Actualités

InternetShutDown : les appels à l’aide des iraniens sur Twitter face aux dispositions édictées par le Réseau National de l’Information !

Depuis quelques jours, des messages inquiétants postés par de nombreuses personnes situées en Iran sont publiés : suite à des manifestations ou de nombreuses contestations au sein du pays, les autorités gouvernementales auraient, une fois de plus, procédé à des restrictions de la connectivité ou de l’accès à l’Internet, sur les fondements de l’actuel projet de loi local relative au RNI.

 

 

En effet, apparu en discussion entre 2005 et 2013 (sous la présidence de Ahmadinejad), le projet de loi se veut pourtant vertueux : comme relayé par Mediapart en 2019, il s’agissait d’une offensive sécuritaire pour lutter contre les cyber-menaces sécuritaires telles que Stuxnet (2010) ou encore Flame (2012) entre-autres. Finalement, cela n’aurait été qu’un (demi : puisque les menaces sécuritaires restent palpales au quotidien et dans le monde entier) prétexte pour juguler ou limiter certains propos, au nom d’une pseudo “invasion culturelle”, selon le Président iranien de l’époque, Ali Khamenei : “nous allons vers un monde interconnecté. Nous ne pouvons pas simplement nous entourer du barbelé et dire que rien ne nous atteindra […] Nous devons penser à un remède avant que ce soit trop tard“. Selon les faits remontés par Amnesty International, à la suite de manifestations survenues au 15 Novembre 2019 après une hausse tarifaire du carburant, le lendemain, l’accès à l’Internet en Iran aurait été coupée ce qui a provoqué un redoublement des manifestations et, malheureusement, de morts (au moins 100 manifestants ce jour-là contre 304 la veille, tout public confondu, y compris des enfants). “IODA (Détection et analyse des coupures de l’Internet) a observé des chutes régulières au niveau des signaux, qui ont commencé lorsque les opérateurs de téléphonie mobile ont reçu l’ordre de déconnecter les réseaux, le 16 novembre vers 14 heures heure locale. À 19 heures, l’Iran avait basculé dans l’obscurité numérique. Le réseau Internet national est demeuré connecté, permettant le maintien d’activités telles que les services gouvernementaux et bancaires, limitant ainsi les pertes financières pour l’économie iranienne. Ce n’est qu’à peu près cinq jours plus tard, le 21 novembre vers 10 heures du matin, que l’accès à Internet a commencé à être rétabli. Il n’a pas été complétement rétabli avant le 27 novembre“, poursuit Amnesty dans son rapport, au 16 Novembre 2020.

 

Aux dernières nouvelles et selon le journal l’Orient Le Jour, au 27 Juin 2021, il s’agirait de pouvoir garantir un accès à l’Internet en Iran en maximisant les applications et services locaux, ce qui pourrait impliquer l’interdiction des réseaux sociaux que l’ensemble des internautes du monde entier connaissent (Twitter, Facebook, Snapchat, Facebook, Clubhouse, Instagram…) pour prioriser des applications sociales mais uniquement en local. Idem pour l’usage des VPNs qui serait proscrit, même si ce projet législatif ne concernerait que les éditeurs de VPN et non-pas les consommateurs. Ce projet de loi intégrerait bon nombre de mesures et sanctions dont une peine “de 7ième degré” qui viserait, en cas de contournement d’un tel blocage à l’Internet, à emprisonner la personne (entre 91 jours et 6 mois, au maximum), lui infliger une contravention, l’impossibilité d’exercer certains droits civiques ou encore de se voir infliger “trente coups de fouet”… A suivre !




  • 50% J'apprécieVS
    50% Je n'apprécie pas
    Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    ;) :zzz: :youpi: :yes: :xmas: :wink: :whistle: :warning: :twisted: :sw: :sleep: :sg1: :schwarzy: :sarko: :sante: :rollol: :roll: :rip: :pt1cable: :popcorn: :pff: :patapai: :paf: :p :ouch: :oops: :o :non: :na: :mrgreen: :mdr: :macron: :love: :lol: :kissou: :kaola: :jesuisdehors: :jap: :ilovesos: :idea: :houra: :hello: :heink: :grumpy: :fume: :frenchy: :fouet: :fouet2: :first: :fessee: :evil: :dispute: :demon: :cryy: :cry: :cpignon: :cool: :cassepc: :capello: :calin: :bug: :boxe: :bounce: :bluesbro: :bisou: :babyyoda: :assassin: :arrow: :annif: :ange: :amen: :D :??: :?: :/ :-| :-x :-o :-P :-D :-? :-1: :+1: :) :( 8-O 8)

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Copyright © Association SOSOrdi.net 1998-2021 - v1.10.0