Plainte collective contre le mode incognito de Google aux Etats-Unis : le débat de la data à nouveau en ébullition ! (ou en mijoté...)

Mode "navigation privée", "incognito"... des fonctionnalités présentes depuis maintenant bon nombre d'années et qui, psychologiquement, sont censées rassurer l'internaute en quête de plus d'intimité quant à une navigation-Web. Aux Etats-Unis, voilà que ce principe devient à nouveau caduque via une class-action (plainte collective) à l'encontre de Google (Alphabet Inc.) et de son mode "incognito" sous Chrome...

 

 

Selon les propos relayés par Reuters, la firme de Mountain View collecterait ainsi, même via ce mode de navigation, des données "via Google Analytics, Google Ad Manager et d'autres applications et plug-ins de sites Web, incluant des applications mobiles". Bien évidemment, Google dément les accusations. 5 000 dollars sont requis à titre de dommages-intérêts et par plaignant, représentant ainsi la somme rondelette de 5 milliards de dollars, au total.

Si le cas fait jurisprudence, Google devrait ainsi dédommager quiconque ce sentirait léser par l'usage du mode incognito sous Chrome ; idem, bien sûr, pour la concurrence. Pour sa part d'ailleurs, Firefox signale noir (ou jaune) sur blanc, dans son aide dédiée à ce sujet que la navigation privée reste un concept qui limite l'intrusion de la data sans pour autant l'exclure totalement : "la navigation privée ne vous garantit pas l’anonymat sur Internet. Votre fournisseur d’accès à Internet, votre employeur ou les sites visités eux-mêmes peuvent toujours recueillir des informations sur les pages que vous avez visitées. La navigation privée ne vous protège pas non plus des enregistreurs de frappe ou des logiciels espions éventuellement installés sur votre ordinateur"... A veiller !

 

Source : Reuters - 3 Juin 2020 - Google Chrome : le mode incognito contesté par une plainte collective aux Etats-Unis.