Actualités

SEMI Europe 2021 : à peine le capteur de 200 Mpx officialisé, Samsung évoque déjà un module photographique de 576 Mpx d’ici 2025 !

Du 1er au 3 Septembre 2021 s’est tenu le sommet européen SEMI(-conducteur) : l’occasion pour le fabricant d’apposer ses ambitions dont celles gravitant autour de ses innovations en matière de photographie via l’annonce, d’ici 2025, d’un capteur de quelques 576 Mpx !

 

 

Selon les informations relayées par GizChina, cette escalade affriolante pourrait être de l’ordre du possible grâce à une technologie nommée CaméléonCellule (ChameleonCell), qui permet un regroupement par pixel via un ratio-échelle à hauteur de 1 pour 16. Via ce procédé, il serait ainsi possible, in fine, de pouvoir rivaliser avec le rendu produit par l’œil humain, même s’il n’est pas définie une norme standard en la matière, tout le monde n’ayant pas la même finesse de perception.

 

Toujours dans le mouvement concurrentiel, Samsung enchaîne les annonces du genre via l’avènement de l’ISOCELL HP1, un capteur photographique de 200 Mpx ainsi que, dans la foulée, l’ISOCELL GN5, un autre capteur photographique de 50 Mpx : “l’ISOCELL HP1 est le premier capteur d’image mobile de l’industrie à prendre en charge 200MP. Basé sur les pixels de 0,64 m les plus avancés de Samsung, l’ISOCELL HP1 offre une résolution ultra-élevée dans un petit boîtier qui s’intègre confortablement dans les appareils portables d’aujourd’hui. Avec l’ISOCELL HP1, les images contiennent une quantité étonnante de détails qui aident l’image à rester nette même lorsqu’elle est recadrée ou redimensionnée. Pour une photographie ultime en basse lumière, l’ISOCELL HP1 est doté d’une toute nouvelle technologie ChameleonCell, une technologie de regroupement de pixels qui utilise une disposition de pixels deux par deux, quatre par quatre ou complète en fonction de l’environnement. Dans un environnement faiblement éclairé, le HP1 se transforme en un capteur d’image de 12,5 MP avec de grands pixels de 2,56 µm en fusionnant 16 pixels voisins. Le nouveau pixel de 2,56 μm est capable d’absorber plus de lumière et de sensibilité, produisant des photos plus lumineuses et plus claires à l’intérieur ou en soirée. Dans les environnements extérieurs lumineux, les 200 millions de pixels du capteur peuvent capturer des photographies en ultra haute définition sur des appareils mobiles. L’ISOCELL HP1 peut prendre des vidéos 8K à 30 images par seconde (fps) avec une perte minimale dans le champ de vision. Le HP1 fusionne quatre pixels voisins pour réduire la résolution à 50MP ou 8 192 x 6 144 pour prendre des vidéos 8K (7 680 x 4 320) sans avoir besoin de recadrer ou de réduire la résolution complète de l’image“, indique le communiqué officiel, le 2 Septembre 2021.

 

Quant à l’ISOCELL GN5, il repose sur le Dual Pixel Pro, une fonctionnalité permettant la mise au point de manière automatique et multi-directionnelle (1 M de photo-diodes) doublée de la technologie Front Deep Trench Isolation (FDTI) sur le Dual Pixel originel, ce qui permet, pour une photo-diode donnée, de mieux gérer la luminosité tout en réduisant les interférences pouvant se produire au sein de chaque pixel.

En aparté, la rumeur évoquant un capteur-arrière de 200 Mpx sur le prochain Xiaomi 12 (Ultra) semble se confirmer : à nouveau, le pronostiqueur Digital Chat Station maintient le module principal en l’état, côté caractéristique technique avec 50 Mpx en ultra-wide, est-il ajouté. Les smartphones entrée et milieu de gamme de cette future lignée de produits pourraient être déclinés avec des solutions photographiques (arrière) combinant des modules de 64 Mpx et 108 Mpx.

A noter que depuis le 9 Septembre 2021, Samsung vient d’annoncer avoir obtenu la certification Carbon Trust pour 4 de ses produits : cette certification repose sur le PAS (empreinte) 2050, impulsée par le Gouvernement britannique qui se fixe un objectif de réduction des émissions totales de gaz à effet de serre (CO2) à -60 % d’ici, donc, 2050. Pas de chiffres du côté de Samsung mais toujours est-il que le SoC Exynos 2100, le capteur ISOCELL HM2, le SoC DTV ainsi que le convertisseur de données vidéos 8-16K font désormais parti du cahier des charges de la norme… A suivre !

 

 

 

 

Sources :

 

 

 




  • 50% J'apprécieVS
    50% Je n'apprécie pas
    Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    ;) :zzz: :youpi: :yes: :xmas: :wink: :whistle: :warning: :twisted: :sw: :sleep: :sg1: :schwarzy: :sarko: :sante: :rollol: :roll: :rip: :pt1cable: :popcorn: :pff: :patapai: :paf: :p :ouch: :oops: :o :non: :na: :mrgreen: :mdr: :macron: :love: :lol: :kissou: :kaola: :jesuisdehors: :jap: :ilovesos: :idea: :houra: :hello: :heink: :grumpy: :fume: :frenchy: :fouet: :fouet2: :first: :fessee: :evil: :dispute: :demon: :cryy: :cry: :cpignon: :cool: :cassepc: :capello: :calin: :bug: :boxe: :bounce: :bluesbro: :bisou: :babyyoda: :assassin: :arrow: :annif: :ange: :amen: :D :??: :?: :/ :-| :-x :-o :-P :-D :-? :-1: :+1: :) :( 8-O 8)

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Copyright © Association SOSOrdi.net 1998-2021 - v1.11.0