Actualités

Crew Dragon 2 : outils de bord numériques plutôt qu’analogiques et, non, ce n’est pas dangereux !

L’équipée Crew Dragon 2 continue à répondre aux questions à bord de l’ISS ; le 19 Juin, concernant des questions posées par des étudiants du “challenger learning centers” ; aujourd’hui, le 24 Juin, à James Corden et son “late late show” ou encore lors de l’édition matinale du NPR’s.

 

De gauche à droite : Bob Behnken, Doug Hurley,
 à bord de l’ISS, le 24 Juin 2020 !

 

Bien évidemment, une question revient souvent : à quand une date de retour ? Même pour les enfants, la semaine dernière, le binôme (accompagné de Chris Cassidy) évoquait “plusieurs paramètres” à prendre en compte sans plus de détails… il faudra apparemment encore patienter un peu pour savoir quand retour il y a pour Crew Dragon 2 !

En attendant, James Corden, entre deux frayeurs ou sentiment “terrifiant” (le cas du parachute et du ralentissement de la descente était évoqué) sur divers aspects de la mission, questionne les astronautes sur l’intérieur de la capsule. Celle-ci est, en effet, bardée d’écrans et de touches et une fausse manipulation aurait pu être vite arrivé. Fort heureusement, les 5 ans de travail, au moins, de Bob Behnken et Doug Hurley ont été minutieusement préparé pour éviter de tels impaires : chaque programme ou touche correspond à une tâche ou action.

 

De gauche à droite : Chris Cassidy, Doug Hurley et,
Bob Behnken, représentant une partie de l’expédition (actuelle) 63, à bord de l’ISS, le 19 Juin 2020 !

 

Dans une autre interview donnée par NPR’s morning edition dans la foulée, on apprend que l’ISS priorise avant tout un équipement numérique plutôt qu’analogue pour, là aussi, éviter d’éventuelles bévues dans ce domaine. On a pu, à l’arrivée de la capsule aux abords de l’ISS, voir Chris Cassidy téléguider l’amarrage ou veiller à la préparation de cette étape longue et délicate afin que Crew Dragon 2 arrive sans encombre et précisément au point voulu. A ce propos, Bob Behnken rappelle qu’il s’agit d’une manœuvre “douce” en terme d’approche : “nous n’avons même pas senti” le point d’accroche.

 

Concernant la gravité, cela serait plus difficile à y paraître : comme on peut le voir, Bob Behnken attache le dinosaure pailleté pour éviter qu’il ne s’en aille. Sur Terre, la préhension est effective mais dans l’Espace ou à bord de l’ISS l’affaire serait tout autre avec une préhension pas totalement effective. Il suffirait d’effleurer quelque chose ou quelqu’un bouge pour faire bouger, indirectement, un élément ou objet, ce qui suppose de bien exercer sa pensée sur sa prochaine action. Le conditionnement à la gravité peut s’apparenter, selon Doug Hurley, à la vie sous-marine, sous l’eau. Des gestes ralentis avec une mouvance différente de la vie terrestre.

Avec SpaceX, les coûts de fabrication de ce type de projet, qui restent toutefois encore gargantuesques en terme d’apport financier, commençent à faiblir et ouvriront, sans doute, lentement mais sûrement, la voie à d’autres entreprises du domaine privée… A suivre !




  • 50% J'apprécieVS
    50% Je n'apprécie pas
    Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    ;) :zzz: :youpi: :yes: :xmas: :wink: :whistle: :warning: :twisted: :sw: :sleep: :sg1: :schwarzy: :sarko: :sante: :rollol: :roll: :rip: :pt1cable: :popcorn: :pff: :patapai: :paf: :p :ouch: :oops: :o :non: :na: :mrgreen: :mdr: :macron: :love: :lol: :kissou: :kaola: :jesuisdehors: :jap: :ilovesos: :idea: :houra: :hello: :heink: :grumpy: :fume: :frenchy: :fouet: :fouet2: :first: :fessee: :evil: :dispute: :demon: :cryy: :cry: :cpignon: :cool: :cassepc: :capello: :calin: :bug: :boxe: :bounce: :bluesbro: :bisou: :babyyoda: :assassin: :arrow: :annif: :ange: :amen: :D :??: :?: :/ :-| :-x :-o :-P :-D :-? :-1: :+1: :) :( 8-O 8)

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Copyright © Association SOSOrdi.net 1998-2020