Actualités

MacOS plus sûr que Windows ? un rapport sur les malwares dément la croyance ! (légende e-urbaine…)

Devenu “une cible plus attractive” pour les hackers : c’est en tout cas ce que révèle le rapport Malwarebytes reposant sur l’année 2019, mettant ainsi en évidence une concentration d’attaque plus forte sous macOS que sous Windows…

 

Concernant les systèmes de la pomme verte, les attaquants exploiteraient “un faux sentiment de sécurité” : cela est (ou était, désormais) de notoriété commune que macOS peut légitimement être moins vérolable que Windows. Une image tronquée puisque tout système comporte une faille, surtout si les utilisateurs donnent leur pleine-confiance à leur environnement en limitant certains outils qui peuvent limiter l’intrusion malveillante comme un anti-virus, par exemple.

 

De ce fait et selon les chiffres avancés par Malwarebytes pour l’année dernière, 5,2 (points de détection) de plus sous macOS auraient été constatés, par rapport à Windows. En aparté, on aperçoit encore, notamment en France et du côté des professionnels (administrateur-système !…) une existence de WannaCrypt (WannaCry) encore d’actualité dans ce rapport de 2019, ce qui prouve, implicitement, que les mises à jour et préconisation de l’époque n’ont semble t-il pas été appliquées par toutes les entreprise… Un constat que l’on retrouve en Asie-Pacifique tant du côté du particulier que du professionnel avec, respectivement, le virus placé en seconde voire première position, dans le classement des menaces sécuritaires pour l’an passé.

L’éditeur de solutions sécuritaires alertes sur l’année en cours en affirmant que l’on assiste de plus en plus à une mutation des genres (d’attaque), combinant l’infiltration (un programme vérolé), combiné souvent à d’autres outils malveillants via des outils, en base, légitimes ou non-infectieux mais très popularisés comme les logiciels de crypto-monnaies avec, pour l’ensemble, un troisième élément : la revente de cette collecte d’information pour financer d’autres attaques “hybrides”. Couperet ultime, la data exempt de confidentialité : soit à travers l’Internet soit depuis une reconnaissance digitale depuis un smartphone. Une identité malmenée ou trop peu protégée en ligne de manière générale. Une tendance qui commence à transpirer et à laquelle macOS n’échappe, désormais, plus. Gageons que 2020 soit l’année de la prise de conscience à ce niveau, tant par les utilisateurs que par les acteurs technologiques, notamment par les entreprises ou groupements d’entreprises qui exploitent encore trop souvent chaque micro-donnée derrière un “j’accepte” ou une simple publicité cliquée… A veiller !

 

Source : Malwarebytes – Février 2020 – Rapport des menaces sécuritaires 2020 (sur l’année 2019).




  • 50% J'apprécieVS
    50% Je n'apprécie pas
    Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    ;) :zzz: :youpi: :yes: :xmas: :wink: :whistle: :warning: :twisted: :sw: :sleep: :sg1: :schwarzy: :sarko: :sante: :rollol: :roll: :rip: :pt1cable: :popcorn: :pff: :patapai: :paf: :p :ouch: :oops: :o :non: :na: :mrgreen: :mdr: :macron: :love: :lol: :kissou: :kaola: :jesuisdehors: :jap: :ilovesos: :idea: :houra: :hello: :heink: :grumpy: :fume: :frenchy: :fouet: :fouet2: :first: :fessee: :evil: :dispute: :demon: :cryy: :cry: :cpignon: :cool: :cassepc: :capello: :calin: :bug: :boxe: :bounce: :bluesbro: :bisou: :babyyoda: :assassin: :arrow: :annif: :ange: :amen: :D :??: :?: :/ :-| :-x :-o :-P :-D :-? :-1: :+1: :) :( 8-O 8)

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Copyright © Association SOSOrdi.net 1998-2020