compréhension” de l’ensemble des objectifs (qui ne sont pas plus dévoilés en teneur ni leur “progression” ou leurs étendus : question posée)

“les deux derniers ont été complétés pendant que nous avons cette conversion” téléphonique”, indique la NASA, toujours sans plus de détails… “6-8… en progression”

ESA : “nous nous attendons à économiser plus de carburant”

23:39

“pour démontrer ce type de fonctionnalité” : capture (selfie, comme Perseverance sur Mars), photographique depuis le point de vue d’Orion

“nous ne sommes pas en train de tester les systèmes de survie avec ce vol” (ESA)

23:40

ce qui a été gagné ou perdu avec une durée de vol (16 Novembre 2022 – 11 Décembre 2022) : “nous continuons d’accumuler plus de données en exploitant les mêmes capteurs… sous différentes températures et constantes thermiques…mieux nous appréhendons les marges, mieux nous” pouvons les utiliser pour d’autres missions, pour optimiser les performances des vaisseaux.

“une des leçons apprises… la caméra… le système de refroidissement… au-delà de nos attentes” : “maintenant vous pouvez factoriser ceci” (avec la caméra, qui permet d’augmenter considérablement la fluidité des opérations avec un visuel pour mieux voir, tout simplement, l’état d’Orion ou d’éventuels aspects, entre différentes étapes de la mission Artemis I)

23:46

“durée des burns” :

  • Jeudi (3 : 55 pm EST),
  • Lundi  (10 : 00 am EST – Burn 2).

23:48

Cartographie, imagerie (Lune)

23:51

6 moteurs (propulsions) : “ils sont à la NASA, ils nous sont envoyés… il y a aura un nouveau moteur… encore en développement… succésseur de ces moteurs” (ESA)

23:54

retour (encore) sur les faits marquants ou les “funnies” comme la caméra exaltante (“hot”) d’Orion

23:57

“c’est la zone en-dessous de la courbe… c’est plus plat qu’une trajectoire en force G” : concernant les changements de trajectoire

 

23:58

fin de ces questions (presse, médias)

 

23:58

23:59

prochain rendez-vous :

  • 1er Décembre 2022 : départ Orion DRO (Distant Retrograde Orbit), à 22 h 30 (France)

00:00

pour en savoir plus :

  • le suivi en temps (quasi-réel) d’Orion, via le site dédié (traceur + constantes chiffrées) ;

 

  • le live-streaming (vidéo en direct) de la NASA, du vaisseau Orion, en continu.

00:02

et, également, le compte Twitter Orion, pour avoir un visuel, toujours chiffré, des dernières évolution du périple de la mission Artemis I :

 

00:03

merci d’avoir lu-suivi ce live-condensé !

11:15 - Orion, survol lunaire : début de retransmission

11:20

11:22

20 h 52 : insertion (confirmée par la NASA)

depuis hier, 20 Novembre 2022 : entrée lunaire (insertion – sortie lunaire)

 

11:24

11:31

survol prévu dans “moins de 14 minutes”

11:31

13 h 44 : Burn

11:41

11:45

11:50

11:53

11:56

Burn d’ici “une heure et 47 minutes”

12:00

12:14

716 miles par heure

12:19

“nous perdrons la communication… d’ici environ 34 minutes” (13 h 26 : perte de communication Orion – passage derrière la Lune)

12:20

12:30

1 h 12 avant le survol (burn) lunaire

12:36

12:36 - Artemis I, voyage-aller, survol lunaire, préparation DRO : récap' des étapes du 20 Novembre 2022 (et à venir)

20 Novembre 2022 :

  • troisième allumage (burn) de correction de trajectoire effectué (13 h 12, heure française)
  • entrée “dans la sphère d’influence lunaire” (20 h 09, heure française).

 

[Actuellement – live-condensé !] 21 Novembre 2022 :

  • Burn, allumage pour la préparation en DRO (13 h 44),
  • Perte de communication, passage d’Orion derrière la Lune (13 h 26),
  • Orion approchera au plus près de la Lune (13 h 57).

 

 

Source : NASA

12:45

12:47

12:52

34 minutes environ avant la perte de signale (communications – passage derrière la Lune)

12:59

12:59

13:02

13:02

le Burn (à venir) “durera 2 minutes et 30 secondes”

13:04

13:04

13:09

13:09

amerrissage (Terre, Océan Pacifique) prévu, est-il rappelé, pour le 11 Décembre 2022

13:10

13:10 - Artemis I, voyage-aller : vue de la Terre, depuis Orion !

13:17

13:17

perte du signal (d’Orion) dans environ 9 minutes (passage derrière la Lune)

13:18

13:20

13:20

rappel des étapes-clé :

 

  • Perte de communication, passage d’Orion derrière la Lune (13 h 26),
  • Burn, allumage pour la préparation en DRO (13 h 44),
  • Orion approchera au plus près de la Lune (13 h 57).

13:24

2 minutes avant la perte de signal

13:26 - Perte du signal : passage d'Orion derrière la Lune

13:27

13:28

13:30

en attendant 13 h 57 (approche au plus près de la Lune), le directeur de vol de la NASA en interview, en direct depuis le centre de contrôle

13:32

13:32

evocation de l’exploration “au-delà de la Lune”, des autres missions futures Artemis (II, III, IV), en direction de la Lune voire de Mars

13:34

retrospective, toujours en attendant l’approche au plus près de la Lune, via une vidéo et des témoignages relatifs à la mission Apollo 8

13:43

13:43

13:46

l’air de rien, Orion parcoure, actuellement 4 976,09 Km par heure (!)

13:47

13:50

retour du signal dans environ 10 minutes

13:51

13:57

13:57

retour du signal dans 3 minutes

14:02 - Retour du signal (post passage derrière la Lune d'Orion)

14:03

14:05

14:06

14:07

14:08

14:14

14:14

14:17

14:18

14:20

14:21

14:25

14:25

14:28

14:30

14:32

14:33

14:45

conférence à 23 heures, heures française

14:45

fin de ce live-condensé, merci de l’avoir lu-suivi !

16:03

live confirmé à 16 h 45

16:40

retransmission dans cinq minutes

16:45 - Perspective de la Terre depuis Orion : c'est parti !

dernier rendez-vous de la journée (avec la NASA) : un premier cliché va être dévoilé depuis Orion (montrant la Terre)

16:45

à nouveau re-diffusion du lancement (liftoff)

16:48

16:50 - Orion : vue sur les moteurs auxiliaires

vue des moteurs auxiliaires d’Orion

16:51

16:55

la caméra “peut tourner en différentes vues” bien que la vue soit figée sur les moteurs auxiliaires depuis quelques minutes

16:56

16:57

16:58

16:59

à nouveau, la map interactive pour re-montrer les étapes de séparation du module Orion du lanceur SLS, en voyage-aller

17:02

17:04

17:08

les panneaux solaires sont “orientés” en direction du Soleil pour optimiser l’alimentation d’Orion.

17:09

17:14 - Vue de la Terre depuis Orion ! (57 000 miles de la Terre)

17:15

17:16

17:17

17:18

17:22

17:23

rappel du contenu intérieur du module Orion avec les mannequins tests ayant les combinaisons de cosmonautes ou encore tout un tas d’équipements : le but, outres les contenants recelant les expériences scientifiques, est de pouvoir préparer un voyage avec des êtres humains et / ou vivants. Artemis I pose les bases pour les prochaines missions Artemis (avec humains)

17:30

17:31

17:33

17:34

fin de ce live-condensé et de ces premiers clichés du voyage-aller d’Orion, en direction de la Lune.

D’autres rendez-vous seront prévus (départ et retour d’Orion, conférences, retour vers la Terre…) : plus d’informations prochainement et depuis une actualité dédiée (avec actualisation du planning dans cette présente actualité)

14:40

à nouveau et sur le vif, la NASA indique un nouvel horaire (non-actualisé dans le planning, depuis le site officiel…) : le rendez-vous est donné à 15 heures, heure française

14:55

cinq minutes avant retransmission

15:00 - Correction trajectoire (Burn) Orion : c'est parti !

début de la retransmission, enfin.

15:02

15:03

15:06

15:09

15:10

21 minutes avant l’allumage (burn) du moteur Orion : il s’agira de pouvoir tester, depuis le lancement, que tout fonctionne correctement tout en assurant une trajectoire (rectifiée) vers la Lune. Une étape cruciale

15:14

17 minutes avant l’étape du burn

15:15

à nouveau, la carte intéractive avec la vue éclatée post-liftoff de la rampe de lancement 39B.

la correction de trajectoire correspond au pan gauche du “8” opéré par Orion (bientôt) en corrigeant la trajectoire pour emprunter ce couloir ou cette ligne, après l’injection trans-lunaire survenue un peu plus tôt dans la journée

15:24

10 minutes avant burn

15:25

7 mn 30 avant burn

15:25

15:30

temps de mission écoulé depuis le décollage : 7 h 43 minutes

15:32

moins d’une minute avant burn

15:33 - Correction trajectoire (Burn) Orion : début de l'étape

15:35

étape validée : la trajectoire a été rectifiée. Orion est sur le bon chemin, en direction de la Lune

15:36

prochaine étape : une vue de la Terre depuis Orion, dès 16 h 45, est-il annoncé (16 h 00, depuis la vidéo mise en ligne de la NASA…)

10:55

conférence post-lancement dans cinq minutes

11:00 - conférence post-lancement : c'est parti !

début de la conférence, après le lancement du lanceur SLS et de sa charge utile Orion

11:05

11:06

“c’est juste un vol de test” (Bill Nelson, administrateur NASA) tout en évoquant les autres missions (avec humains) du programme Artemis

11:09

  • Bill Nelson, NASA administrator
  • Mike Sarafin, Artemis mission manager, NASA Headquarters
  • Mike Bolger, Exploration Ground Systems Program manager, Kennedy
  • John Honeycutt, Space Launch System Program manager, Marshall
  • Howard Hu, Orion Program manager, NASA’s Johnson Space Center
  • Emily Nelson, chief flight director, Johnson

 

rappel des intervenants

11:11

11:12

tour à tour, les responsables de missions et projets de la NASA soulignent une nouvelle étape (majeure) enfin effectuée de ce programme Artémis via une mission Artemis I qui a, enfin, pris son envol, le 16 Novembre 2022

11:15

une mission “sans faille” (ou presque : petite brèche réparée par l’équipe rouge, avant le lancement)

11:17

11:19

séance de questions-réponses (presse, médias)

11:22

“l’Espace est vraiment dur” : des questions autour des retours-tests ou des débris post-lancement. D’autres détails seront donnés ultérieurement (y compris la télémétrie post-lancement qui est en cours d’analyse)

11:25

“et maintenant nous retournons sur la Lune… pour apprendre, pour vivre”

“Mars est à des mois”

 

11:30

“un avant-poste lunaire” (évocation de la mission Artemis en tant que “passerelle” ou point d’attache pour aller plus rapidement vers Mars)

11:34

retour sur la panne (fuite) d’hydrogène (en question) qui s’est résorbée après la venu de l’équipe rouge

11:38

une question sur “l’exploration spatiale chinoise” : “il est possible pour les Etats-Unis et la Chine de coopérer”

11:44

“nous avons minimiser beaucoup de risques aujourd’hui”

11:50

les données du lancement additionnées au voyage-aller permettront d’affiner le protocole de voyage-retour pour permettre un amerrissage, théoriquement, sans encombre

11:59

“données et mesures d’ingénierie” : à nouveau, la NASA explique que l’ensemble sera exploité pour le futur de la mission Artemis I mais aussi pour de futurs missions spatiales

12:00

“c’est un vrai moment de fierté” : évocation du partenariat avec l’ESA (pour Orion)

“l’Europe a rendu cela possible”

12:08

d’autres évènements sont prévus (fin de la conférence de presse), avec des changements, à nouveau, dans les horaires :

 

  • Correction de trajectoire (Burn) : 14 h 30
  • Vue terrestre depuis Orion : 16 heures

12:11

fin de ce live-condensé : merci de l’avoir lu-suivi !

la suite à 14 h 30 pour la correction de trajectoire d’Orion (Burn, allumage) !

12:12

NB : l’ensemble des vidéos sont accessibles depuis le compte Youtube, notamment, de la NASA

03:15

03:44

04:00

04:00

04:02 - "Petite fuite" depuis 03 : 34 du matin (heure française)

depuis 03 : 34 du matin (heure française), “les ingénieurs ont interrompu l’écoulement d’hydrogène liquide dans l’étage central en raison d’une petite fuite sur une vanne d’hydrogène à l’intérieur du lanceur mobile. Une équipe de personnel appelée une équipe rouge est en cours de constitution pour se rendre au pad pour s’assurer que toutes les connexions et les vannes restent étanches. La valve est située à l’intérieur de la base du lanceur mobile“, indique le communiqué de la NASA…

 

04:06

04:10 - Arrivée du "red crew" pour dépanner la "petite fuite" sur le SLS (valve LH2)

le “Red crew” débarque sur la rampe de lancement 39B du Kennedy Space Center (Floride, Etats-Unis) pour dépanner la fuite mineure évoquée il y a quelques minutes et survenue depuis environ 03 : 34 du matin, heure française

04:13

04:15

04:17

cette opération de maintenance (ou impromptu) devrait durer “15 minutes” (ou 50 minutes ?) : l’équipe rouge ou red crew s’évertuera, sur le pont (niveau) 0 à “resserrer les connexions” tout en vérifiant que l’étage central (core stage) reste bien étanche.

le planning de lancement devrait, en toute logique, être fatalement décalé, sous réserve de la bonne poursuite des opérations et, plus largement, de la mission Artemis I qui, pour l’heure, est maintenue

04:30 - Retransmission Artemis I : c'est parti !

malgré le dépannage en cours, la retransmission est lancée avec, toujours, le décompte qui réside (environ (-) 2 heure 05 minutes, à 04 : 32 du matin – France)

04:33

04:35

le programme Artemis (I, II et III) permettra, en finalité, d’installer durablement une activité humaine pour étudier et explorer certains aspects de la Lune

04:37

04:40

04:40

04:42

Les conditions météo restent assez favorables malgré les restes de la tempête tropicale survenue il y a quelques jours et qui semblent épargner largement le KSC pour le lancement

Ne reste plus qu’à combler la ou les fuites du SLS pour poursuivre le protocole de lancement.

04:43

04:45

04:46

la fuite ne permet pas de compléter actuellement un remplissage à 100 % (99 % de la capacité pour l’hydrogène liquide)

 

04:48

04:48

04:49

pour poser des questions depuis les réseaux, “utiliser le hashtag Artemis”

04:50

“l’équipe continue” d’étudier le problème tout en faisant plusieurs tours pour vérifier que tout est à sa place (serrage des boulons)

1 % restant, pour rappel, pour l’hydrogène liquide (du fait de la fuite)

04:53

04:54

en attendant, une vue éclatée et intéractive du SLS

04:57

vue du centre de contrôle (dont Capcom)

05:03

(une partie du) contenu qui sera à bord d’Orion (rappel) :

05:08

 

du côté du public qui observera le lancement, à l’extérieur du Kennedy Space Center (Floride, Etats-Unis)

05:24

L’équipage rouge a quitté la rampe de lancement et se trouve maintenant à l’extérieur de la zone de danger désignée entourant la rampe de lancement. Les techniciens sont entrés dans le pont zéro, ou base, du lanceur mobile et ont serré plusieurs boulons pour dépanner une vanne utilisée pour reconstituer l’étage central avec de l’hydrogène liquide qui a montré une fuite avec des lectures supérieures aux limites. L’équipe de lancement vérifiera les vannes pour déterminer si la fuite a été réparée et reprendra les opérations de compte à rebours du lancement“, indique le communiqué de la NASA, depuis 05 : 08 du matin (heure française)

05:25

lancement dans un peu plus d’un heure

05:27

05:30

“il n’y a pas de Go” pour l’instant

05:31

selon le compte à rebours de la NASA, finalement et toujours pour l’heure, il serait question d’un début de fenêtre de lancement dès 06 h 35 (non-plus 07 h 04)

05:36

Snoopy habillé de la combinaison des cosmonautes (NASA)

05:38

05:40

une retrospective sur les femmes à la NASA (une poignée) dans les années 50-60 et, est-il assurée, bien plus aujourd’hui (on remarque que le centre de contrôle actuel est majoritairement composé d’hommes…).

pas d’obligation juridique d’embaucher, par secteur et par service, autant d’hommes que de femmes : on se heurterait à un autre constat (le manque d’accessibilité aux études supérieurs ou à certaines formations pour les femmes).

 

 

05:42

05:45

05:46

tour de vue des réseaux sociaux avec des questions d’internautes (ou encore de Keke Palmer !)

 

05:55

“Les équipes reconstituent l’hydrogène liquide dans l’étage central et rapportent avoir vu de bonnes données où une équipe rouge a resserré les connexions dans la zone d’une valve qui fuit sur le lanceur mobile. La fuite ne se reproduit pas. Les ingénieurs sont de retour dans les opérations de remplissage rapide d’hydrogène liquide sur l’étape de propulsion cryogénique provisoire. Les ingénieurs suivent également la perte de signal d’un site radar nécessaire au lancement. L’équipe est en train de le dépanner pendant que les opérations de lancement se poursuivent”, indique à nouveau le communiqué de la NASA.

Il semble que la fuite soit comblée mais il faut désormais traquer une perte de signal

05:59

“Ceci est Orion” (construit par l’ESA)

06:05

centre de contrôle de l’ESA

06:06

06:07

06:07

06:09

“nous allons explorer une nouvelle partie de la Lune”

06:11

20 minutes avant le début de la fenêtre de lancement !

06:14

entracte musical (philharmonique !) offert par la NASA, avant le top-départ de la fenêtre de lancement

06:21

une douzaine de minutes avant le lancement : questions-réponses… avec Jack Black : différence entre Apollo (et Artemis)

06:23

10 minutes avant la fenêtre de lancement (début)

06:24

le chrono fige à 10 minutes sur la zone du pad de lancement : hydrogène et oxygène sont à 100 % (ravitaillement OK) et il faut maintenant bien vérifier ou tester que tout fonctionne y compris le “signal radar”

il reste donc, en l’état, plus de 10 minutes, si l’ensemble se poursuit.

06:27

06:36

06:38

06:54

06:56

06:57

derniers préparatifs des équipes techniques pour vérifier que tout est en ordre (tests, connectivités, sécurité)

07:02 - Report de l'heure de lancement

Les équipes ont prolongé leur attente prévue de 30 minutes et les chefs de mission devraient cibler une nouvelle heure de lancement. L’équipe-Est et les équipes de lancement ont depuis résolu un problème qui a causé une perte de signal d’un site radar et sont actuellement en train de mener les tests requis pour assurer la communication et le suivi de la fusée et du vaisseau spatial“, selon le communiqué de la NASA

07:05

07:09

07:10

et, à nouveau, un point (le troisième, au moins) interactif avec la mission Artemis I (cette fois, le lancement et le post-lancement, pas la vue éclatée du SLS)

voyage-aller

 

voyage-retour

07:19

07:23

une fenêtre de lancement sera possible jusqu’à 09 h 03 (depuis 07 h 04), pour rappel

07:25

retour sur le public en direct du Kennedy Space Center avec des téléspectateurs (en physique) depuis la première heure (qui ont vu d’autres lancements historiques dont le lancement premier vers la Lune)

07:27

07:28

07:29

“le travail est presque fini”

07:32

“T-15 minutes… avoir une image clair du RT-0”

07:32

“l’équipe entière est sur un canal” (transfert des communications)

07:33

“aucun obstacle pour le lancement”

07:34

07:35 - "Prêt pour le Go du lancement"

07:37

“nous avons un ensemble d’étape à configurer”

07:37

les responsables (directeurs) du centre de contrôle ont annoncés que les systèmes de communication et le DLS étaient prêts

07:40

07:40

les étapes du lancement, après l’allumage et le décollage (NASA)

07:42

07:43

T-5 minutes

07:43

07:45

07:46

07:47

T-1 minute !

07:47 - Liftoff !

07:49

07:51 - Largage du module de service (jettison system) : étape complétée

07:53

07:53

les étapes post-lancement :

 

“Séparation du propulseur de fusée solide (Mission Elapsed Time 00:02:12)
Largage du carénage du module de service (MET 00:03:11)
Lancer le largage du système d’abandon (MET 00:03:16)
Coupure du moteur principal de l’étage principal commandée (MET 00:08:03)
Séparation étage central/ICPS (MET 00:08:15)
Début du déploiement de l’aile du panneau solaire Orion (MET 00:18:09) – env. durée 12 mn
Manœuvre de relèvement du périgée (MET 00:52:56)
Injection trans-lunaire (MET 01:29:27)
Séparation Orion/ICPS (MET 01:57:36)”

07:56 - Séparation du niveau principal (core stage) : étape complétée

en image de synthèse (pas de vue caméra sur la charge utile ?…), confirmation des différentes étapes dont la séparation d’Orion du lanceur SLS (Core Stage)

07:59

prochaine étape : le déploiement des panneaux solaires Orion à T+18 minutes

08:01

en attendant la prochaine étape, un discours de la responsable du lancement Artemis I

08:04

vue d’une partie du centre de commandes (des hommes et quelques femmes)

08:06

une “tradition” (couper la cravate) pour marquer la réussite des opérations avec, enfin, un lancement de la mission Artemis I

08:07

4 panneaux solaires s’apprêtent à être déployés (pour en revenir à la mission)

08:08

1 250 cellules solaires en tout

08:09

08:09

08:11

08:12 - Panneaux solaires déployés : étape complétée (T+24)

“nous avons la confirmation que les panneaux solaires sont complètement déployés”

08:13

prochaine étape : atteinte du Perigee (T+52 minutes et 56 secondes, théoriquement)

08:15

08:16

en attendant la prochaine étape… retour à la map intéractive sur écran avec un survol des sites lunaires sélectionnés déjà explorés (notamment via les missions Apollo)

08:17

les membres de l’équipe rouge (red crew) qui ont dépanné avant le lancement la fuite !

08:23

“le point le plus bas d’Orion depuis l’orbite de la Terre” (perigee : prochaine étape ou manœuvre)

08:25

prochaines étapes (rappel) :

  • T + 52 minutes environ : atteinte du perigee,
  • T + 1 h 29 minutes environ : injection trans-lunaire,
  • T + 1 h 57 minutes environ : séparation du module Orion avec ICPS.

08:35

08:36

08:39

T+53 minutes : début de la manoeuvre d’atteinte du Perigee

08:41 - T+54 minutes : fin de l'étape de l'atteinte du Perigee (08 h 41)

08:44

prochaine étape : injection (burn) trans-lunaire (09 h 14, heure française – durée de l’étape : environ 18 minutes)

08:45

08:46

“des milliards de dollars répartis sur des milliers d’emplois”

08:48

liftoff initié et effectif depuis un peu plus d’une heure, désormais : mission Artemis I (et Orion) dans l’Espace depuis plus d’une heure

08:49

08:51

une fois de plus, retour sur la carte intéractive pour re-expliquer le trajet aller-retour d’Orion

08:53

09:04

re-évocation du module Orion (ESA)

09:11

7 minutes environ avec la percée trans-lunaire (burn)

09:11

09:12

percée trans-lunaire (début du burn, de l’allumage)

09:22

09:22

09:22

09:28 - Injection trans-lunaire : étape complétée

09:33

09 : 33 : injection trans-lunaire (cut-off – fin)

09:34

09:42 - Séparation d'Orion et de l'ICPS

séparation du module Orion avec ICPS

09:45

une conférence post-lancement est confirmée pour 11 heures, heure française

Orion est désormais en bonne voie pour son voyage-aller vers la Lune

09:46

fin de cette première partie de live-condensé : reprise à 11 heures pour la conférence post-lancement (toujours depuis cette actualité) !

merci d’avoir lu-suivi ce premier live-condensé.

09:48

et, pour terminer ce périple d’Orion, l’hymne américain avec Herbie Hancock (piano) et Josh Groban (chant)

09:50

>>> Mise à jour du 29 Novembre 2022 : Capture à l’appui, la NASA a confirmé, depuis le 28 Novembre 2022, qu’Orion avait atteint le point le plus éloigné (de la Terre), à 22 heures, heure française. A quelques 432 210 Km environ de la planète, la mission Artemis I (d’une durée totale de 25,5 jours) atteint également la moitié de son trajet à J+13 (en vol) pour une entrée en DRO (Distant Retrograde Orbit) le 25 Novembre 2022 (22 h 52, heure française). “L’orbite est éloignée dans la mesure où Orion volera à environ 40 000 milles au-dessus de la Lune. En raison de la distance de l’orbite, il faudra près d’une semaine à Orion pour effectuer une demi-orbite autour de la Lune, où il quittera l’orbite pour le voyage de retour. Environ quatre jours plus tard, le vaisseau spatial exploitera à nouveau la force gravitationnelle de la Lune, combinée à une brûlure de survol lunaire chronométrée avec précision pour lancer Orion sur sa trajectoire de retour vers la Terre avant l’éclaboussure dans l’océan Pacifique le dimanche 11 Décembre“, est-il rappelé par la NASA, concernant le bon déroulement de cette étape (DRO) ainsi que les étapes relatives au voyage-retour d’Orion. Au 28 Novembre 2022, 9 burns (allumages) sur les 19 ont été effectués ou validés. Depuis le 26 Novembre 2022, par ailleurs, la NASA confirme qu’Orion a dépassé la distance-record (400 171 Km environ) de la mission Apollo 13 (de la Terre) à 14 h 42 (heure française). En attendant les prochains rendez-vous (essentiellement des conférences ou briefings, les 30 Novembre 2022 et le 5 Décembre 2022, entre-autres, cf. agenda – actualisé le 29 Novembre 2022, avec les horaires modifiés de certains rendez-vous ou briefing – un peu plus en bas de cette actualité condensée), il est possible de suivre en direct le trajet d’Orion, directement depuis la vidéo en live-streaming diffusée par la NASA, depuis son compte officiel… A suivre ! <<<

>>> Mise à jour du 16 Novembre 2022 : les opérations de remplissage en carburant (hydrogène liquide LH2 + oxygène liquide LOX) ont débuté le 15 Novembre 2022 depuis 21 : 24 (heure française) pour l’étage principal (Core Stage). Cette opération s’est finalisée aux environs de 01 : 46 du matin (toujours heure française). L’étage supérieur (Upper Stage) a été, à son tour, alimenté en oxygène et hydrogène liquide à partir de 02 : 24 du matin. Pour l’heure, il est confirmé une probabilité de décollage à hauteur de 90 % pour une fenêtre de décollage (depuis le Kennedy Space Center – Floride, Etats-Unis) dès 07 : 04, heure française. Une retransmission sera partagée par la NASA, à partir de 04 : 30, si l’ensemble est maintenu. Un live-condensé sera proposé directement depuis cette actualité. Un peu plus en bas, le planning sera progressivement actualisé (cf. PDF nouveau de la NASA)… A suivre ! <<<

 

 

>>> Mise à jour du 8 Novembre 2022 : à nouveau, l’ombre d’une tempête tropicale (nommée Nicole) plane sur la Floride (Etats-Unis) et la rampe de lancement 39B du KSC (Kennedy Space Center). La date de lancement, pour l’heure et par sécurité pour les installations de la NASA et le personnel technique, est reportée au 16 Novembre 2022 (splashdown, amerrissage sur Terre, en voyage de retour d’Orion, le 11 Décembre 2022, en cas de la bonne poursuite et de l’envol effectif de la mission Artémis I) ; et, pour l’heure, selon l’échelle HURCON (HURricane CONdition), la tempête est classifiée niveau 3. Charge utile et lanceur résideront sur le launchpad (avec un protocole et une équipe “ride-out“, de réserve pour surveiller les impacts éventuels et agir en conséquence). Il est assurée que le SLS (Space Launch System – lanceur) peut encaisser des vents de 74,4 nœuds  ou 85 mph avec qu’à de “fortes pluies“. Une évolution des décisions (suivant l’évolution de la tempête tropicale Nicole) sera communiquée, en concordance avec les informations de la National Oceanic Atmospheric Administration, du National Hurricane Center et de l’US Space Force, en temps voulu avec, toujours selon conditions météorologiques favorables, une fenêtre de lancement pouvant être prévu au 19 Novembre 2022 en date “de secours“… A suivre ! <<<

 

>>> Mise à jour du 7 Novembre 2022 : dans un communiqué du 4 Novembre 2022, la NASA confirme le positionnement du SLS et de sa charge utile (Orion) sur la rampe de lancement 39B du KSC (Kennedy Space Center, Floride, Etats-Unis) après un transit de près de 9 heures entre l’entrepôt (dédié à l’assemblage de l’ensemble) et la rampe de lancement. Pour l’heure, la date de lancement reste fixée au 14 Novembre 2022, sauf changement calendaire ou impondérable technique et / ou météorologique… A suivre ! <<<

 

>>> Mise à jour du 12 Octobre 2022 : “la NASA a demandé des opportunités de lancement de secours pour le mercredi 16 novembre à 1 h 04 et le samedi 19 novembre à 1 h 45, qui sont toutes deux des fenêtres de lancement de deux heures. Un lancement le 14 novembre entraînerait une durée de mission d’environ 25 jours et demi avec une chute dans l’océan Pacifique le Vendredi 9 Décembre“, indique le communiqué de la NASA, le 12 Octobre 2022 avec une fenêtre de lancement repoussée, actuellement, au 14 Novembre 2022 (3 h 30, heure française, avant le passage à l’heure d’hiver) pour une fenêtre de décollage (liftoff) de “69 minutes” (début : 06 h 07, toujours heure française et avant le passage à l’heure d’hiver). Les protections thermiques, le remplacement des batteries et les vérifications (dont maintenance “standard“) sont toujours prévus pour un acheminement du lanceur SLS au Pad de lancement du Kennedy Space Center (Floride, Etats-Unis), à partir du 4 Novembre 2022, hors changements communiqués par la NASA… A suivre ! <<<

 

>>> Mise à jour du 6 Octobre 2022 : Un lancement pour Novembre (2022) est toujours d’actualité (pas de date précisé mais le flux vidéo à venir appose la date du 13 Novembre 2022, à partir de 03 h 30 du matin, heure français !) et le lanceur (SLS) ainsi que sa charge utile (Orion) sont, à nouveau, préparé avec les vérifications de rigueur, durant cette semaine. Les vérifications ou préparations sont toujours en cours, dont une réparation des protections thermiques (notamment en mousse : comblage), le remplacement de batteries (étage intermédiaire de la propulsion cryogénique + boosters ainsi qu’à l’étape central via le système de terminaison de vol des boosters), le chargement des fameux CubeSats. Il faudra, également, revoir le paquetage pour les échantillons biologiques (à remplacer pour avoir un test viable, de première fraîcheur, avant le décollage) dans Orion ainsi que les batteries des accéléromètres (à recharger) du siège de l’équipage (vol non-habité, pour rappel : mannequins ou bustes de mannequins) ou dédiées à certaines expériences pour le rayonnement dans l’Espace (radiations, cf. article dédié à Artemis I). Une fois de plus, la NASA confirme que le Kennedy Space Center a été peu impacté par l’ouragan Ian et il faut, désormais, composer avec les familles des équipes techniques (qui doivent se remettre psychologiquement et matériellement de l’ouragan) pour approcher plus sereinement le lancement qui est actuellement en discussion avec l’US Space Force, pour évoquer les défis météorologiques potentiels qui pourraient survenir avant de re-fixer une date de lancement, également, potentielle… A suivre ! <<<

 

>>> Mise à jour du 4 Octobre 2022 : post-passage de l’ouragan (Ian) en Floride, notamment, sur les côtes Est des Etats-Unis, qui a été l’un des plus violents, historiquement, dans le pays, sans évoquer les pertes humaines et l’effort de reconstruction (+2,6 M de foyers privés d’électricité) à fournir sur une bonne partie du pays (jusqu’en Caroline du Nord et Caroline du Sud – CAT. 1 – avec, malgré l’atténuation, des vents et pluies très soutenues), l’équipe du Kennedy Space Center de la NASA (Floride) a effectué, le 28 Septembre 2022, un état des lieux (des dégâts) en notant que globalement les installations et le matériel étaient en “bon état”, hormis quelques infiltrations d’eau ici ou là. D’autres inspections (plus détaillées) seront fournies par l’équipe du projet spatial Artémis mais il est, déjà, évoqué une fenêtre de lancement oscillant entre le 12 Novembre et le 27 Novembre 2022 avec, en raison majeure, un temps additionnel pour les membres de l’équipe (et leur famille), afin qu’il puisse, tout simplement, se remettre du passage de cet ouragan. “Au cours des prochains jours, les gestionnaires évalueront l’étendue des travaux à effectuer tout en dans le VAB et identifier une date précise pour la prochaine tentative de lancement. La concentration des efforts sur la période de lancement de novembre donne aux employés de Kennedy le temps de répondre aux besoins de leurs familles et de leurs foyers après la tempête et aux équipes d’identifier les caisses supplémentaires nécessaires avant de retourner sur le terrain pour le lancement“, est-il communiqué par la NASA, le 30 Septembre 2022… A suivre ! <<<

 

>>> Mise à jour du 27 Septembre 2022 : comme cela avait été annoncé la veille, lanceur et charge utile sont retournés au hangar (retrait du LaunchPad, de la rampe de lancement, 39B du Kennedy Space Center en Floride, aux Etats-Unis) en raison de conditions météorologiques peu enclines à la poursuite du décollage (liftoff). Pas de date ni d’heure en communiqué (la NASA invitant à revenir ultérieurement sur ses réseaux de communication : blog, comptes sociaux, notamment) mais le flux vidéo mentionne, désormais et pour l’instant, une fenêtre de lancement fixée au 17 Octobre 2022 à 15 h 30 (heure française). Plus d’informations à venir (contenu à actualiser en temps voulu et selon le calendrier de la NASA) en notant que l’ouragan est assignée en catégorie 3… A veiller ! <<<

 

>>> Mise à jour du 26 Septembre 2022 : “La NASA ramènera la fusée Artemis I Space Launch System et le vaisseau spatial Orion au bâtiment d’assemblage de véhicules le lundi 26 septembre. Le premier mouvement est prévu pour 05 heures (ndlr : heure française)“. Toujours par prudence et à la vue des conditions météorologiques (tempête tropicale aux abords, notamment, de la Floride, aux Etats-Unis et pour rappel. Un état d’urgence ayant été établi par le Président Joe Biden), la NASA a priorisé la sécurité (prévisible : l’ouragan étant relayé comme assez sérieux, tout comme celui survenu sur les côtés japonaises, récemment, par ailleurs), le lanceur et sa charge utile seront ramenés au hangar avec un direct accessible, pour suivre la manœuvre. Suivant l’évolution de la tempête, d’autres informations seront communiquées ultérieurement, concernant le déroulement futur de la mission Artemis I… A suivre ! <<<

 

>>> Mise à jour du 25 Septembre 2022 : depuis la matinée, la tempête tropicale est en observation par la NASA, selon les remontés météorologiques “de la National Oceanic et Atmospheric Administration, de l’US Space Force et du National Hurricane Center“. Le Lundi 26 Septembre 2022 sera cruciale : en effet, il est indiqué qu’il sera décidé (définitivement) si le lancement sera poursuivi ou, par prudence et à la vue de ces conditions météorologiques peu enclines à poursuivre les préparatifs, reporté au 2-3 Octobre 2022, au minimum (cf. calendrier de fenêtres potentielles, plus en-dessous). En parallèle, le lanceur SLS sera remis au hangar ainsi que sa charge utile (Orion)… A suivre ! <<<

 

>>> Mise à jour du 22 Septembre 2022 : comme cela était annoncé (cf. dernière mise à jour ci-dessous !), la NASA a procédé, avec succès, le 21 Septembre 2022, à un test de démonstration cryogénique. “Les quatre principaux objectifs de la démonstration comprenaient l’évaluation de la réparation pour remédier à la fuite d’hydrogène identifiée lors de la tentative de lancement précédente, le chargement de propulseurs dans les réservoirs de la fusée en utilisant de nouvelles procédures, la purge au démarrage et la réalisation d’un test de pré-pressurisation. Les nouvelles procédures de chargement cryogénique et l’automatisation au sol ont été conçues pour faire évoluer lentement la température et les pressions pendant le remplissage afin de réduire la probabilité de fuites pouvant être causées par des changements rapides de température ou de pression. Après avoir rencontré la fuite au début de l’opération, les équipes ont encore réduit les pressions de chargement pour résoudre le problème et procéder au test de démonstration. Le test de pré-pressurisation a permis aux ingénieurs de calibrer les paramètres utilisés pour conditionner les moteurs pendant le décompte des terminaux et de valider les délais avant le jour du lancement afin de réduire les risques liés au calendrier pendant le compte à rebours le jour du lancement“, est-il précisé tout en confirmant que les données relatives à ce test sont encore en cours d’examen avant de pouvoir communiquer une nouvelle fenêtre de lancement (aux dernières nouvelles, le 27 Septembre 2022, avec une prise de direct à environ 15 h 30 pour un lift-off potentiel entre 17 h 37 et 18 h 47, heure française). L’actualité sera actualisée en conséquence, post-annonce de la NASA… A suivre ! <<<

 

 

 

 

>>> Mise à jour du 13 Septembre 2022 : à nouveau, la NASA rectifie son calendrier. Il faudra tabler, désormais et toujours théoriquement, sur le 27 Septembre 2022 (17 h 37, heure française) voire, selon conditions, une fenêtre de lancement possible au 2 Octobre 2022 (20 h 52) ; voire le 3 Octobre 2022 (18 h 45). “Au cours du week-end, les équipes d’Artemis I ont terminé les travaux de réparation dans la zone d’une fuite d’hydrogène, reconnectant les plaques côté sol et côté fusée sur la déconnexion rapide de la conduite d’alimentation en hydrogène liquide où deux joints ont été remplacés la semaine dernière. Cette semaine, les équipes effectueront des tests dans des conditions ambiantes pour s’assurer qu’il existe une liaison étroite entre les deux plaques avant de tester à nouveau lors de la démonstration de mise en réservoir cryogénique, et commenceront les préparatifs du test. Au cours de la démonstration, les contrôleurs de lancement chargeront de l’oxygène liquide superfroid et de l’hydrogène liquide dans l’étage central et l’étage de propulsion cryogénique intermédiaire de la fusée SLS. La démonstration permettra aux équipes de confirmer que la fuite d’hydrogène a été réparée, d’évaluer les procédures mises à jour de chargement du propulseur conçues pour réduire les contraintes thermiques et liées à la pression sur le système, d’effectuer un test de purge de démarrage et d’évaluer les procédures de pré-pressurisation“, en faisant référence à la date du 21 Septembre 2022, pour la démonstration ou le test du lanceur SLS qui devrait, enfin, pouvoir sereinement re-fonctionner à plein régime et sans encombre… A suivre ! <<<

 

>>> Mise à jour du 3 Septembre 2022 (ter) : “les responsables de mission se sont rencontrés et ont décidé de renoncer à d’autres tentatives de lancement début septembre. Au cours des prochains jours, les équipes établiront l’accès à la zone de la fuite à la rampe de lancement 39B et, en parallèle, procéderont à une évaluation du calendrier pour fournir des données supplémentaires qui éclaireront une décision sur l’opportunité d’effectuer des travaux pour remplacer un joint soit à la plateforme , où il peut être testé dans des conditions cryogéniques, ou à l’intérieur du bâtiment d’assemblage des véhicules. Pour répondre à l’exigence de la gamme orientale pour la certification du système d’arrêt de vol, actuellement fixée à 25 jours, la NASA devra ramener la fusée et le vaisseau spatial au VAB avant la prochaine tentative de lancement pour réinitialiser les batteries du système […] les ingénieurs ont constaté une fuite dans une cavité entre le côté sol et les plaques latérales de la fusée entourant une conduite de 8 pouces utilisée pour remplir et drainer l’hydrogène liquide de la fusée SLS. Trois tentatives de repositionnement du sceau ont été infructueuses. Alors que dans une phase précoce des opérations de chargement d’hydrogène appelées refroidissement, lorsque les contrôleurs de lancement refroidissent les lignes et le système de propulsion avant de faire couler de l’hydrogène liquide super froid dans le réservoir de la fusée à moins 423 degrés F, une commande par inadvertance a été envoyée qui a temporairement augmenté la pression dans le système. Alors que la fusée est restée sûre et qu’il est trop tôt pour dire si la bosse de la pressurisation a contribué à la cause du joint qui fuit, les ingénieurs examinent le problème“, est-il communiqué en après-midi, par la NASA. A ce stade, le calendrier est également re-évalué avec, suivant l’avancé des réparations ou des solutions apportées, une mission standard (38-42 jours) ou plus courte (26-28 jours). Pour l’heure et théoriquement, un lancement au 19 Septembre 2022 serait prévu (4 heures – heure française), la première fenêtre (et lot de dates) située entre le 23 Août 2022 et le 6 Septembre 2022 semblant passée (il était prévu un lancement le 6 Septembre, 23 heures)… A suivre ! <<<

 

>>> Mise à jour du 3 Septembre 2022 (bis) : “le directeur du lancement a renoncé à la tentative de lancement d’Artemis I d’aujourd’hui vers 17 h 17 (ndlr : heure française). Les équipes ont rencontré une fuite d’hydrogène liquide lors du chargement du propulseur dans l’étage central de la fusée Space Launch System. De multiples efforts de dépannage pour traiter la zone de la fuite en réinstallant un joint dans la déconnexion rapide où l’hydrogène liquide est introduit dans la fusée n’ont pas résolu le problème. Les ingénieurs continuent de recueillir des données supplémentaires“, indique finalement la NASA, depuis environ 17 h 22 (heure française). Prochaine fenêtre de lancement : le 5 Septembre 2022, à partir de 23 heures (heure française). Plus de détails prochainement (adaptation du calendrier en attendant les horaires véritables)… A suivre ! <<<

 

>>> Mise à jour du 3 Septembre 2022 : “après la troisième tentative de dépannage, la fuite d’hydrogène liquide s’est reproduite. Les équipes discutent des prochaines étapes“, est-il communique par la NASA, depuis environ 16 h 30 (heure française)… A suivre ! <<<

 

>>> Mise à jour du 2 Septembre 2022 : après un premier essai, la NASA confirme, depuis le 2 Septembre 2022, un maintien de la seconde fenêtre de lancement pour la mission Artemis I sur le LaunchPad 39B (Kennedy Space Center, Floride – Etats-Unis) ; à 11 h 45 pour le ravitaillement (post-purge, donc, cf. condensé du 31 Août 2022 ci-dessous) et à partir de 18 h 15 pour le lancement. Côté météo, pour l’heure et en prévisionnel donc, il est indiqué une probabilité à hauteur de 60 % (indice confiance) avec “les averses et la pluie éparses” en principale inquiétude. Un live-condensé sera proposé dans cette actualité (rappel), en plus de la retransmission assurée en direct par la NASA, depuis ses comptes sociaux… A suivre ! <<<

 

>>> Mise à jour du 31 Août 2022 : la conférence audio de la NASA confirme, finalement, une date de lancement, au plus tôt, au 3 Septembre 2022 même si la fiabilité-météo pourrait moyennement contredire cette nouvelle date. En revenant sur les causes de l’incident, la NASA indique, de plus, qu’outre les problèmes techniques, la météo (dont des éclairs) faisait que la mission partait déjà dans de mauvaises conditions. La date du 3 Septembre est donc, pour l’heure, au conditionnel. Certains systèmes (au niveau de la purge, notamment) ont été revu mais peu de détails de la NASA (malgré les nombreuses questions sur le sujet, notamment certains systèmes qui seraient conservés ce qui peut re-produire certains soucis techniques ?). Du côté de la probabilité (fiabilité) météo, il est annoncé “quelque chose comme 60 %“. Pour l’heure, du côté des solutions (techniques) possibles, plusieurs scénarios ou “options” sont encore envisagées par la NASA, à-même le Pad (39B) de lancement. Beaucoup d’incertitudes sur le modus operandi, pour l’heure (ou très peu de détails communiqués). Beaucoup, également, de bottes en touche pour la NASA (réponses à côté) sur les moyens pour le maintien de température (hydrogène) ou encore le capteur interne (l’enlever, le remplacer, est-il demandé en seconde partie, via les questions-réponses des médias) pour ne plus avoir de soucis au niveau du moteur 3. La problématique majeure des techniciens est de pouvoir s’assurer que la télémétrie ou donnée soit viable, véritable tout en ayant un moteur (3, celui qui posait problème) complètement refroidi pour permettre d’avoir une mesure stable, notamment lorsque le carburant (hydrogène est à l’intérieur). Les relevés ou capteurs de température sont multiples (dont un au sol du Pad) : finalement, il est confirmé que cela reposera, en partie, sur la viabilité de ces capteurs. Les techniciens pourront dégager des mesures pour envisager des options ou solutions avec, peut-être, un lancement pour Samedi 3 Septembre 2022 (18 h 17) avec des changements dans le protocole de compte à rebours (pour permettre aux moteurs d’avoir plus de temps pour refroidir). Actualisation de l’agenda ci-dessous… A suivre ! <<<

 

>>> Mise à jour du 30 Août 2022 : une conférence audio sera tenue à partir de minuit (heure française), dans la nuit du 30-31 Août 2022, par la NASA. Il sera question de “discuter” autant du vol-test de la mission Artemis I, de l’annulation (par sécurité, problème technique) du lancement du 29 Août 2022 probablement mais, surtout, d’apposer ou de confirmer une prochaine fenêtre de lancement (le 2 Septembre 2022 étant à demi-confirmé, la NASA ayant rappelé qu’il s’agit d’une possibilité, à l’heure de ces lignes). L’actualité présente sera actualisé en conséquence… A suivre ! <<<

 


Actualité originelle, le 30 Août 2022

Prochains rendez-vous – heure française – toujours avant le lancement, le 2 Septembre 2022 (hors changements calendaires, comme d’habitude, par la NASA – planning actualisé le 15 19 29 Novembre 2022, partiellement : attente de dates ou étapes complémentaires, suivant le décollage effectif ou non de la mission Artemis I) :

 

XxX 26 Août 2022 XxX

  • 16 heures : briefing de pre-lancement (avancées de l’exploration humaine).

 

XxX 27 Août 2022 XxX

  • [OK]16 h 23 : début du compte à rebours,
  • 17 heures : briefing de pre-lancement (gestion de la mission, équipage),
  • 20 h 30 : briefing de pre-lancement (exploration de la “Lune à Mars”).

 

XxX 28 Août 2022 XxX

  • 15 heures : briefing de pre-lancement (statuts, mise à jour du compte à rebours).

 

XxX [Jour-J – Live dès 6 h du matin, pour les plus assidus] 15 Novembre 2022XxX

  • 21 h 24 : ravitaillement + chargement propulseurs SLS.

 

XxX 16 Novembre 2022 XxX

  • 04 h 30 : début de retransmission (anglais, Etats-Unis) jusqu’aux séparations du SLS,
  • 06 heures : début de retransmission (espagnol) jusqu’à T + 15 (mn) post-liftoff,
  • 07 h 47 : lift-off,
  • 09 h 45-50 heures (environ) : fin de retransmission du liftoff.
  • 11 heures : conférence post-lancement,
  • 15 heures : Burn 1er (trajectoire sortante Orion, vers Lune),
  • 16 h 45 : Point de vue de la Terre depuis Orion (vers le côté, versant de la Lune).

 

XxX 21 Novembre 2022 XxX

  • 13 h 15 : étape du survol (outbound),
  • 13 h 44 : burn.

 

XxX 25 Novembre 2022 XxX

  • 22 h 52 : Insertion DRO, Orbite Retrograde Distante (Burn).

 

XxX 26 Novembre 2022 XxX

  • 14 h 42 : Orion “dépasse le record Apollo 13” (400 171 Km) de la Terre.

 

XxX 28 Novembre 2022 XxX

  • 22 h 00 : Orion atteint la distance maximale (de la Terre – 432 210 Km).

 

XxX 30 Novembre 2022 XxX

  • 23 h 00 : briefing NASA voyage-retour Orion (DRO – 1er Dec.).

 

XxX 1er Décembre 2022 XxX

  • 22 h 30 : Départ (DRO).

 

XxX 5 Décembre 2022 XxX

  • 15 h 00 : début retransmission NASA du survol lunaire (voyage-retour) Orion,
  • 23 h 00 : briefing voyage-retour Orion (survol de la Lune au point le plus proche – 128 Km).

 

XxX 8 Décembre 2022 XxX

  • 23 h 00 : briefing entrée atmosphère terrestre Orion (procédure).

 

XxX 11 Décembre 2022 XxX

  • 17 h 00 : retransmission NASA de l’amerrissage d’Orion (splashdown),
  • 18 h 00 : séparation module équipage et module de services,
  • 20 h 40 : amerrissage (splashdown),
  • [Soumis à changement !]21 h 30 : briefing post-retour Orion.

Actualité originelle, le 29 Août 2022

 

Initialement prévu pour 14 h 33, le décollage (liftoff) n’a, finalement, pas eu lieu : en cause principale, deux soucis techniques au niveau du lanceur SLS de la NASA qui, après quelques heures de discussions entre l’équipe technique et le responsable-projet de la mission Artemis I, ont eu raison du lancement général et, donc, de la mission. Prochain rendez-vous : le 2 Septembre 2022, à partir de 18 heures, heure française ; 18 h 48 théoriquement, concernant le liftoff !

 

 

C’est à 12 h 23 que la NASA indique officiellement les problèmes techniques : “alors que le chargement d’oxygène liquide dans l’étage de propulsion cryogénique intermédiaire se poursuit et que les réservoirs de l’étage central continuent d’être réapprovisionnés en propulseurs, les ingénieurs résolvent un problème de conditionnement de l’un des moteurs RS-25 (moteur 3) au bas de l’étage central. Les contrôleurs de lancement conditionnent les moteurs en augmentant la pression sur les réservoirs de l’étage central pour purger une partie du propulseur cryogénique vers les moteurs afin de les amener à la plage de température appropriée pour les démarrer. Le moteur 3 n’est pas correctement conditionné par le processus de purge et les ingénieurs sont en train de dépanner. Les équipes évaluent également ce qui semble être une fissure dans l’une des brides de l’étage central. Les brides sont des joints de connexion qui fonctionnent comme une couture sur une chemise, sont apposées en haut et en bas de l’inter-réservoir (ndlr : intertank) afin que les deux réservoirs puissent y être attachés”, selon le communiqué officiel, le 29 Août 2022.

 

Alors que les deux heures de flottement permettant d’élancer SLS approchaient de la fin, une petite lueur d’espoir émanait de la NASA, en indiquant que le lanceur et Orion restaient en “configuration sûre et stable“. Toutefois, à 14 h 34 (14 h 33 étant la fin, incluse, de la fenêtre de lancement pour ce créneau du 29 Août 2022), la NASA a confirmé l’annulation du lancement sur le LaunchPad 39B du Kennedy Space Center : “le directeur du lancement a interrompu la tentative de lancement d’Artemis I d’aujourd’hui vers 8 h 34 EDT (ndlr : 14 h 34 – France). La fusée Space Launch System et le vaisseau spatial Orion restent dans une configuration sûre et stable. Les contrôleurs de lancement continuaient d’évaluer pourquoi un test de purge pour amener les moteurs RS-25 au bas de l’étage central à la plage de température appropriée pour le décollage n’a pas réussi et a manqué de temps dans la fenêtre de lancement de deux heures. Les ingénieurs continuent de recueillir des données supplémentaires“, était-il, alors, communiqué, à 14 h 50, heure française.

 

Ce n’est donc que partie remise ; plus précisément à 18 heures (heure française) pour le début de retransmission ; 18 h 48, pour le décollage. L’agenda (tout en haut de cette actualité) sera actualisé en temps voulu, en fonction du remaniement calendaire qui sera publié sous peu, par la NASA… A suivre !

 

 

 

Sources :

50% J'apprécieVS
50% Je n'apprécie pas



  • Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    ;) :zzz: :youpi: :yes: :xmas: :wink: :whistle: :warning: :twisted: :sw: :sleep: :sg1: :schwarzy: :sarko: :sante: :rollol: :roll: :rip: :pt1cable: :popcorn: :pff: :patapai: :paf: :p :ouch: :oops: :o :non: :na: :mrgreen: :mdr: :macron: :love: :lol: :kissou: :kaola: :jesuisdehors: :jap: :ilovesos: :idea: :houra: :hello: :heink: :grumpy: :fume: :frenchy: :fouet: :fouet2: :first: :fessee: :evil: :dispute: :demon: :cryy: :cry: :cpignon: :cool: :cassepc: :capello: :calin: :bug: :boxe: :bounce: :bluesbro: :bisou: :babyyoda: :assassin: :arrow: :annif: :ange: :amen: :D :??: :?: :/ :-| :-x :-o :-P :-D :-? :-8 :-1: :+1: :) :( 8-O

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Copyright © Association SOSOrdi.net 1998-2022 - v1.14.0