Actualités

Etats-Unis, Chine : mur technologique de fer pour Huawei jusqu’en Mai 2021 ! (au moins…)

Sans réelle surprise ou au grand dam de certains manufacturiers chinois, le Président des Etats-Unis Donald Trump a reconduit pour une année supplémentaire le fameux accord d’urgence national américain.

 

 

En effet, via l’ordre exécutif en découlant, depuis 2019, la Maison Blanche entend bien dresser, en plus d’un mur-barrière physique à l’égard de sa frontière terrestre partagée avec le Mexique, un mur technologique pour toute entreprise étrangère susceptible d’exporter des produits manufacturés jugés potentiellement dangereux ou pouvant “présenter un risque pour la sécurité nationale“. Derrière cette déclaration de cyberguerre, s’est révélé ainsi, au fur et à mesure du temps, bon nombre d’entreprises chinoises qui ont fait les frais de cette politique protectionniste.

On y retrouve, entre-autres, Huawei qui, depuis 2019, tente malgré tout de rebondir avec une stratégie – forcée – unique : le homemade autant que l’entreprise le peut. Si, l’an dernier, il était encore permis un soubresaut dans les relations sino-américaines, l’année 2020 a confirmé un gel des discussions diplomatiques malgré la signature d’un premier accord en phase 1, début Janvier de cette année, qui était censé introduire la phase 2 avec un délestage partiel, au moins, des restrictions technologiques américaines. De cette situation et, surtout, de beaucoup d’ardeur à la tâche pour Huawei, a découlé l’HMS (Services Huawei Mobile) et toute une palette d’applications, là aussi, éditées par le fabricant chinois via “Huawei AppGallery“.

Fin Avril, on retrouve encore une fois la marque au rendez-vous, toutefois, pour une déclinaison “Lite E” de son fameux P40 : véritable aveu de faiblesse pour les uns ou volonté de continue, via la déclinaison d’une multitude de modèle par gamme de produits pour les autres, la firme chinoise affirme sa présence sur le marché technologique mais reste à voir, il est vrai, si les consommateurs – surtout hors-sol natif – seront au rendez-vous technologique avec des applications n’émanant pas de Google. Dans une époque lointaine, la fondation Mozilla osait – encore – l’audace via un OS mobile qui avait tout pour plaire mais qui, hélas, n’a pas su contenter, probablement, certains habitués d’Android ou d’Apple, avec un market place pourtant bien fourni et un système mobile simple mais, là aussi, très fluide et pratique d’utilisation… A suivre !

 

Source : Maison Blanche – 13 Mai 2020 – Reconduction pour un an supplémentaire de l’interdiction d’exporter de produits technologiques pour certaines entreprises chinoises dont Huawei.




  • 50% J'apprécieVS
    50% Je n'apprécie pas
    Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    ;) :zzz: :youpi: :yes: :xmas: :wink: :whistle: :warning: :twisted: :sw: :sleep: :sg1: :schwarzy: :sarko: :sante: :rollol: :roll: :rip: :pt1cable: :popcorn: :pff: :patapai: :paf: :p :ouch: :oops: :o :non: :na: :mrgreen: :mdr: :macron: :love: :lol: :kissou: :kaola: :jesuisdehors: :jap: :ilovesos: :idea: :houra: :hello: :heink: :grumpy: :fume: :frenchy: :fouet: :fouet2: :first: :fessee: :evil: :dispute: :demon: :cryy: :cry: :cpignon: :cool: :cassepc: :capello: :calin: :bug: :boxe: :bounce: :bluesbro: :bisou: :babyyoda: :assassin: :arrow: :annif: :ange: :amen: :D :??: :?: :/ :-| :-x :-o :-P :-D :-? :-1: :+1: :) :( 8-O 8)

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Copyright © Association SOSOrdi.net 1998-2020