Actualités

Mars : vols 17 et 18 validés pour Ingenuity qui a exploré “la limite Nord de Séítah-Sud” ! (The Martian dispatch…)

Cliché pris par Ingenuit, Sol-mission Mars 292 (15 Décembre 2021 – Terre),
via sa NavCam !
(Source : NASA, JPL)

 

Deux vols consécutifs opérés, pour l’heure, pour ce mois de Décembre 2021 : Ingenuity ne perd pas de temps et continue d’explorer la zone Séítah-Sud en se déplaçant d’une zone à une autre.

 

 

Ingenuity a volé pour la 17e fois sur Mars le dimanche 5 décembre. Après que l’hélicoptère a exécuté la traversée prévue de 614 pieds (187 mètres) vers le nord-est, la liaison de communication radio entre Ingenuity et le rover Perseverance Mars a été interrompue lors de la finale. phase de descente du vol. Environ 15 minutes plus tard, Perseverance a reçu plusieurs paquets de télémétrie Ingenuity supplémentaires indiquant que l’électronique de vol et la batterie étaient en bon état“, était-il communiqué originellement, le 7 Décembre 2021, par l’équipe JPL de la NASA, tout en précisant qu’une partie de la donnée envoyée via télémétrie s’est “interrompue” alors qu’Ingenuity finalisait sa descente lors de ce vol 17, à quelques 10 mètres au-dessus de la terre martienne. Deux sessions de transfert, officiellement, ont été produites pour récupérer l’ensemble des données qui n’avait pu l’être – Sols-mission 285 et 287 Mars, 9 et 14 Décembre 2021 Terre) et, au 16 Décembre 2021, en aparté, la section JPL a tenu à souligner que cet impondérable n’était pas du fait de la vulnérabilité Log4j(2) : Ingenuity n’intègre pas, selon les propos officiels, une solution sous Apache assimilée ou Log4j(2). Un “relief élevé” a empêché les deux acolytes – Ingenuity + Perseverance – de relayer correctement le signal vers la Terre et le centre de contrôle de la NASA. Il est bien précisé que ce type d’incident pourrait se reproduire (perte de signal-radio). A noter que ce vol numéro 17 permet de franchir le cap, en heure de vol total, des 30 minutes (et 48 secondes), via les 116,8 secondes correspondant à la session d’envol. En tout, Ingenuity a parcouru 3 592 mètres. Pour rappel, depuis le vol numéro 15, Ingenuity entame une bouche-retour pour progressivement retourner à son aérodrome d’origine, la zone Wright Brothers Field.

Concernant le vol numéro 18, celui-ci a été effectué et validé depuis le 15 Décembre 2021 : d’une durée de 124,3 secondes, Ingenuity a parcouru 230 mètres à raison de 2,5 mètres-seconde pour une altitude maximale atteinte de 10 mètres. Le drône-hélicoptère s’est déplacé de l’ancienne zone du vol numéro 17 (amartissage) vers une nouvelle.

 

A la manière d’un calendrier de l’Avent, le tableau de bord (Terre, NASA) de l’agence spatiale américaine,
pour visualiser les échantillons officiellement collectés, au total.

 

 Enfin, du côté de Perseverance, les roches continuent de murmurer aux capteurs et filtres du rover : de nombreuses révélations ou souvenirs géologiques sont ainsi condensées dans un billet de la NASA, le 15 Décembre 2021. “Les scientifiques de la mission de rover Perseverance Mars de la NASA ont découvert que le substrat rocheux sur lequel leur explorateur à six roues roulait depuis l’atterrissage en février était probablement formé de magma incandescent […] Il reste à déterminer si la roche riche en olivine s’est formée dans un lac de lave épais se refroidissant à la surface ou dans une chambre souterraine qui a ensuite été exposée par l’érosion“. Après avoir extirpé des informations via Planetary Instrument for X-ray Lithochemistry (PIXL), ce fut un autre instrument intégré à Perseverance qui a pu faire parler les échantillons : “Les molécules contenant du carbone ne se trouvent pas seulement à l’intérieur des roches abrasées analysées par SHERLOC (ndlr : Scanning Habitable Environments with Raman & Luminescence for Organics & Chemicals), mais dans la poussière des roches non abrasées. La confirmation des matières organiques n’est pas une confirmation que la vie existait autrefois à Jezero et a laissé des signes révélateurs (biosignatures). Il existe à la fois des mécanismes biologiques et non biologiques qui créent des matières organiques“.

 

Quand à RIMFAX (Radar Imager for Mars SubsurFA eXperiment), la cartographie souterraine a révélé plusieurs couches rocheuses avec un dénivelé vers le bas, à près de 10 mètres de profondeur. “Les résultats confirment en outre la conviction de l’équipe scientifique que la création de Séítah a précédé Crater Floor Fractured Rough“, complète la NASA tout en précisant que le fin mot viendra des échantillons qui seront retournés sur Terre via le programme de retour dédié (Mars Sample Return)… A suivre !

 

 

Sources :




  • 50% J'apprécieVS
    50% Je n'apprécie pas
    Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    ;) :zzz: :youpi: :yes: :xmas: :wink: :whistle: :warning: :twisted: :sw: :sleep: :sg1: :schwarzy: :sarko: :sante: :rollol: :roll: :rip: :pt1cable: :popcorn: :pff: :patapai: :paf: :p :ouch: :oops: :o :non: :na: :mrgreen: :mdr: :macron: :love: :lol: :kissou: :kaola: :jesuisdehors: :jap: :ilovesos: :idea: :houra: :hello: :heink: :grumpy: :fume: :frenchy: :fouet: :fouet2: :first: :fessee: :evil: :dispute: :demon: :cryy: :cry: :cpignon: :cool: :cassepc: :capello: :calin: :bug: :boxe: :bounce: :bluesbro: :bisou: :babyyoda: :assassin: :arrow: :annif: :ange: :amen: :D :??: :?: :/ :-| :-x :-o :-P :-D :-? :-8 :-1: :+1: :) :( 8-O

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Copyright © Association SOSOrdi.net 1998-2022 - v1.11.6