Actualités

[Insolite] Disques Durs : quand des chercheurs démontrent une longévité accrue par l’utilisation-test du graphène en place du carbone !

Alors que les disques SSD ont de nombreux fanatiques qui ne jurent plus que par eux, les HDD (Hard Drive Disk) continuent de posséder de vrais qualités matérielles plaisantes et qui ont fait leurs preuves depuis bon nombre d’années : malgré tout, le caractère vieillissant du matériel impose de repenser certains aspects notamment la confection. Une tâche à laquelle s’est attelés des chercheurs de l’Université de Cambridge en démontrant qu’il est possible de renforcer la durée de vie du disque dur traditionnel.

 

“Les disques durs contiennent deux composants principaux : des plateaux et une tête. Les données sont écrites sur les plateaux à l’aide d’une tête magnétique, qui se déplace rapidement au-dessus d’eux lorsqu’ils tournent. L’espace entre la tête et le plateau diminue continuellement pour permettre des densités plus élevées. Actuellement, les revêtements à base de carbone (COC, Carbon-based OverCoats) – couches utilisées pour protéger les plateaux des dommages mécaniques et de la corrosion – occupent une part importante de cet espacement. La densité de données des disques durs a quadruplé depuis 1990 et l’épaisseur du COC est passée de 12,5 nm à environ 3 nm, ce qui correspond à un téraoctet par pouce carré. Aujourd’hui, le graphène a permis aux chercheurs de le multiplier par dix. Les chercheurs de Cambridge ont remplacé les COC commerciaux par une à quatre couches de graphène et testé la friction, l’usure, la corrosion, la stabilité thermique et la compatibilité des lubrifiants. Au-delà de sa finesse imbattable, le graphène remplit toutes les propriétés idéales d’un revêtement de disque dur en termes de protection contre la corrosion, de faible friction, de résistance à l’usure, de dureté, de compatibilité avec les lubrifiants et de douceur de surface. Le graphène permet une double réduction du frottement et offre une meilleure corrosion et usure que les solutions de pointe. En fait, une seule couche de graphène réduit la corrosion de 2,5 fois“, indique le communiqué officiel, le 4 Juin 2021.

Dans un billet – technique – détaillé et publié au sein de la fameuse revue scientifique Nature, les chercheurs ont remplacé le revêtement de la couche traditionnelle servant à enregistrer les données par du graphène via une couche magnétique assisté par la chaleur (Heat-Assisted Magnetic Recording – HAMR). Cela permet d’accroître la capacité de stockage en chauffant cette surface : une étape qui ne peut être permise avec les revêtements de type COC ; Résultat : la densité-données s’en retrouve largement augmentée, de quelques “10 To par po2” (pouce au carré) par rapport aux HDD traditionnels.

A terme, il serait potentiellement envisageable que le graphène soit exploité dans les “systèmes micro et nano-électromécaniques” dès lors qu’une double-couche (au minimum) est appliqué en tant que revêtement sur le dispositif en question… A suivre !

 

Sources :




  • 50% J'apprécieVS
    50% Je n'apprécie pas
    Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    ;) :zzz: :youpi: :yes: :xmas: :wink: :whistle: :warning: :twisted: :sw: :sleep: :sg1: :schwarzy: :sarko: :sante: :rollol: :roll: :rip: :pt1cable: :popcorn: :pff: :patapai: :paf: :p :ouch: :oops: :o :non: :na: :mrgreen: :mdr: :macron: :love: :lol: :kissou: :kaola: :jesuisdehors: :jap: :ilovesos: :idea: :houra: :hello: :heink: :grumpy: :fume: :frenchy: :fouet: :fouet2: :first: :fessee: :evil: :dispute: :demon: :cryy: :cry: :cpignon: :cool: :cassepc: :capello: :calin: :bug: :boxe: :bounce: :bluesbro: :bisou: :babyyoda: :assassin: :arrow: :annif: :ange: :amen: :D :??: :?: :/ :-| :-x :-o :-P :-D :-? :-1: :+1: :) :( 8-O 8)

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Copyright © Association SOSOrdi.net 1998-2021 - v1.10.0