Actualités

“Les superpositions virtuelles pourraient facilement être conçues pour amplifier la division” : Le Dr Rosenberg émet des inquiétudes quant à un possible filtrage dans le métaverse !

A l’aube de ses premiers pas, le métaverse ou univers virtualisé (sous Réalité Augmentée, notamment) commence à être débattu en place publique sur des sujets, jusque là, qui n’étaient sous-pesés que par certains films de science-fiction ou réalisateurs cinématographiques. Outre l’aspect du traitement de la donnée numérique et indirectement de la notion résiduelle à venir de vie privée, bon nombre se questionnent déjà sur l’usage chronique d’une telle technologie, vis-à-vis des contemporains humains et de leurs mœurs ou habitudes : c’est le cas du Dr Louis B. Rosenberg, informaticien-analyste et actuel dirigeant d’Unanimous AI.

 

Dr Louis Rosenberg,
en Septembre 2017, lors du TEDx Talks

Je suis très préoccupé par les conséquences négatives, et ce n’est pas parce que je m’inquiète que de mauvais acteurs piratent la technologie ou détournent nos bonnes intentions. Non, je suis préoccupé par les utilisations légitimes de la RA par les puissants fournisseurs de plateformes qui contrôleront l’infrastructure […] Imaginez maintenant que des tiers puissent injecter leur propre contenu, éventuellement en tant que couche de filtre payante que seules certaines personnes peuvent voir. Et ils utilisent cette couche pour marquer les individus avec des mots clignotants en gras comme « alcoolique » ou « immigrant » ou « athée » ou « raciste » ou même des mots moins chargés comme « démocrate » ou « républicain ». Ceux qui sont tagués ne savent peut-être même pas que les autres peuvent les voir de cette façon. Les superpositions virtuelles pourraient facilement être conçues pour amplifier la division politique, ostraciser certains groupes, voire susciter la haine et la méfiance. Cela rendra-t-il vraiment le monde meilleur ? Ou faudra-t-il prendre la culture polarisée et conflictuelle qui a émergé en ligne et la répandre dans le monde réel ? Imaginez maintenant que vous travaillez derrière un comptoir de vente au détail. AR va changer la façon dont vous évaluez vos clients. C’est parce que les données personnelles flotteront tout autour d’eux, vous montrant leurs goûts et leurs intérêts, leurs habitudes de dépenses, le type de voiture qu’ils conduisent, la taille de leur maison, voire leur revenu annuel brut“, confie t-il à BigThink, dans un article détaillé, le 6 Novembre 2021.

Au-delà du marquage par citoyen(ne) se pose la question de pouvoir physiquement avoir un contrôle, en matière de sécurité : quand des menaces (malwares, botnets) ou des informations tronquées peuvent survenir, l’utilisateur peut toujours décider de ne plus les lire, de lâcher prise avec son terminal bureau ou mobile. Or, avec le métaverse, qui sera forcément un joyaux financier pour toutes sortes de fonctionnalités rapprochant une personne physique d’un amas de données collectées qui lui sont propres, si de telles pratiques sont prises comme le filtrage ou l’information contextuelle via des algorithmes “intelligents” dédiés, même un mode hors-ligne ne suffira plus puisque les informations continueront de vivre en ligne, indépendamment de la personne qui se déconnecte de manière ponctuelle voire totale. Certaines séries télévisuelles, sous Netflix notamment, évoquent ce filtrage d’indésirables pour les personnes qui seraient nuisibles ou harceleuses, en les occultant des champs de visions (réseau) des autres personnes (visage brouillé) dès lors qu’un signalement serait effectué. Si la chose n’est encore pour l’heure pas opérée, il est fort probables qu’aux fils des années, le métaverse, avec l’afflux de personnes qui voudront s’y divertir (avec toutes les activités triviales qu’on imagine…), se dotera immanquablement de règles ou restrictions tout en permettant de pouvoir s’assurer que chaque personne soit fiable ou non-nuisibles ; l’esprit conceptuel du tag humain peut être l’un de ces outils télémétriques avec un métaverse vantée, sur le papier, comme un univers libre, ouvert, divertissant, tout comme à une époque avec certains systèmes d’exploitation. A voir à quelle hauteur le verrou se positionnera… A veiller !

 

 

Source : BigThink – 6 Novembre 2021 – Metaverse : les limites ou dangers potentiels (sociétaux et sécuritaires), selon le Dr Louis Rosenberg.




  • 50% J'apprécieVS
    50% Je n'apprécie pas
    Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    ;) :zzz: :youpi: :yes: :xmas: :wink: :whistle: :warning: :twisted: :sw: :sleep: :sg1: :schwarzy: :sarko: :sante: :rollol: :roll: :rip: :pt1cable: :popcorn: :pff: :patapai: :paf: :p :ouch: :oops: :o :non: :na: :mrgreen: :mdr: :macron: :love: :lol: :kissou: :kaola: :jesuisdehors: :jap: :ilovesos: :idea: :houra: :hello: :heink: :grumpy: :fume: :frenchy: :fouet: :fouet2: :first: :fessee: :evil: :dispute: :demon: :cryy: :cry: :cpignon: :cool: :cassepc: :capello: :calin: :bug: :boxe: :bounce: :bluesbro: :bisou: :babyyoda: :assassin: :arrow: :annif: :ange: :amen: :D :??: :?: :/ :-| :-x :-o :-P :-D :-? :-1: :+1: :) :( 8-O 8)

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Copyright © Association SOSOrdi.net 1998-2021 - v1.11.5