Actualités

“La console next-Gen pour le jeu Web3” : l’alléchante promesse vidéoludique et crypto-financière de la Polium One ! (disponible courant 2024 voire 2025…)

Alors que certain(e)s ont voué âme et corps à une “évolution hybride” quitte à délaisser progressivement une partie des consommateurs, des éditeurs ou entreprises continuent dans cette lignée avec un soupçon de rêve (?) : c’est le cas de Polium qui a annoncé depuis le 2 Juillet 2022, la Polium One, une console multi-blockchain orientée Web3…

 

 

Derrière ces appellations qui peuvent sembler bien mystérieuses réside la promesse d’une console alliant les atouts du terminal nomade avec les capacités (notamment en block-chain ou via les NFTs) d’un terminal Bureau (PC, ordinateur) et une touche vidéo-ludique, étant donné qu’il y a l’appellation console next-Gen… tout cela mélangé donne donc la Polium One qui serait, d’ici le courant 2024, la première console (ou finalement, terminal) concentrant en partie des outils ou fonctions décentralisées. Dans le contexte où l’on voit dans le Web 3.0 une évolution, la console, théoriquement alors, a tout pour séduire.

 

Elle intégrera les services ou fonctionnalités suivantes :

  • Jeux vidéos (console) : support (ImmutableX, Solana, Polygon, Ethereum, BNB, Wax, EOS, Harmony),
  • Jeux exclusifs : partenariat en cours de “discussions” (annonces, “bientôt“),
  • Capteur digitale pour accéder à un jeu ou pour finaliser une crypto-transaction,
  • e-Boutique (marketplace) : téléchargement (jeux, applications, metaverses),
  • Applications (via marketplace ou place de marché : achat-vente de jeux NFTs et non-NFTs),
  • Porte-feuille (wallet – extension Chrome compatible) : gestion des tokens, achat, vente, connexion,
  • Tableau de bord : historique des jeux vidéos et de leur gestion (vote, trophées…),
  • PlayScan : historique des transactions, consultation de la donnée-utilisateur analytique, tableau de bord.

 

Pays qui ne pourront pas prétendre à la livraison :

  • Biélorussie,
  • Russie,
  • République démocratique de Corée,
  • Crimée,
  • Egypte,
  • Iran,
  • Irak,
  • Maroc,
  • Pakistan,
  • Phillipines.

 

 

Dans le papier technique, il est déjà indiqué un kit de développement (SDK) en préparation : des informations ultérieures (dans un autre papier technique) seront communiqués sans plus de précisions, pour l’heure, si ce n’est que, fort heureusement, le SDK sera disponible avant la disponibilité-même de la console. Un toolkit sera ainsi proposé pour les jeux compatibles JavaScript, Java, Python, C#, C++, UnityScript, HTML5 et Lua, en terme de langage de programmation. L’ensemble des jeux compatibles dans le navigateur Web traditionnels pourront prétendre à être inclus, est-il promis, dans l’expérience de jeu sous cette console.

 

Bien évidemment, business Web 3.0 oblige, un Polium Pass(e) sera proposé pour accéder au marché de NFTs (Ethereum – block-chain). Celui-ci permettra, pour l’heure, d’obtenir “une collection de 10 000 NFTs” (des “retro-robots sur le réseau Ethereum“) et, bien sûr, la console Polium One, pour toute pre-commande (actuellement non-disponible), en plus d’autres avantages, dont des évènements ponctuels au Japon, aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. Toujours sur le sujet de la crypto-transaction NFT, il est indiqué (vers la fin du papier technique) qu’il convient, pour le futur acquéreur, de prendre conscience de la portée limitée de la console et sa fonctionnalisation dans ce domaine : en clair, marchés fluctuants obligent, certaines fonctions directement reliées à la crypto-monnaie (jeux vidéos, notamment) pourront impacter leur acquisition ou re-vente, par exemple. “Si une blockchain est en panne l’utilisateur peut toujours jouer sur une blockchain différente“, est-il assuré, sans évoquer le cas potentiel de la panne généralisée. Du reste, côté utilisateur, celui-ci, théoriquement, n’aurait pas grand chose à faire, est-il également assuré ; le Wallet (porte-feuille numérique) se chargeant automatiquement de changer de crypto-marché sous couvert, bien sûr, d’une connexion à l’Internet viable ou stable et suffisante.

Pour l’heure, malheureusement, peu de détails en teneur sur les aspects techniques de la console (qui seront détaillés “plus tard cette année” 2022) : celle-ci est actuellement en cours d’ébauche (et uniquement pour un premier prototype, d’où la date de lancement assez éloignée : courant 2024 et uniquement pour les pre-commandes ; 2025, sinon…). Il est, cependant, indiqué que Polium One sera dotée d’un CPU-GPU “personnalisé” Nvidia et d’une résolution-vidéo maximale oscillant entre la 4K et la 8K HDR.

Si l’ensemble aboutit, Polium indique déjà un premier objectif de vente via 1 M d’unités commercialisées courant 2025 (prévisionnel) avec, pour les premiers arrivés, 10 000 unités (édition limitée – PlayPass, pre-commande) voire “plus de consoles“, sans plus de précisions là aussi, au-delà des pre-commandes, courant 2025 également, pour cette console dont l’idée a germé dans les équipes de Polium, depuis 2021… A suivre !

 

 

 

Source : Polium – Polium One (site officiel).




  • 50% J'apprécieVS
    50% Je n'apprécie pas
    Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    ;) :zzz: :youpi: :yes: :xmas: :wink: :whistle: :warning: :twisted: :sw: :sleep: :sg1: :schwarzy: :sarko: :sante: :rollol: :roll: :rip: :pt1cable: :popcorn: :pff: :patapai: :paf: :p :ouch: :oops: :o :non: :na: :mrgreen: :mdr: :macron: :love: :lol: :kissou: :kaola: :jesuisdehors: :jap: :ilovesos: :idea: :houra: :hello: :heink: :grumpy: :fume: :frenchy: :fouet: :fouet2: :first: :fessee: :evil: :dispute: :demon: :cryy: :cry: :cpignon: :cool: :cassepc: :capello: :calin: :bug: :boxe: :bounce: :bluesbro: :bisou: :babyyoda: :assassin: :arrow: :annif: :ange: :amen: :D :??: :?: :/ :-| :-x :-o :-P :-D :-? :-8 :-1: :+1: :) :( 8-O

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Copyright © Association SOSOrdi.net 1998-2022 - v1.12.0