Actualités

Russie-Ukraine : mise en lumière de 222 Go de données émanant de Tetraedr, Conti, IT Army… les premières cyber-offensives précisées !

Les équipes de football Naples + FC Barcelone,
le 24 Février 2022 et lors de la ligue Europa (match-retour C3),
affichant un message explicite…
(Source : Eurosport)

 

Depuis les “opérations militaires” menées, depuis le 24 Février 2022, par la Russie à l’encontre, pour l’heure, de l’Ukraine, les différentes actions et leviers gouvernementaux (en plus des pourparlers, déjà, des sanctions-menaces économiques, financière voire politique par l’Europe, l’OTAN mais aussi les Etats-Unis) prennent place pour tenter de raisonner Moscou et son dirigeant, Vladimir Poutine : une action menée sur le front mais, aussi, sur le cyber-front ; d’un côté ou d’un autre…

 

 

L’un des annonces est celle relative aux cyber-attaquants rattachés au ransomware Conti : “l’équipe Conti annonce officiellement un soutien entier au gouvernement russe. Si n’importe qui décidait d’organiser une cyber-attaque ou une quelconque action militaire à l’encontre de la Russie, nous mettrions tout en œuvre pour contre-attaquer les infrastructures critiques de l’ennemi“, est-il relayé par Brett Callow (Emsisoft), le 25 Février 2022, via son compte Twitter.

 

Cette fois en faveur de l’Ukraine, les cyber-équipes Anonymous Liberland et The Pwn-Bär Int. Hack auraient subtilisés quelques 222 Go de données à Tetraedr, un fabricant d’armes biélo-russe. Le larcin ou l’ex-filtration de données se composent de deux parties, est-il indiqué par DDoSecrets : d’une part, les 1 000 mails les plus récents pour chaque compte-utilisateur concerné (.EML) et, d’autre part, une collection ou archive (toujours pour chaque compte-utilisateur de ces BaLs) en .PST. Les cyber-attaquants de ces deux groupes confirment une opposition à la Russie et son dirigeant ainsi qu’aux pays de la CEI (Communauté des États Indépendants).

 

Toujours concernant l’Ukraine, Mykhaylo Fedorov, Ministre de la Transformation Digitale (Numérique) a annoncé, depuis quelques heures, la constitution d’une “armée” technologique ukrainienne : nommée IT Army of Ukraine, il s’agit d’un appel international à l’ensemble des spécialistes IT pour “utiliser n’importe quel vecteur ou DDoS de cyber-attaque” via les ressources fournies (accès Telegram – chaîne dédiée) pour paralyser ou mettre hors-ligne les différentes instituions russes listées. Les entreprises, banques, mails voire adresses IPs, en passant par les domaines Cloud internes sont en train d’être divulgués sur le compte Telegram.

 

Les Anonymous ne sont pas en reste : depuis le 24 Février 2022, le cyber-groupe a confirmé un ralliement en faveur de l’Ukraine. La première action, bien évidemment, ne s’est pas faite attendre : le site d’actualité RT a subit une cyber-offensive en étant mis hors ligne, avant de revenir et d’être à nouveau mis hors ligne. D’autres actions se multiplient dont, toujours depuis aujourd’hui le 26 Février 2022, en matinée), l’interception de communications militaires russes.

Du côté du CERT, l’organisme sécuritaire gouvernemental ukrainien à déclaré depuis le 26 Février 2022 que les cyber-attaquants sous l’appellation UNC1151 privilégiaient des campagnes de phishing ciblant l’Ukraine, la Pologne voire, selon les situations, certains citoyens russes. Rattachés au ministère de la Défense de la République de Biélo-Russie, ces cyber-attaquants utilisent tout les prétextes (inspection du service de sécurité ukrainien, le SBU, par exemple) pour infecter les terminaux mobiles des victimes tout en ex-filtrant les données-mails. Il est recommandé de ne pas cliquer sur ces liens ou de ne pas scanner les QR-Codes.

 

De manière plus large, bon nombre de spécialistes aguerris invitent à la prudence quand à certaines informations distillées sur l’Internet : une quantité d’informations sur des piratages ou cyber-attaques sont publiées et pour la plupart non-encore vérifiées. Certains comme Catalin Cimpanu (TheRecord) avancent une action potentielle (à confirmer, donc) des services de renseignements pour propager de fausses actualités ou informations : il convient donc, y compris depuis Telegram, de prendre garde, en tant que lecteur ou média par ailleurs, à la teneur de ces informations en les vérifiant ou en cherchant une source vérifiable ou corroborant le fait premier, par exemple.

 

 

 

Un autre chiffre ou fait qui incline, enfin, à arrêter les (contre)-offensives : 137, le nombre de morts officiellement recensés en Ukraine au 25 Février 2022. Un nombre qui vient, en quelques minutes avant la fin de cette actualité, de tristement gonfler via une attaque ayant impacté un hôpital pour enfant cancéreux à Kiev, après des tirs d’artilleries et des tirs au lance-roquettes, selon le journal The Kyiv Independent, depuis 21 : 08 ; personne ne devenant grand par la guerre, peu importe le camp ou les idées défendues…. A veiller !




  • 67% J'apprécieVS
    33% Je n'apprécie pas
    Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    ;) :zzz: :youpi: :yes: :xmas: :wink: :whistle: :warning: :twisted: :sw: :sleep: :sg1: :schwarzy: :sarko: :sante: :rollol: :roll: :rip: :pt1cable: :popcorn: :pff: :patapai: :paf: :p :ouch: :oops: :o :non: :na: :mrgreen: :mdr: :macron: :love: :lol: :kissou: :kaola: :jesuisdehors: :jap: :ilovesos: :idea: :houra: :hello: :heink: :grumpy: :fume: :frenchy: :fouet: :fouet2: :first: :fessee: :evil: :dispute: :demon: :cryy: :cry: :cpignon: :cool: :cassepc: :capello: :calin: :bug: :boxe: :bounce: :bluesbro: :bisou: :babyyoda: :assassin: :arrow: :annif: :ange: :amen: :D :??: :?: :/ :-| :-x :-o :-P :-D :-? :-8 :-1: :+1: :) :( 8-O

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Copyright © Association SOSOrdi.net 1998-2022 - v1.11.6