Actualités

Nucléaire : vers des micro-réacteurs sur la Terre et une centrale nucléaire auto-remorquée dans l’Espace !

Alors que la problématique du recyclage ou traitement – complet – des déchets nucléaires reste plus que d’actualité, une star-up américaine serait en passe de trouver une solution potentielle : exploiter ces déchets… pour ériger des versions réduites de réacteurs nucléaires.

 

 

Nommée Oklo, l’entreprise fondée par Jacob DeWitte et Caroline Cochran (MIT) s’inspire de modèles déjà existants comme TerraPower (fondée par Bill Gates) en optimisant le concept ; le but : pouvoir dupliquer la technologie autour de l’énergie nucléaire mais en beaucoup plus petit que les solutions concurrentes. Par rapport à TerraPower, Oklo proposera 1,5 MégaWatts contre 345 MégaWatts. Secteurs industriels, services publics, zones universitaires et collégiales voire groupes d’entreprises ou firmes multi-nationales : les marchés visés seraient variés.

 

Des réacteurs plus petits seront en mesure de fournir de l’électricité et de la chaleur à faible émission de carbone aux régions éloignées et à d’autres situations où des capacités à l’échelle du gigawatt seraient trop importantes“, affirme Jonathan Cobb, principal analyste au sein de la World Nuclear Association. Outre la consommation, la durée de construction est également réduire : celle-ci serait estimée à environ une année. Des sites comme le réacteur (expérimental – 1964 à 1994) EBR-II, situé dans l’Idaho, aux Etats-Unis, voient ainsi leur uranium recyclés pour ce type de micro-solutions nucléaire, ce qui a le mérite, au moins, de ne pas créer de nouveaux résidus nucléaires en les stockant ou en les immergeant. “Ce que nous avons maintenant fait, c’est prendre des déchets que vous devez penser à gérer pendant 100 000 ou un million d’années… et maintenant vous les avez réellement transformés en une forme où vous y pensez pendant quelques centaines, peut-être des milliers de années“, estime Jacob DeWitte. Toutefois, reste la question, justement, du déchet nucléaire, généré par ces micro-réacteurs : les résidus radioactifs intégreraient un processus de traitement nommé “vitrification” : tout comme les excès de CO2, il s’agirait d’enterrer l’ensemble sous terre, à des profondeurs assez notables mais qui résideraient, ainsi et encore, non-plus sur le sol mais sous le sol par enfouissement… La technologie est attendue de manière opérationnelle et automatisée (sans gestion ou intervention humaine, est-il envisagé) d’ici “le milieu des années 2020”. Pour l’heure, l’entreprise attend une licence d’exploitation pour commencer la construction de ces micro-réacteurs.

 

Dans le domaine aérospatial, la Russie n’est pas en reste : depuis Mai 2021, Zeus, un module-remorqueur, embarquera dès 2030, un moteur à propulsion nucléaire. D’une durée de 50 mois, la mission possèdera de nombreux points d’amarrages ou d’attente, aux alentours de la Lune, de Vénus ou encore d’un satellite proche de Jupiter. Depuis le 10 Décembre 2020, l’Arsenal Bureau Design (filiale de Roscosmos, agence spatiale russe) travaille sur la construction d’un autre propulseur nucléaire spatial : nommé Nuklon, il servira pour les missions spatiales “lointaines” et est attendu pour le 28 Juillet 2024 par Roscosmos. Récemment, le projet Zeus a refait parlé de lui : “les missions à envoyer sur Mars, Vénus et, à l’avenir après le développement des capacités thermonucléaires, au-delà du système solaire, la mission la plus importante est de trouver et de savoir si nous sommes seuls dans l’espace ou s’il y a une autre vie“, a déclaré Dmitry Rogozin, dirigeant principal de Roscosmos, lors du GLEX 2021. Enfin, il a été confirmé, en aparté, un programme pour surveiller et détecter les potentielles détections d’objets en approche de la Terre, notamment “les collisions dangereuses“… A suivre !

 

Sources :




  • 50% J'apprécieVS
    50% Je n'apprécie pas
    Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    ;) :zzz: :youpi: :yes: :xmas: :wink: :whistle: :warning: :twisted: :sw: :sleep: :sg1: :schwarzy: :sarko: :sante: :rollol: :roll: :rip: :pt1cable: :popcorn: :pff: :patapai: :paf: :p :ouch: :oops: :o :non: :na: :mrgreen: :mdr: :macron: :love: :lol: :kissou: :kaola: :jesuisdehors: :jap: :ilovesos: :idea: :houra: :hello: :heink: :grumpy: :fume: :frenchy: :fouet: :fouet2: :first: :fessee: :evil: :dispute: :demon: :cryy: :cry: :cpignon: :cool: :cassepc: :capello: :calin: :bug: :boxe: :bounce: :bluesbro: :bisou: :babyyoda: :assassin: :arrow: :annif: :ange: :amen: :D :??: :?: :/ :-| :-x :-o :-P :-D :-? :-1: :+1: :) :( 8-O 8)

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Copyright © Association SOSOrdi.net 1998-2021 - v1.11.0