Actualités

[MAJ 23 / 10] “Ça ne sert à rien de l’allumer tout le temps” : exit StopCovid, bonjour TousAntiCovid ! (noms de domaine, cette fois, réservés…)

>>> Mise à jour du 23 Octobre 2020 : depuis le 22 Octobre dernier, il est possible de télécharger l’application sur le Play Store (Android) ou depuis l’Apple Store (iOS). TousAntiCovid change de nom mais rien de révolutionnaire dans le fondement : casser la chaîne de contamination en remontant les bulles de groupes qui ont été en lien étroit ou modérément étroit avec une personne positive ou en cours de test. A l’inverse, cela permet d’avertir les autres personnes qu’elles ont croisées une personne positive au COVID-19 ou encore de test pour vérifier si la positivité est avérée ou non. Plus d’interactivités et de pédagogies (visuelle) ont été apporté à cette nouvelle mouture, en plus des points suivants :

 

 

un environnement visuel et une ergonomie optimisés avec un accès instantané à toutes les fonctionnalités de l’application ;
un centre d’informations, qui vous propose des informations sur la situation épidémiologique en France ainsi que des actualités en lien avec la lutte contre l’épidémie (exemple : mesures mises en place par les autorités nationales et locales) ;
une plus grande transparence avec la publication automatique et régulière des chiffres l’utilisation de l’application ;
l’accès à DépistageCovid, la carte des centres de dépistages actualisée et avec des informations sur les temps d’attentes remontées par les utilisateurs ;
l’accès à MesConseilsCovid pour avoir des conseils personnalisés ;
l’accès facilité à l’attestation dérogatoire de déplacement pour les zones concernées par le couvre-feu.
L’application continuera d’être enrichie régulièrement de nouvelles informations et de nouveaux services.

 

La CNIL a donné son feu vert à cette nouvelle version du logiciel qui évite d’office les tares de l’ancienne (seconde) version de StopCOVID. Les données sont toujours confirmées comme étant anonymisées et stockées temporairement. Comme préconisé par le Président de la République, Emmanuel Macron, il est inutile d’activer le Bluetooth tout le temps : seules les “situations à risque” (lieux publics, transports, commerces, restaurants, personnes autres que le cercle familial, universités, cantine…) impliquent une activation recommandée. Enfin, toujours selon la foire aux questions du Ministre des Solidarités et de la Santé, l’application ne géolocalise pas les utilisateurs mais “utilise la capacité à identifier les téléphones à proximité” à partir de la connectivité Bluetooth… A veiller ! <<<

 


Actualité du 16 Octobre 2020

Ce sont les propos du Président de la République, au 14 Octobre dernier : “ça ne sert à rien de l’allumer tout le temps“. Face à l’insuccès sécuritaire et populaire de l’application StopCovid, il a été assuré que l’ensemble de l’équipe en charge du développement va redessiner en profondeur les contours de l’application mobile…

 

 

Elle sera renommée, pour l’occasion, Tous anti-Covid : pour l’heure, très peu de détails mais on sait au moins une chose, les noms de domaine (.fr, .com) ont été enregistrés par l’Etat français, ce qui est bien. Côté fonctionnement, pour des raisons évidentes d’optimisation, il ne sera pas nécessaire d’activer en permanence l’application ; seulement dans les lieux publics ou les lieux qui obligent à un protocole renforcé.

Emmanuel Macron a, également, précisé qu’il y aurait un guide ou mode d’emploi ludique pour accompagner la population : il s’agira d’indiquer tout les types de situations concrètes où l’activation de l’application sera recommandée. Du reste et en attendant les détails algorithmiques ou techniques, les autres principes ne changent pas. Quand isolement il y a, les 7 jours minimum resteront de rigueur, avec ou sans symptômes est-il reprécisé. “Pour mieux alerter, tracer […] identifier“, le Président de la République réitère les finalités principales d’une telle application.

 

Une stratégie comme une autre de pratiquer le port du masque et la distanciation sociale et physique…

 

Le 15 Juillet 2020, la CNIL mettait en demeure le Ministère des Solidarités et de la Santé. Concernant “plusieurs irrégularités”, la Commission nationale de l’informatique et des libertés alertait sur un historique de contact trop fourni et permissif, une collecte d’IPs et un re-Captcha peu sécuritaires, des manquements au RGPD ainsi qu’au niveau du partenariat entre l’INRIA et le Ministère qui manquait, en teneur, d’informations pour le grand public. Le 4 Septembre dernier, la CNIL a effectué un rétro-pédalage, estimant que les recommandations avaient été appliquées (à l’époque, il était possible de télécharger deux versions différentes de l’application : un écran de blocage a été automatiquement intégré pour les utilisateurs sous cette V1.0) et qu’il n’y avait aucun soucis sur la gestion des données-utilisateurs… A veiller !

 

 

Source : Emmanuel Macron (Youtube) – 14 Octobre 2020 – Interview relative au COVID-19 : nouvelles mesures (couvre-feu) pour certaines régions + généralisation de l’état d’urgence sanitaire (avec ou sans couvre-feu).




  • 50% J'apprécieVS
    50% Je n'apprécie pas
    Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    ;) :zzz: :youpi: :yes: :xmas: :wink: :whistle: :warning: :twisted: :sw: :sleep: :sg1: :schwarzy: :sarko: :sante: :rollol: :roll: :rip: :pt1cable: :popcorn: :pff: :patapai: :paf: :p :ouch: :oops: :o :non: :na: :mrgreen: :mdr: :macron: :love: :lol: :kissou: :kaola: :jesuisdehors: :jap: :ilovesos: :idea: :houra: :hello: :heink: :grumpy: :fume: :frenchy: :fouet: :fouet2: :first: :fessee: :evil: :dispute: :demon: :cryy: :cry: :cpignon: :cool: :cassepc: :capello: :calin: :bug: :boxe: :bounce: :bluesbro: :bisou: :babyyoda: :assassin: :arrow: :annif: :ange: :amen: :D :??: :?: :/ :-| :-x :-o :-P :-D :-? :-1: :+1: :) :( 8-O 8)

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Copyright © Association SOSOrdi.net 1998-2020