Actualités

DualSense : les causes de l’effet-drift décortiquées par iFixit… les mécanismes des joysticks amortissent intégralement la manette au bout de 209 jours ! (A l’intérieur…)

Voilà de quoi geler les ardeurs des joueurs irréductibles sous PlayStation : si les fonctionnalités de la DualSense surpassent de loin les capacités actuelles des manettes Xbox en terme de sensibilité haptique et tactile via une expérience de jeu assez immersive, le rapport matériel décroît cette touche de glamour technologique. Selon les tests et analyses poussées de l’équipe iFixit (dont la réputation n’est plus à faire), non seulement le DualSense drift est un phénomène avéré mais, qui plus est, observable matériellement ; depuis les entrailles des deux joysticks de la manette de Sony…

 

Le fabricant exploite des pièces issues d’Alps Alpine (ex-Alps Electric), une entreprise Japonaise qui fournit bon nombre de constructeurs (pas que Sony : Microsoft, également, dont la plupart des modèles de manettes fonctionnent parfaitement ou affichent une durée de vie honorable ; là n’est donc pas le véritable problème, explique iFixit) via des modules permettant de piloter des joysticks. En décortiquant l’intérieur du joystick, iFixit point du doigt le potentiomètre. Ce rikiki élément régit, en réalité, l’ensemble des mouvements du joueur retranscrit par la console et, indirectement, par l’écran. Le module se compose de trois points d’accès ou terminaux de contrôle dont leur fonctionnalité électrique (ou tension) rende opérationnel l’ensemble du composant. Le courant électrique est, en quelque sorte, emprisonné via une délimitation des positions du mouvement (haut, bas, gauche, droite) par le truchement de bornes qui apposent, donc, des limites. Dans le principe, ce potentiomètre, notamment au niveau de la troisième couche (terminal 3), fait l’effet d’un essuie-glace le long de la bande intégré au potentiomètre, d’avant en arrière. Pour le cas de Sony, celui-ci a opté pour un fonctionnement semi-circulaire sur une bande constituée de film de carbone imprimé.

Toutefois, iFixit confirme que le choix d’un mouvement différent converge vers une même sentence matérielle : en cercle ou d’avant en arrière (comme Nintendo, par ailleurs, est-il souligné, pour les effets, à ce niveau, dénotés par l’UFC-Que Choisir…) l’usure sera effective en notant que cela ne signifie pas pour autant que l’effet-drift ira obligatoirement de paire : il s’agit d’un risque potentiel, latent. A cela, s’ajoute l’usure du ressort qui contribue au mécanisme du joystick, en analysant le type de mouvement à retranscrire. Autre points qui peut s’ajouter à la défaillance de la DualSense : sur le long terme, la matière de la manette (en plastique) au niveau des joysticks peut s’étirer ce qui provoquerait, par effet-domino, des mouvements qui ne coïncideraient plus avec le traitement logiciel. Enfin, poussière et encrassements à l’intérieur du module peuvent être un facteur qui accélérera la fin de vie de cet accessoire ; depuis l’intérieur (même en nettoyant avec des tiges ou bombes spécifiques : déplacer la saleté ailleurs…) ; et, depuis l’extérieur via les miasmes chroniques dont nous sommes entourés.

Côté joueur, le verdict est sans appel : l’amortissement de la manette sera complété au bout de 417 heures (209 jours) ce qui équivaut à deux heures de jeu par jour ; et sans jouer à un jeu intensif de type Call of Duty (Modern Warfare, 2019). En attendant une réponse miraculeuse de Sony (qui devrait, en toute logique, proposer un échange gratuit, d’une nouvelle DualSense – revisitée matériellement – à la vue du prix de la console et de la manette…), on peut oser l’essai si l’on est initié matériellement à la chose, en démontant ce type de composant (et en le nettoyant en profondeur de manière régulière) ou bien, il est possible de calibrer la manette logiciellement via un outil dédié. En aparté, il est souligné que même dans un démontage en bonne et due forme, il faudra faire face à un impondérable de choix : l’étalonnage (profil) d’usine qui, pour chaque manette ou potentiomètre donné, peut varier ! Là aussi, des solutions de contournement existent sur l’Internet mais à vos risques et périls… A suivre !

 

 

Source : iFixit – 17 Février 2021 – DualSense drift : les explications techniques.




  • 50% J'apprécieVS
    50% Je n'apprécie pas
    Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    ;) :zzz: :youpi: :yes: :xmas: :wink: :whistle: :warning: :twisted: :sw: :sleep: :sg1: :schwarzy: :sarko: :sante: :rollol: :roll: :rip: :pt1cable: :popcorn: :pff: :patapai: :paf: :p :ouch: :oops: :o :non: :na: :mrgreen: :mdr: :macron: :love: :lol: :kissou: :kaola: :jesuisdehors: :jap: :ilovesos: :idea: :houra: :hello: :heink: :grumpy: :fume: :frenchy: :fouet: :fouet2: :first: :fessee: :evil: :dispute: :demon: :cryy: :cry: :cpignon: :cool: :cassepc: :capello: :calin: :bug: :boxe: :bounce: :bluesbro: :bisou: :babyyoda: :assassin: :arrow: :annif: :ange: :amen: :D :??: :?: :/ :-| :-x :-o :-P :-D :-? :-1: :+1: :) :( 8-O 8)

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Copyright © Association SOSOrdi.net 1998-2021 - v1.10.0