Actualités

Télescope James Webb : enfin, la NASA dévoile les premières images en intégralité !

Alors que le Président actuel des Etats-Unis, Joe Biden, partageait un avant goût dans la soirée d’hier, la retransmission du 12 Juillet 2022 a permis, enfin, de faire profiter à la population ou au grand public les fruits des investissements du télescope James Webb via une partage de ces images capturées antérieurement par la NASA.

 

 

Tour d’horizon (ou cosmique !) de ces clichés.

 

  • Carina Nebula (NGC 3324) : le cliché a été pris via les NIRCam et le MIRI (Mid-InfraRed Instrument) à quelques 7 600 ALs (Années-Lumière) de la Terre. “Appelée Cosmic Cliffs, l’image apparemment tridimensionnelle de Webb ressemble à des montagnes escarpées un soir de pleine lune. En réalité, c’est le bord de la cavité gazeuse géante dans NGC 3324, et les “pics” les plus hauts de cette image mesurent environ 7 années-lumière de haut. La zone caverneuse a été creusée dans la nébuleuse par le rayonnement ultraviolet intense et les vents stellaires des jeunes étoiles extrêmement massives et chaudes situées au centre de la bulle, au-dessus de la zone montrée sur cette image”, complète la NASA ;

 

  • Stephan’s Quintet (NGC 7318B, NGC 7319, NGC 7317, NGC 7318A et, plus à gauche, NGC 7320) : bien que la proximité de ces galaxies soient, en fait, au nombre de 4 (et non 5 : un quintet insolite, donc) l’ensemble (hors NGC 7320) se situe à quelques 290 M d’ALs. Des “ondes de chocs” ont été saisis par le télescope qui permettra d’étudier encore au plus près la formation des galaxies, en général ;

 

  • Southern Ring Nebula (NGC 3132) : cette nébuleuse de l’anneau du Sud se situe à 2 500 ALs et a été capturées photographiquement par les deux instruments photographiques de James Webb. Elles se composent, en partie, de gaz et de poussières  tout en expulsant des “coquilles de matière” ;

 

  • WASP-96 b (exoplanète – Voie Lactée) : après la poussière et le gaz, place à la brume et à l’eau. Dans ce cliché, le télescope a pu mettre en évidence des masses nuageuses (dans l’Espace !) et de la brume “dans l’atmosphère entourant une planète géante gazeuse chaude et gonflée en orbite autour d’une étoile lointaine semblable au Soleil”. Un prémice entamé par Hubble en 2013 pour détecter les planète pouvant accueillir une vie humaine, par exemple, qui a été poursuivi, ici, par James Webb en affinant ce type de cliché de manière drastique. “Avec une masse inférieure à la moitié de celle de Jupiter et un diamètre 1,2 fois plus grand, WASP-96 b est beaucoup plus gonflée que n’importe quelle planète en orbite autour de notre Soleil. Et avec une température supérieure à 1000°F, il fait nettement plus chaud. WASP-96 b orbite extrêmement près de son étoile semblable au Soleil, à seulement un neuvième de la distance entre Mercure et le Soleil, effectuant un circuit tous les 3½ jours terrestres“, détaille la NASA ;

 

  • SMACS 0723 (Ciel austral, Constellation Volans) : dévoilé en primeur par la Maison Blanche depuis le 11 Juillet 2022, le cliché est re-publier ou, alors, dévoilé en primeur, pour ceux et celles ne l’ayant découvert qu’aujourd’hui. (Pour rappel) il s’agit de réaliser une vue en Champ Profond (le point le plus éloignée que le télescope peut atteindre) via la NIRCam mais, annonce déjà l’ambitieuse NASA, il est déjà prévu de repousser les limites techniques possible du télescope en affinant, en profondeur donc, cette vue ou capacité de l’objectif. “Cette image montre l’amas de galaxies SMACS 0723 tel qu’il est apparu il y a 4,6 milliards d’années, avec beaucoup plus de galaxies devant et derrière l’amas. Beaucoup plus sur ce cluster sera révélé au fur et à mesure que les chercheurs commenceront à creuser dans les données de Webb. Ce champ a également été imagé par le Mid-Infrared Instrument (MIRI) de Webb, qui observe la lumière infrarouge moyenne“, explique l’agence spatiale américaine.

 

Et, pour en savoir plus, le traceur (tracker) reste à disposition pour se tenir informé des dernières actualités et derniers clichés du télescope ainsi mis en ligne dont des données métriques en passant par une vue 3D du Système Solaire (!) avec une possibilité de recherche de certaines planètes ou sphères… A suivre !

 

 

 

 

 

Sources :




  • 50% J'apprécieVS
    50% Je n'apprécie pas
    Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    ;) :zzz: :youpi: :yes: :xmas: :wink: :whistle: :warning: :twisted: :sw: :sleep: :sg1: :schwarzy: :sarko: :sante: :rollol: :roll: :rip: :pt1cable: :popcorn: :pff: :patapai: :paf: :p :ouch: :oops: :o :non: :na: :mrgreen: :mdr: :macron: :love: :lol: :kissou: :kaola: :jesuisdehors: :jap: :ilovesos: :idea: :houra: :hello: :heink: :grumpy: :fume: :frenchy: :fouet: :fouet2: :first: :fessee: :evil: :dispute: :demon: :cryy: :cry: :cpignon: :cool: :cassepc: :capello: :calin: :bug: :boxe: :bounce: :bluesbro: :bisou: :babyyoda: :assassin: :arrow: :annif: :ange: :amen: :D :??: :?: :/ :-| :-x :-o :-P :-D :-? :-8 :-1: :+1: :) :( 8-O

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Copyright © Association SOSOrdi.net 1998-2022 - v1.12.0