Actualités

5G : les fréquences attribuées, la connectivité-réseau pourrait être opérationnelle en France à partir du 18 Novembre 2020 !

Alors que les questions sanitaires – quand elles existent sur le papier – se posent toujours et que des pays comme la Chine planche déjà sur la 6G, la France accélère le pas avec le concours de l’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse) qui vient de finaliser, le 4 Novembre 2020, la première slave d’enchère à destination des opérateurs mobiles.

 

 

Cette première fournée concernait la bande de fréquences comprise entre 3,4 GHz et 3,8 GHz  : comme d’habitude, l’enchère s’est tenu en deux temps ; d’une part, entre le 29 Septembre et le 1er Octobre dernier pour déterminer les quantités attribuées ; d’autre part, le 20 Octobre dernier, concernant le positionnement desdites fréquences, selon l’opérateur mobile.

 

Seul Free Mobile a verser une somme lors de l’enchère de positionnement : le prix à payer pour choisir son emplacement, sans avoir de surprises. Orange se positionne en bas de la précieuse bande ce qui lui permet d’avoir un champ opérationnel mobile assez vaste (90 MHz) mais aussi, plus coûteux, en terme d’attribution de la plage (3710 – 3800 MHz) : 854 millions d’euros.

 

Hors acquisition, une redevance annuelle sera à verser, “égale à 1 % du CA réalisé par l’exploitation de ces fréquences”. Ces dernières sont réparties “en quinze parts égales” sur 15 ans dont la première année constitue l’acquisition-propre ; idem pour l’enchère de positionnement : 4 parts sur 4 ans dont 1 première année constituant l’attribution-propre. En parallèle, l’ARCEP signale qu’un “observatoire de la 5G” permettra, début 2021, d’informer “élus et citoyen(ne)s” pour mieux visualiser l’étendue de cette nouvelle connectivité. Une obligation de résultat sera attendue, en finalité, à partir de 2022 avec “au moins 75 % des sites” qui devront bénéficier d’un “débit au moins égal à 240 Mbits / s”.

 

(Source : ANFR)

 

Quand à la date d’autorisation de l’exploitation de ces premières tranches de fréquences, elle a été fixée au 18 Novembre 2020 par l’ARCEP qui devra obligatoirement avoir le feu vert de l’ANFR mais aussi des maires pour activer ces antennes 5G… A suivre !

 

 

Source : ARCEP – 4 Novembre 2020 – Attribution bande 3,4 – 3,8 GHz (enchère 1) pour la 5G.




  • 50% J'apprécieVS
    50% Je n'apprécie pas
    Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    ;) :zzz: :youpi: :yes: :xmas: :wink: :whistle: :warning: :twisted: :sw: :sleep: :sg1: :schwarzy: :sarko: :sante: :rollol: :roll: :rip: :pt1cable: :popcorn: :pff: :patapai: :paf: :p :ouch: :oops: :o :non: :na: :mrgreen: :mdr: :macron: :love: :lol: :kissou: :kaola: :jesuisdehors: :jap: :ilovesos: :idea: :houra: :hello: :heink: :grumpy: :fume: :frenchy: :fouet: :fouet2: :first: :fessee: :evil: :dispute: :demon: :cryy: :cry: :cpignon: :cool: :cassepc: :capello: :calin: :bug: :boxe: :bounce: :bluesbro: :bisou: :babyyoda: :assassin: :arrow: :annif: :ange: :amen: :D :??: :?: :/ :-| :-x :-o :-P :-D :-? :-1: :+1: :) :( 8-O 8)

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Copyright © Association SOSOrdi.net 1998-2020 - v1.3.1