Actualités

[Détente] NEOWISE : un cliché au plus près de la comète, pris par le télescope Hubble !

C’était la petite exploration nocturne spatiale de l’été 2020 : depuis la Terre, en Juin jusqu’à fin Juillet dernier, nombreux sont ceux et celles qui ont pu observer ou prendre des clichés de cette comète découverte depuis Mars 2020. Le télescope Hubble a pu, également, capturer NEOWISE avec une précision extrême !

 

 

Référencée C/2020 F3, elle a été officiellement aperçue le 27 Mars dernier grâce au WISE (Wide-field Infrared Survey Explorer), un télescope grand-champ à infrarouge, sous la houlette de la NASA, depuis 1958. A titre de comparaison, la comète NEOWISE est plus brillance que Hale-Bopp (c / 1995 O1), découverte – alternativement ! – entre Juillet 1995 et 1997 par Alan Hale et Thomas Bopp, aux États-Unis.

 

De gauche à droite : NEOWISE (magenta), le Soleil, Mercure (cyan), Vénus, la Terre (bleu) et Mars.
Trajectoire entre Juin et Juillet 2020 (source : Wikipédia)

Depuis la découverte de la comète NEOWISE, sa trajectoire a été attentivement suivie depuis la Terre : au 3 Juillet 2020, son trajet se situait à la périhélie (point le plus proche du Soleil) à 0,29 UA (Unités Astronomiques) ou 43 M de l’étoile du système solaire. Au 23 Juillet 2020 103 M de km était observée entre la comète et la Terre soit 0,69 UA. La comète était visible jusqu’au 29 Juillet 2020.

 

Une occasion parfaite pour le télescope Hubble qui a permis de prendre quelques clichés, au 3 Juillet dernier : “Le cœur de la comète, son noyau glacé, est trop petit pour être vu par Hubble. La boule de glace ne doit pas mesurer plus de 3 miles (4,8 kilomètres) de diamètre. Au lieu de cela, l’image de Hubble capture une partie du vaste nuage de gaz et de poussière enveloppant le noyau, qui mesure environ 18 000 kilomètres de diamètre sur cette photo. Hubble résout une paire de jets du noyau qui sortent dans des directions opposées. Ils émergent du noyau sous forme de cônes de poussière et de gaz, puis sont incurvés en structures en éventail plus larges par la rotation du noyau. Les jets sont le résultat de la sublimation de la glace sous la surface, la poussière / le gaz résultant étant expulsés à grande vitesse“, indique le communiqué de la NASA, au 21 Août 2020.

Les photos permettront de résoudre, dans les prochains mois probablement, certains mystères autour de cette comète : la nature des couleurs et leurs variations (pour induire les composés chimiques, entre-autres, et les phénomènes en découlant : les conséquences de la chaleur sur la comète-même, par exemple) ou encore analyser la poussière dégagée par NEOWISE pour savoir l’origine de sa formation ou les conditions qui ont conduites à sa formation. Cycle oblige, il faudra patienter 7 000 ans environ avant de pouvoir, à nouveau, tenter de capturer la comète qui parcoure l’Espace à environ 231 746 km / heure… A suivre !

 

 

Source : NASA – 21 Août 2020 – NEOWISE : cliché photographique de la comète via Hubble.




  • 50% J'apprécieVS
    50% Je n'apprécie pas
    Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    ;) :zzz: :youpi: :yes: :xmas: :wink: :whistle: :warning: :twisted: :sw: :sleep: :sg1: :schwarzy: :sarko: :sante: :rollol: :roll: :rip: :pt1cable: :popcorn: :pff: :patapai: :paf: :p :ouch: :oops: :o :non: :na: :mrgreen: :mdr: :macron: :love: :lol: :kissou: :kaola: :jesuisdehors: :jap: :ilovesos: :idea: :houra: :hello: :heink: :grumpy: :fume: :frenchy: :fouet: :fouet2: :first: :fessee: :evil: :dispute: :demon: :cryy: :cry: :cpignon: :cool: :cassepc: :capello: :calin: :bug: :boxe: :bounce: :bluesbro: :bisou: :babyyoda: :assassin: :arrow: :annif: :ange: :amen: :D :??: :?: :/ :-| :-x :-o :-P :-D :-? :-1: :+1: :) :( 8-O 8)

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Copyright © Association SOSOrdi.net 1998-2020