Actualités

Epic Games vs Apple : Unreal Engine au cœur de la discorde pour Microsoft !

Alors que procès et discordes demeurent entre les studios Epic Games et Apple, c’est au tour de Microsoft de mettre son grain de sel, en mettant en garde contre un risque potentiel économique et technologique si le moteur de rendu Unreal Engine n’était plus aussi accessible qu’actuellement…

 

En effet, pour l’heure, bon nombre de jeux vidéos tournent sous Unreal Engine (V4, V5) : en aparté, il est intéressant de souligner qu’une entreprise comme Epic Games permet d’obtenir une certaine influence via un moteur de rendu aussi populaire ou démocratisé tout en étant sous le feu de l’actualité du fait, initialement du moins, du non-respect de conditions d’utilisation au sein d’un magasin d’application en ligne. En d’autres termes : quand une entreprise éditant des jeux sous une plate-forme numérique est tapée sur les doigts pour ne pas respecter certaines pratiques liées à un contrat d’utilisation (signé, validé), d’autres services assimilés à ces jeux (le moteur de rendu) peuvent, indirectement, être utilisés comme moyen de pression tout en occultant, en partie, encore une fois, un non-respect des règles d’utilisation. Pour rappel, depuis le 13 Août dernier, Epic Games a voulu manifester son mécontentement lié à la commission de 30 % (prélevée par Apple et Google en contrepartie d’une vitrine pour ses jeux vidéos) en court-circuitant Apple (et les directives d’applications, d’utilisations du contrat) via la mise à disposition d’un moyen de paiement de la monnaie virtuelle de son jeu Fortnite, directement dans son application et non-plus en passant par l’App Store. Plutôt que de privilégier la discussion, il a donc été préféré cette action. En toute logique, Apple a du exclure l’application Fortnite pour non-respect des clauses contractuelles ou d’utilisations actées avec Epic Games.

 

Si le débat autour des commissions reste légitime (il faudrait pouvoir adapter le ratio selon les bourses des développeurs : un studio comme Epic Games n’aurait pas le même taux qu’un développeur indépendant ou un studio indépendant), Phil Spencer, responsable de la branche Xbox au sein de Microsoft, a publié une partie des témoignages ou dépositions : “si Unreal Engine ne peut pas prendre en charge les jeux pour iOS ou macOS, Microsoft devrait choisir entre abandonner ses clients et clients potentiels sur les plates-formes iOS et macOS ou choisir un moteur de jeu différent lors de la préparation du développement de nouveaux jeux […] Le créateur aurait des coûts irrécupérables importants et une perte de temps en utilisant Unreal Engine pour la création de jeux, et devrait choisir entre recommencer le développement avec un nouveau moteur de jeu, abandonner les plates-formes iOS et macOS ou cesser complètement le développement“, déclare Kevin Gammill, responsable expérience-développeurs dans la section jeu de Microsoft, dans un extrait judiciaire datant du 23 Août dernier.

Au 21 Août dernier et selon les propos relayés par TechCrunch, Apple aurait évoqué une enveloppe ou un traitement de faveur demandé par Epic Games pour pouvoir inclure un dispositif de paiement sans passer par la commission officielle des 30 %. Une technique qui, à en croire la récente enquête antitrust concernant – entre-autres – la pomme verte, serait monnaie courante. Une accusation dont se défend, bien sûr, le studio de jeux vidéo : “La déclaration d’Apple est trompeuse. Vous pouvez lire mon e-mail dans le dossier d’Apple, qui est accessible au public. J’ai spécifiquement dit dans la demande d’Epic aux dirigeants d’Apple: “Nous espérons qu’Apple mettra également ces options à la disposition de tous les développeurs iOS …“, affirme Tim Sweeney, CEO et fondateur tout en publiant un mail intégral, au 30 Juin dernier, de ce qui semble être l’envoi originel. Outre cet étalage sur les réseaux sociaux, l’affaire sera, au final, tranchée par la justice américaine qui appréciera ou non ces éléments qui pourront constituer ou non des preuves à l’encontre d’Apple ; tout en notant que la prochaine version – V5 – d’Unreal Engine est annoncée, depuis Mai dernier, pour supporter plusieurs plate-formes dont la future Series X de Microsoft… A suivre !

 

Source : Cour district Nord de Californie – 23 Août 2020 – Déclaration de Kevin Gammill (Microsoft).




  • 50% J'apprécieVS
    50% Je n'apprécie pas
    Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    ;) :zzz: :youpi: :yes: :xmas: :wink: :whistle: :warning: :twisted: :sw: :sleep: :sg1: :schwarzy: :sarko: :sante: :rollol: :roll: :rip: :pt1cable: :popcorn: :pff: :patapai: :paf: :p :ouch: :oops: :o :non: :na: :mrgreen: :mdr: :macron: :love: :lol: :kissou: :kaola: :jesuisdehors: :jap: :ilovesos: :idea: :houra: :hello: :heink: :grumpy: :fume: :frenchy: :fouet: :fouet2: :first: :fessee: :evil: :dispute: :demon: :cryy: :cry: :cpignon: :cool: :cassepc: :capello: :calin: :bug: :boxe: :bounce: :bluesbro: :bisou: :babyyoda: :assassin: :arrow: :annif: :ange: :amen: :D :??: :?: :/ :-| :-x :-o :-P :-D :-? :-1: :+1: :) :( 8-O 8)

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Copyright © Association SOSOrdi.net 1998-2020