Actualités

Euro numérique : la Banque Centrale Européenne dévoile une consultation publique avant une première expérimentation !

En début d’année 2020, la BCE ose la e-folie monétaire : celle de vouloir émettre une monnaie digitale ou numérique. Sous la houlette de Christine Lagarde, ex-dirigeante du FMI (Fonds Monétaire International) et ancienne occupante du Ministère l’Économie (2007 – 2011), le projet commence à prendre son envol mais avant de tendre vers une première version expérimentale, l’établissement financier Européen ouvre publiquement le projet pour recevoir les avis des euro-citoyens…

 

 

Alors que les crypto-actifs (dont les crypto-monnaies) continuent de faire gonfler la bulle spéculative, la BCE se veut rassurante puisque l’euro numérique serait directement émis par ses soins contrairement, par exemple, au Bitcoin, qui subit, en quelque sorte, une course de relais mené par un blockchain s’assemblait au fil – extra – local de ses acquéreurs. Des transactions reposant sur la fameuse blockchains (chaîne de blocks) qui peuvent rendre, autant sinon plus dangereux que la bourse, le flux ou cours financier assez instables puisqu’il ne repose sur aucun socle institutionnel, ce qui ne le rend pas moins attractif, d’ailleurs.

Là où l’euro numérique rejoindra les crypto-monnaies, sera dans les avantages pour le consommateur : à une heure où presque tout s’achète sur l’Internet, l’euro numérique permettra d’accélérer les achats du quotidien, les investissements ou encore les effets de levier qui dépendent indirectement de lui. Un aspect qui le rendra donc encore plus impalpable (CB et chèques ont déjà contribué à esquisser ce trait économique) ce qui peut être à double-tranchant avec la valeur de l’euro symbolique, par exemple. Accessoirement, bien sûr, il s’agira, pour la BCE, de se doter de sa propre crypto-monnaie tout en assurant un minimum les meubles fiduciaires même s’il apparaît déjà surréaliste qu’un tel projet puisse être perenne quand à une e-stabilité du genre.

Autant de problématiques qui invitent à la réflexion et cela tombe bien : la BCE permettra à chacun(e) de pouvoir répondre à un petit questionnaire sur le sujet (avec la possibilité de donner son avis)… A suivre !

 

 

Source : BCE – 2 Octobre 2020 – Euro numérique : consultation publique + possibilité de donner un avis favorable ou défavorable.




  • 0% J'apprécieVS
    100% Je n'apprécie pas
    Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    ;) :zzz: :youpi: :yes: :xmas: :wink: :whistle: :warning: :twisted: :sw: :sleep: :sg1: :schwarzy: :sarko: :sante: :rollol: :roll: :rip: :pt1cable: :popcorn: :pff: :patapai: :paf: :p :ouch: :oops: :o :non: :na: :mrgreen: :mdr: :macron: :love: :lol: :kissou: :kaola: :jesuisdehors: :jap: :ilovesos: :idea: :houra: :hello: :heink: :grumpy: :fume: :frenchy: :fouet: :fouet2: :first: :fessee: :evil: :dispute: :demon: :cryy: :cry: :cpignon: :cool: :cassepc: :capello: :calin: :bug: :boxe: :bounce: :bluesbro: :bisou: :babyyoda: :assassin: :arrow: :annif: :ange: :amen: :D :??: :?: :/ :-| :-x :-o :-P :-D :-? :-1: :+1: :) :( 8-O 8)

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Copyright © Association SOSOrdi.net 1998-2020