Actualités

App Tracking Transparency : à l’approche de la mise à jour iOS14, Facebook déploie une pop-in de test pour demander la permission-utilisateur ! (en plus de celle d’Apple…)

Google et Facebook l’on bien fait entendre : demander la permission à l’utilisateur concernant le traçage publicitaire dont il est la cible chroniquement peut être problématique en de de nombreux points. Annonceurs, entreprises ou entités (toute taille confondue) auront un manque à gagner mais cela sera, sans aucun doute, un regain d’améliorations dans une vie privée dont les contours s’émiettent de plus en plus. Un aspect positif qui rogne, également, les profits publicitaires donc et qui risque, d’ici les prochaines semaines, d’être la pomme de la discorde…

 

 

Selon les investigations de Bloomberg, Facebook n’a pas attendu pour riposter : alors que la mise à jour iOS14 devrait arriver prochainement, Facebook a développé sa propre fenêtre contextuelle (ou pop-in pour les intimes) pour inviter l’utilisateur à accepter ou non le traçage publicitaire. Voici la teneur (traduite) du message informatif :”permettre à Facebook d’utiliser votre activité depuis les applications et sites Web ?” ; puis, énuméré : “Obtenir des publicités qui sont personnalisées”, “Soutenir les entités professionnelles qui comptent sur les publicités pour atteindre les consommateurs”. En complément, vers la fin, il est indiqué que ces contenus personnalisés ne donnent accès “à aucune type nouveau d’information”. En contraste, Apple indique le même type de message : “Facebook voudrait obtenir la permission de vous tracer le long des applications et sites Web appartenant à d’autres compagnies” ; puis, en plus petit : “cela permet à Facebook de vous fournir une meilleure expérience publicitaire“, en référence aux contenus personnalisés, notamment.

Une fois que l’utilisateur accepte la permission émise par Facebook, la fenêtre d’Apple s’affiche, ce qui fera doublon : tout en nuance, le réseau social a voulu mettre à disposition un message peut-être plus ludique et convivial que celui d’Apple qui, encore une fois, explique la même chose. Inter-lignes, Facebook explique le bien fondé d’un traçage publicitaire quand celui-ci n’est pas détourné ou exploité sans la permission véritable de l’utilisateur. Un sujet d’autant plus douloureux qu’au milieu des groupes médias influents, résident entreprises et entités professionnelles ou assimilées qui ont un besoin vital de pouvoir rendre actif ces contenus publicitaires : un fait complexe pour l’internaute qui veut continuer à surfer sur un site Web dont chaque blocage risque de le faire disparaître, sur le long terme… A suivre !

 

 

Source : Bloomberg – 1er Février 2021 – Publicités et tracking : Facebook va tester son propre message contextuel (permission-utilisateur).




  • 50% J'apprécieVS
    50% Je n'apprécie pas
    Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    ;) :zzz: :youpi: :yes: :xmas: :wink: :whistle: :warning: :twisted: :sw: :sleep: :sg1: :schwarzy: :sarko: :sante: :rollol: :roll: :rip: :pt1cable: :popcorn: :pff: :patapai: :paf: :p :ouch: :oops: :o :non: :na: :mrgreen: :mdr: :macron: :love: :lol: :kissou: :kaola: :jesuisdehors: :jap: :ilovesos: :idea: :houra: :hello: :heink: :grumpy: :fume: :frenchy: :fouet: :fouet2: :first: :fessee: :evil: :dispute: :demon: :cryy: :cry: :cpignon: :cool: :cassepc: :capello: :calin: :bug: :boxe: :bounce: :bluesbro: :bisou: :babyyoda: :assassin: :arrow: :annif: :ange: :amen: :D :??: :?: :/ :-| :-x :-o :-P :-D :-? :-1: :+1: :) :( 8-O 8)

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Copyright © Association SOSOrdi.net 1998-2021 - v1.7.2