Actualités

Joy-Con drift : au nom de “l’obsolescence organisée”, l’UFC-Que Choisir porte plainte contre Nintendo !

Alors que l’on pensait l’affaire réglée, celle-ci subit un nouveau rebondissement : en Janvier dernier, suite au premier remonté de l’association de consommateur en Novembre 2019, Nintendo avait, finalement, cédé en faisant un geste commercial, via la réparation ou le remplacement des contrôleurs Switch ainsi affectés par le problème, même hors garantie… Un geste concret mais non-suffisant pour l’UFC qui voudrait que l’éditeur japonais se résolve à aller encore plus loin en fabriquant, tout simplement, une seconde édition matérielle de ses Joy-Con.

 

 

Pour rappel, est appelé Joy-Con drift un phénomène qui arrive au bout d’un certain temps (selon les retours-utilisateurs : au bout de 6 mois environ, au minimum) via des mouvements incontrôlés, à l’écran, des personnages ou du curseur, avec un joystick et / ou des boutons sur lesquelles, concrètement, le joueur n’appuie plus mais dont la commande-action se poursuit quand même.

Si les actions de l’association française avait remué ciel et terre, avec plus de 5 000 consommateurs, pour prouver la véracité des faits, l’action se prolonge, depuis le 22 Septembre dernier, par un dépôt de plainte à l’encontre de Nintendo, auprès du Procureur de la République de Nanterre. En parallèle et pour alimenter le dossier, une expertise en laboratoire a déjà été effectuée pour constater que changements il y a eu mais non sur les composants à l’origine, vraisemblablement, du problème. En effet, on peut se remémorer la mise à jour 10.1.0 de Juillet 2020 : elle comprenait un patch à destination de la Switch mais, aussi, de ses contrôleurs via une “amélioration générale de stabilité de la console pour une meilleure expérience utilisateur”. Il s’agissait peut-être d’un correction logicielle visant à rectifier le soucis rencontré par les Joy-Con mais, manifestement, ce n’était pas le cas.

Échanger ou réparer des produits, qui ont une probabilité non négligeable de tomber à nouveau en panne sous un an, ne peut être qu’un remède provisoire. Le dysfonctionnement étant connu depuis 3 ans, il est indispensable que le géant nippon suive désormais un scénario curatif plutôt que correctif. Alors que Nintendo fête le 35ème anniversaire de son personnage mythique « Mario », il est important de rappeler que l’expertise acquise au cours de ces années doit être mise au service des consommateurs“, souligne l’UFC-Que Choisir… A suivre !

 

 

Source : UFC-Que Choisir – 22 Septembre 2020 – Dépôt de plainte contre Nintendo, face au problème persistant matériel des Joy-Con.




  • 50% J'apprécieVS
    50% Je n'apprécie pas
    Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    ;) :zzz: :youpi: :yes: :xmas: :wink: :whistle: :warning: :twisted: :sw: :sleep: :sg1: :schwarzy: :sarko: :sante: :rollol: :roll: :rip: :pt1cable: :popcorn: :pff: :patapai: :paf: :p :ouch: :oops: :o :non: :na: :mrgreen: :mdr: :macron: :love: :lol: :kissou: :kaola: :jesuisdehors: :jap: :ilovesos: :idea: :houra: :hello: :heink: :grumpy: :fume: :frenchy: :fouet: :fouet2: :first: :fessee: :evil: :dispute: :demon: :cryy: :cry: :cpignon: :cool: :cassepc: :capello: :calin: :bug: :boxe: :bounce: :bluesbro: :bisou: :babyyoda: :assassin: :arrow: :annif: :ange: :amen: :D :??: :?: :/ :-| :-x :-o :-P :-D :-? :-1: :+1: :) :( 8-O 8)

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Copyright © Association SOSOrdi.net 1998-2020