Actualités

[Insolite] Centre galactique : après 3 ans de recherche, les nouvelles révélations du radio-Telescope MeerKAT !

Situé à environ 25 ALs (Années-Lumière) de la Terre, le centre galactique reste encore à découvrir en image… et en fréquence ! En effet, le radio-Telescope MeerKAT, en partenariat avec le SARAO (South African Radio Astronomy Observatory) et sous la coupe, notamment, de nombreux chercheurs dont Isabella Rammala, a permis de mettre en lumière une nouvelle vue de cette zone, laissant apparaître des objets ou éléments jusque-là peu visibles.

 

 

“L’image capture les émissions radio de nombreux phénomènes, y compris les étoiles éclatantes, les pépinières stellaires et la région chaotique autour du trou noir supermassif de 4 millions de masse solaire […] La nouvelle image est basée sur une mosaïque de 20 observations distinctes utilisant 200 heures de temps de télescope couvrant une zone de 6 degrés carrés (30 fois la zone de la pleine Lune). Les données ont été traitées de manière cohérente pour fournir une résolution angulaire de 4 secondes d’arc – l’angle sous-tendu par une personne de grande taille à une distance de 100 kilomètres ; ou par la largeur d’un fin cheveu humain tenu à bout de bras – résultant en une image scientifique de 100 mégapixels. Le traitement des 70 téraoctets de données brutes a été partagé entre deux supercalculateurs du Cap, Lengau du Center for High Performance Computing et l’ilifu de l’IDIA“, indique le billet du NRF SARAO, le 26 Janvier 2022.

 

 

Au final, une mosaïque intégrant une vingtaine de relevés a été constituée, pour restituer l’image obtenue sous une fréquence moyenne de 1,28 GHz, via un mille-feuille de filtres ou spectres (sous-bandes – x16) pour croiser les données (résolution angulaire : 4 secondes d’Arc + 8 secondes d’Arc intra-bandes + vérification astro-métrique HD 1 seconde d’Arc). En plus des observations relayées ci-dessous, des “filaments radios non-thermiques” ont été trouvés : à nouveau et tout comme en 2019, ceux-ci mettent en évidence une “bulle radio bi-polaire” de 430 Pc x 140 Pc. D’après l’étude de l’époque, ces filaments (que l’on retrouve en-dessous et sur le centre galactique, pour une forme “symétrique” globale) aurait été un des acteurs majeurs dans le développement de la “densité des rayons cosmiques”, ce qui a pu, par ricochet, contribuer à alimenter les particules relativistes (dont la vitesse et, au moins, égale à celle de la Lumière) et, indirectement, les synchrotrons (reposant sur les rayons-X, par pulsation-lumière) “à l’intérieur et à proximité” de ces bulles radios… A suivre !

 

 

 

Sources :




  • 50% J'apprécieVS
    50% Je n'apprécie pas
    Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    ;) :zzz: :youpi: :yes: :xmas: :wink: :whistle: :warning: :twisted: :sw: :sleep: :sg1: :schwarzy: :sarko: :sante: :rollol: :roll: :rip: :pt1cable: :popcorn: :pff: :patapai: :paf: :p :ouch: :oops: :o :non: :na: :mrgreen: :mdr: :macron: :love: :lol: :kissou: :kaola: :jesuisdehors: :jap: :ilovesos: :idea: :houra: :hello: :heink: :grumpy: :fume: :frenchy: :fouet: :fouet2: :first: :fessee: :evil: :dispute: :demon: :cryy: :cry: :cpignon: :cool: :cassepc: :capello: :calin: :bug: :boxe: :bounce: :bluesbro: :bisou: :babyyoda: :assassin: :arrow: :annif: :ange: :amen: :D :??: :?: :/ :-| :-x :-o :-P :-D :-? :-8 :-1: :+1: :) :( 8-O

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Copyright © Association SOSOrdi.net 1998-2022 - v1.11.6