Instagram : les données biométriques de plus de 100 millions d'utilisateurs seraient collectées et utilisées par Facebook !

"Cette affaire est sans fondement", affirme Facebook face aux affirmations de Kelly Whalen : le réseau social est à nouveau dans la tourmente judiciaire ; en cause : les données biométriques collectées depuis Instagram qui ne seraient pas supprimées...

 

 

Selon les propos relayés par Bloomberg, des données biométriques seraient conservés pour une éventuelle utilisation par Facebook, depuis l'application communautaire Instagram. Une accusation qui fait l'objet, actuellement, d'une plainte dans un procès aux États-Unis mais dont se défend la maison-mère : "Instagram n'utilise pas l'authentification faciale".

Facebook encourerait jusqu'à 1 000 dollars USD par infraction relevée voire 5 000 dollars USD si collecte de données biométriques, il y a. Comme souligné par Bloomberg, les CGUs d'Instagram stipulent noir sur blanc, au sein de l'encart consacré à la reconnaissance faciale, qu'une information préalable doit être faite par Instagram ou Facebook avant d'intégrer une telle technologie. Le consentement final appartiendra à l'utilisateur (à travers un choix qu'on imagine existant... ou pas) ; toujours selon ces mêmes CGUs... A suivre !

 

 

Source : Bloomberg - 12 Août 2020 - Instagram : collecte, conversation et exploitation de données biométriques par Facebook sans le consentement de l'utilisateur.