Actualités

Windows 11 : à nouveau, Microsoft édicte en quoi les pré-requis sont sécuritairement nécessaires ! (vous ne passerez pas…)

Alors que certains utilisateurs ont pu goûter ou éprouver l’OS fraîchement déployé depuis le 5 Octobre 2021, Microsoft tente de tirer la couverture sur tout les côtés, y compris le douloureux sujet de la compatibilité-système. En effet, lors de son officialisation, Windows 11 était annoncé avec des pré-requis techniques minimaux, notamment au niveau d’un module situé sur la carte mère, le fameux TPM en version 2.0. Si les fabricants ont joué le jeu de la souplesse en annonçant moultes modèles compatibles, au tour de Microsoft de faire l’équilibriste en mettant en scène les aspects sécuritaires qui rendraient obligatoires de tels critères qui concerne, en l’état des millions de terminaux (bureau, mobile) dans le monde.

 

 

C’est au détour d’une vidéo de Microsoft Mechanics, publiée le 4 Octobre 2021 sur Youtube, que l’explication est (re)donnée : entre-autres, le caractère facultatif de certaines fonctionnalités sécuritaires sous Windows 10 qui sont désormais instaurées par défaut ; d’où la nécessité du module TPM en version 2.0, notamment. Une conception louable et qui ne peut que profiter à l’utilisateur mais qui, éthiquement et sur le plan de l’accessibilité, fait défaut, paradoxalement, pour l’utilisateur. Certes, comme souligné maints fois par Microsoft, il est toujours “temps d’acheter un nouveau PC” pour s’inscrire dans la “nouvelle ère” dudit temps, pour peu que l’on ai les moyens ou, du moins (!) et dans le cas où le budget réside largement, pour peu que l’on accepte de payer un terminal sous un OS assez sectaire, techniquement.

Du reste, Windows 11, connait sa toute première mise à jour – mensuelle – sécuritaire, via un patch Tuesday du 12 Octobre 2021 assez fourni : nommé KM5006674, le correctif intègre moultes vulnérabilités dont 3 critiques. Ces dernières, comme souligné dans les conclusions de l’expert sécuritaire Brian Krebs, sont relatives à une exécution distante de code sous Word du fait de l’Hyper-V. Qualifiée d’importante, la CVE-2021-36970 concerne le spouleur d’impression Windows : celle-ci a été mise en lumière par la même équipe sécuritaire qui a dévoilé PrintNightmare durant l’été dernier (Sangfor : XueFeng Li et Zhiniang Peng, notamment) et qui permettait une élévation de privilèges… A veiller !

 

 

 

Source : Microsoft Mechanics (Youtube) – 4 Octobre 2021 – Windows 11 : explications sécuritaires (pré-requis techniques, comparatif Windows 10).




  • 50% J'apprécieVS
    50% Je n'apprécie pas
    Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    ;) :zzz: :youpi: :yes: :xmas: :wink: :whistle: :warning: :twisted: :sw: :sleep: :sg1: :schwarzy: :sarko: :sante: :rollol: :roll: :rip: :pt1cable: :popcorn: :pff: :patapai: :paf: :p :ouch: :oops: :o :non: :na: :mrgreen: :mdr: :macron: :love: :lol: :kissou: :kaola: :jesuisdehors: :jap: :ilovesos: :idea: :houra: :hello: :heink: :grumpy: :fume: :frenchy: :fouet: :fouet2: :first: :fessee: :evil: :dispute: :demon: :cryy: :cry: :cpignon: :cool: :cassepc: :capello: :calin: :bug: :boxe: :bounce: :bluesbro: :bisou: :babyyoda: :assassin: :arrow: :annif: :ange: :amen: :D :??: :?: :/ :-| :-x :-o :-P :-D :-? :-1: :+1: :) :( 8-O 8)

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Copyright © Association SOSOrdi.net 1998-2021 - v1.11.4a