Actualités

Opera, Edge, Safari, Firefox : la protestation contre FLoC perdure ! (mot de la fin pour WordPress…)

La question de la privacy sandbox, une technique que tente d’instaurer Google (notamment par le biais de FLoC, Federated Learning of Cohorts, actuellement en test et permettant d’analyser non plus la donnée d’un individu mais d’un groupe d’individu en ciblant moins la collecte de données) continue de faire débat : après Vivaldi, DuckDuck Go et Brave, au tour d’autres éditeurs de navigateurs Web de souligner leur mécontentement.

 

 

Selon les propos relayés par The Verge, voici les différents acteurs technologiques qui se sont exprimés à l’égard de la technologie analytique de Google :

 

  • Opera software : “comme vous le savez probablement, Opera a une longue histoire d’introduction de fonctionnalités de confidentialité qui profitent à nos utilisateurs: c’était le premier grand navigateur à introduire le blocage des publicités intégré, le VPN du navigateur et d’autres fonctionnalités centrées sur la confidentialité. L’importance est maintenant la fin des cookies tiers, ce qui réduira la quantité de suivi inter-sites Web sur le Web. Alors que nous et d’autres navigateurs discutons de nouvelles et meilleures alternatives publicitaires préservant la confidentialité aux cookies, y compris FloC, nous ne prévoyons actuellement pas d’activer de telles fonctionnalités dans les navigateurs Opera dans leur forme actuelle. De manière générale, nous pensons cependant qu’il est trop tôt pour dire dans quelle direction le marché évoluera ou ce que feront les principaux navigateurs” ;

  • Microsoft Edge : “nous croyons en un avenir où le Web peut offrir aux gens confidentialité, transparence et contrôle tout en soutenant des modèles commerciaux responsables pour créer un écosystème dynamique, ouvert et diversifié. Comme Google, nous prenons en charge des solutions qui donnent aux utilisateurs un consentement clair et ne contournent pas le choix des consommateurs. C’est également la raison pour laquelle nous ne prenons pas en charge les solutions qui exploitent les signaux d’identité des utilisateurs non consentis, tels que les empreintes digitales. L’industrie est en voyage et il y aura des propositions basées sur un navigateur qui ne nécessitent pas d’identifiants d’utilisateurs individuels et des propositions basées sur des identifiants basées sur le consentement et les relations de première partie. Nous continuerons d’explorer ces approches avec la communauté. Récemment, par exemple, nous avons eu le plaisir de présenter une approche possible, comme décrit dans notre proposition PARAKEET. Cette proposition n’est pas l’itération finale mais est un document évolutif” ;

  • Mozilla Firefox, qui tempère son discours en appuyant un argument encore non développé par certains éditeurs qui prônent légitimement la confidentialité alors-même que, tout comme leur concurrent – tel que Google – ils pratiquent déjà une collecte de données effective. Citons le cas de Microsoft pour Windows 10 avec la télémétrie de base ; sans évoquer Cortana. “nous évaluons actuellement de nombreuses propositions publicitaires préservant la confidentialité, y compris celles avancées par Google, mais nous n’avons actuellement aucun projet de mise en œuvre de l’une d’entre elles pour le moment. Nous n’acceptons pas que le secteur ait besoin de milliards de points de données sur les personnes, qui sont collectés et partagés à leur insu, pour diffuser des publicités pertinentes. C’est pourquoi nous avons mis en œuvre la protection améliorée contre le pistage par défaut pour bloquer plus de dix milliards de trackers par jour et continuer à innover sur de nouvelles façons de protéger les utilisateurs de Firefox. La publicité et la confidentialité peuvent coexister. Et l’industrie de la publicité peut fonctionner différemment des années précédentes. Nous sommes impatients de jouer un rôle dans la recherche de solutions qui créent un meilleur Web” ;

  • Apple Safari : “nous n’avons pas dit que nous mettrions en œuvre et nous avons notre politique de prévention du suivi. C’est tout pour le moment. Les propositions de normes sérieuses méritent réflexion“.

 

Enfin, certains membres de la communauté WordPress proposent, en toute quiétude, de bloquer l’outil de Google qui, encore une fois, est actuellement en test sous certaines versions de Google Chrome : “WordPress alimente environ 41% du Web – et cette communauté peut aider à lutter contre le racisme, le sexisme, la discrimination anti-LGBTQ + et la discrimination contre les personnes atteintes de maladie mentale avec quelques lignes de code“. Un tutoriel est déjà avancé et, en toute transparence, celui indique autant la manière de bloquer par défaut FLoC que de le débloquer, au besoin. En rappelant que l’outil analytique de Google collectera toujours de la donnée, certes, mais non-plus sur un critère spécifique ; le critère par thématique ou de groupe “cohorte” résidant. Gageons que la Google I / O sera l’occasion pour l’entreprise de (re)détailler les contours de FLoC pour que tout le monde en saisisse la teneur : autant pour les médias que pour les entités de toute taille qui dépendant, en partie, de ce type de système qui permet, en finalité, d’avoir un site Web, quand possible, 100 % gratuit pour l’utilisateur… A suivre !

 

 

Source : The Verge – 16 Avril 2021 – FLoC : la grogne continue de monter avec Microsoft, Mozilla, Opera, Apple et WordPress.




  • 50% J'apprécieVS
    50% Je n'apprécie pas
    Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    ;) :zzz: :youpi: :yes: :xmas: :wink: :whistle: :warning: :twisted: :sw: :sleep: :sg1: :schwarzy: :sarko: :sante: :rollol: :roll: :rip: :pt1cable: :popcorn: :pff: :patapai: :paf: :p :ouch: :oops: :o :non: :na: :mrgreen: :mdr: :macron: :love: :lol: :kissou: :kaola: :jesuisdehors: :jap: :ilovesos: :idea: :houra: :hello: :heink: :grumpy: :fume: :frenchy: :fouet: :fouet2: :first: :fessee: :evil: :dispute: :demon: :cryy: :cry: :cpignon: :cool: :cassepc: :capello: :calin: :bug: :boxe: :bounce: :bluesbro: :bisou: :babyyoda: :assassin: :arrow: :annif: :ange: :amen: :D :??: :?: :/ :-| :-x :-o :-P :-D :-? :-1: :+1: :) :( 8-O 8)

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Copyright © Association SOSOrdi.net 1998-2021 - v1.7.2