Actualités

Sopra Steria : le préjudice financier de Ryuk est estimé “entre 40 M d’euros et 50 M d’euros”, selon l’entreprise !

Depuis le 20 Octobre, Sopra Steria essuyait les prémices d’une cyber-attaque de grande ampleur : 6 jours après, l’entreprise a confirmé qu’il s’agissait du ransomware Ryuk qui s’inscrit en bout de chaîne de nombreux botnets et trojans déployés dans un premier temps, pour ne pas citer Emotet ou encore Trickbot. Si aucune fuite de données n’a été officiellement constatée, l’heure et au bilan conséquent des traces laissés par Ryuk ; 50 M d’euros, au maximum.

 

La remédiation et l’indisponibilité plus ou moins importante des différents systèmes depuis le 21 octobre devraient avoir un impact brut négatif sur la marge opérationnelle compris entre 40 M€ et 50 M€. Les couvertures d’assurances dont dispose le Groupe contre les cyber-risques s’élèvent à 30 M€. L’activité commerciale du 4ème trimestre ne devrait pas être significativement affectée par cet événement. Après intégration des éléments ci-dessus, Sopra Steria anticipe pour l’exercice 2020 un chiffre d’affaires en recul organique de 4,5 % à 5,0 % (précédemment « entre -2 % et -4 % »), un taux de marge opérationnelle d’activité de l’ordre de 6,5 % (précédemment « entre 6 % et 7 % ») et un flux net de trésorerie disponible compris entre 50 M€ et 100 M€ (précédemment « entre 80 et 120 M€ »)“, est-il communiqué, le 25 Novembre 2020.

Une perte relativement minime puisque dans le pire des cas “seulement” 20 millions d’euros seraient perdus contre la totalité de la somme. Gageons que Sopro Steria aura à cœur de renforcer la sécurité de son réseau : des ransomwares agressifs tels que Ryuk ont, encore une fois, comme point de départ des campagnes de phishing via une pièce jointe vérolée par exemple qui activera, ici, des malwares par l’intermédiaire d’Emotet et / ou Trickbot. De taille petite ou de grande ampleur, une entreprise doit se prémunir de tels risques en faisant une veille informative auprès des salariés mais aussi en équipe interne, auprès des administrateurs ou gestionnaire-réseaux, en veillant à mettre à disposition des ressources humaines et financières assez larges pour entretenir une veille pro-active, pour éviter les dépassements avec, entre-autres, une unique personne pour tout gérer… A veiller !

 

 

Source : Sopra Steria – 25 Novembre 2020 – Ryuk : bilan du préjudice financier estimé “entre 40 M d’euros et 50 M d’euros”.




  • 50% J'apprécieVS
    50% Je n'apprécie pas
    Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    ;) :zzz: :youpi: :yes: :xmas: :wink: :whistle: :warning: :twisted: :sw: :sleep: :sg1: :schwarzy: :sarko: :sante: :rollol: :roll: :rip: :pt1cable: :popcorn: :pff: :patapai: :paf: :p :ouch: :oops: :o :non: :na: :mrgreen: :mdr: :macron: :love: :lol: :kissou: :kaola: :jesuisdehors: :jap: :ilovesos: :idea: :houra: :hello: :heink: :grumpy: :fume: :frenchy: :fouet: :fouet2: :first: :fessee: :evil: :dispute: :demon: :cryy: :cry: :cpignon: :cool: :cassepc: :capello: :calin: :bug: :boxe: :bounce: :bluesbro: :bisou: :babyyoda: :assassin: :arrow: :annif: :ange: :amen: :D :??: :?: :/ :-| :-x :-o :-P :-D :-? :-1: :+1: :) :( 8-O 8)

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Copyright © Association SOSOrdi.net 1998-2021 - v1.6.3