Actualités

[Insolite] Ceres : une source d’eau souterraine, à l’origine des points brillants observés depuis 2015 !

Ressource aussi précieuse que convoitée, l’eau poursuit son chemin au-delà des frontières terriennes… jusqu’à Ceres ! En effet, selon les récentes publications scientifiques, le voile sur points brillants vient d’être levé : il s’agirait d’une sorte de puits souterrain qui recèlerait de l’eau.

 

 

C’est au sein de la revue Nature que ces révélations aqueuses ont été développées : depuis 2009, JPL (Jet Propulsion Laboratory) a envoyé Dawn, une sonde spatiale pour explorer la ceinture d’astéroïdes – interne – située entre Mars et Jupiter. Au cours de cette escapade, à partir du 15 Juillet 2011, quatre masses se distinguent dont Vesta, un astéroïde massif avoisinant (dans sa longueur maximale) les 580 km. En Septembre 2012, la sonde part pour d’autres contrées à explorer (toujours dans la même zone) pour approcher, enfin, en Mars 2015, Ceres, jusqu’en Novembre 2018. Au cours de ces trois années, la planète naine multiplie les paradoxes : il s’agit de la plus petite planète naine du système solaire tout en constituant, pourtant, le plus massif des astéroïdes de la ceinture interne via ses 950 km, en terme de longueur maximale.

 

Cliché-photo d’Hubble de Ceres (2005).

 

Fait édifiant : dès 2005, Hubble prenait des clichés de Ceres avec ce point brillant. Il faudra patienter, donc, jusqu’en 2015, pour affiner l’image… avec de multiples points brillants (depuis le cratère Occator) et une théorie : la possible existence ou trace d’eau. Durant trois années (jusqu’en 2018) bon nombre d’hypothèses convergeaient vers la théorie de geysers ou d’eau (notamment des glaciers).

 

4 Mai 2015 : la sonde Dawn prend de multiples clichés du Cratère Occator,
révélant ainsi plusieurs tâches lumineuses.
(Source : JPL, NASA)

La NASA, en Mai 2015, avait même questionné l’humanité toute entière – de manière triviale – pour recueillir l’ensemble des avis sur les possibles origines de ces points lumineux. Rencontre du troisième type ou véritable hasard, une large majorité des votant(e)s ont répondu de la glace.

 

De leur nom officiel (Cerealia Facula – centre du cratère – et Vinalia Faculae, située tout à droite), ces points brillants, après plusieurs études menées depuis la collecte des images, ont désormais été identifiés depuis le 10 Août 2020 : au sein de la revue “Nature”, on apprend que certaines images (notamment celles qui ont permis des clichés assez proche du cratère alors que la sonde chutait progressivement vers le cratère…) ont été révélatrices. Un dérivé du chlorure de sodium (l’hydrohalite) aurait trouvé dans certaines couches souterraines ce qui implique, une présence d’eau. En effet, l’élément minéral existe sous différentes formes mais son environnement de prédilection reste les températures extrêmement froides (inférieures à -0,1° C !). A ce stade, au minimum, il se charge par décomposition en solution saline sous la forme d’une saumure. C’est cet état qui a été observé sur les photos ultimes envoyées par la sonde.

 

L’une des théories est qu’un volcan (ou tout autre élément extrêmement chaud) aurait fait fondre, autrefois, de la glace présente sur Ceres. Cette glace se serait écoulée dans les nappes souterraines et, avec la chaleur de l’impact, le sol meuble aurait emprisonné – un peu comme la fossilisation d’os de dinosaures, par exemple – l’hydrohalite sous forme de grains de sels. Tout au fond de la cheminée de ce volcan, avec le temps, les températures ont refroidie le sol en profondeur qui a re-figé l’hydrohalite en forme liquide pour laisser une forme solide, en surface. Nul doute que Ceres sera plus amplement étudier et fera l’objet d’une observation future par la NASA, qui l’a déjà mis dans ses projets d’études spatiaux… A suivre !

 

Source : Nature – 10 Août 2020 – Articles et études publiques sur Ceres : traces d’eau confirmées.




  • 50% J'apprécieVS
    50% Je n'apprécie pas
    Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    ;) :zzz: :youpi: :yes: :xmas: :wink: :whistle: :warning: :twisted: :sw: :sleep: :sg1: :schwarzy: :sarko: :sante: :rollol: :roll: :rip: :pt1cable: :popcorn: :pff: :patapai: :paf: :p :ouch: :oops: :o :non: :na: :mrgreen: :mdr: :macron: :love: :lol: :kissou: :kaola: :jesuisdehors: :jap: :ilovesos: :idea: :houra: :hello: :heink: :grumpy: :fume: :frenchy: :fouet: :fouet2: :first: :fessee: :evil: :dispute: :demon: :cryy: :cry: :cpignon: :cool: :cassepc: :capello: :calin: :bug: :boxe: :bounce: :bluesbro: :bisou: :babyyoda: :assassin: :arrow: :annif: :ange: :amen: :D :??: :?: :/ :-| :-x :-o :-P :-D :-? :-1: :+1: :) :( 8-O 8)

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Copyright © Association SOSOrdi.net 1998-2020