Actualités

Espace : après Nokia, Microsoft développe une connectivité Cloud en partenariat avec SpaceX ! (de(s)nuées de nuages dans l’Espace…)

Alors que la 4G LTE s’apprête à débarquer sur la Lune dans le cadre du programme Artemis, d’ici fin 2022 (pour une mise en opération du réseau finale en 2024), Microsoft multiples les partenariats pour émanciper son offre Azure Space (Azure Cloud) dont un finalisé avec SpaceX !

 

 

De nombreuses alliances ont déjà été actées (KSAT, Viasat, Kratos, AMERGINT, Kubos, US Electrodynamics) dont SpaceX et SES pour permettre, au final, une connectivité similaire à la Terre : la firme multiplie les solutions d’Azure dans ce dessein via la création d’un datacenter modulaire ou encore de solution orbitales via Azure Orbital.

 

Ce dernier est conçu en tant que SaaS (Station-as-a-Service) et permettra d’optimiser les envois ou communications entre la Terre et une station spatiale, par exemple. Il s’agit, ni plus ni moins, des prémices de l’architecture cloud dans le milieu spatial. Le fait que SpaceX rejoigne Microsoft constitue l’un des atouts majeurs et un véritable tournant puisque l’entreprise privée continue d’étendre sa toile de satellite Starlink dans le ciel.

 

Concernant les (Microsoft) DataCenters, Microsoft a imaginé une sorte de camion qui permet de fournir à la demande ou en appoint des ressources supplémentaires à jointer au réseau existant : “avec MDC, vous pouvez déployer une unité de centre de données autonome avec une solution transportable sur le terrain qui offre une valeur quasi immédiate. L’unité peut fonctionner dans une large gamme de climats et de conditions difficiles dans une unité robuste blindée aux radiofréquences (RF). Une fois déployé, il peut agir comme une infrastructure critique où la température, l’humidité et même les surfaces planes peuvent poser un défi. MDC peut fournir une augmentation sur site des capacités de calcul et de stockage, gérer et exploiter des applications hautes performances sur le terrain, des charges de travail IoT et d’analyse en temps réel qui nécessitent une latence ultra-faible, et des applications cloud pour prendre en charge la récupération des infrastructures critiques“.

 

A terme, Microsoft ne s’en cache pas : les applications militaires, industrielles ou gouvernementales seront les principaux objectifs. L’Espace se transforme peu à peu en évoluant avec son temps mais avec des connectivités humaines qui sont déjà, sur Terre, fortement décriées d’un point de vue sanitaire. Avec les satellites Starlink, l’avenir augure un panorama spatial déjà bien encombré même si l’avancée technologique implique, fatalement, d’investir dans ce type d’architecture plus qu’utile mais qui, sur Terre ou dans l’Espace, restera toujours problématiques sur la douloureuse mais nécessaire question des ondes. On ne peut, toutefois, que saluer de telles démarches d’un point de vue strictement technologique : cela permettra aux cosmonautes ou sondes, entre-autres, de pouvoir accélérer certaines procédures d’envois ou de transfert voire tout simplement de fluidifier les communications d’une station à une autre… A suivre !

 

 

Sources : Microsoft – 20 Octobre 2020 – Azure Space : partenariats + Azure Modular Datacenter.




  • 50% J'apprécieVS
    50% Je n'apprécie pas
    Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    ;) :zzz: :youpi: :yes: :xmas: :wink: :whistle: :warning: :twisted: :sw: :sleep: :sg1: :schwarzy: :sarko: :sante: :rollol: :roll: :rip: :pt1cable: :popcorn: :pff: :patapai: :paf: :p :ouch: :oops: :o :non: :na: :mrgreen: :mdr: :macron: :love: :lol: :kissou: :kaola: :jesuisdehors: :jap: :ilovesos: :idea: :houra: :hello: :heink: :grumpy: :fume: :frenchy: :fouet: :fouet2: :first: :fessee: :evil: :dispute: :demon: :cryy: :cry: :cpignon: :cool: :cassepc: :capello: :calin: :bug: :boxe: :bounce: :bluesbro: :bisou: :babyyoda: :assassin: :arrow: :annif: :ange: :amen: :D :??: :?: :/ :-| :-x :-o :-P :-D :-? :-1: :+1: :) :( 8-O 8)

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Copyright © Association SOSOrdi.net 1998-2020 - v1.3.1