Actualités

UFC-Que Choisir alerte sur “1 modèle sur 2” de chargeur qui serait dangereux ! (atten(s)ion…)

Une fois de plus, l’association de consommateurs Française pointe aujourd’hui du doigt les chargeurs de smartphones ; en cause, certains modèles testés qui représenteraient un risque véritable d’incendie ou d’électrocution

 

“A ne pas utiliser” selon les recommandations de l’UFC : Zinniaya, A1400,
Commomingo (XD35703, AR-600), Joja (XBA014, YHC 10-67), AR-600, ATA-U90EWE et EP-TA20EWE !

 

Si le test, seul bémol, ne continent “seulement” que 20 références-produits, il met, toutefois, en évidence un risque certain pour le consommateur : situés dans une fourchette comprise entre 1 et 35 euros, certains modèles actuellement vendus en France, entre-autres, ne respecteraient pas les fameuses NE (Normes Européennes) : “parmi les 20 modèles achetés dans différents points de vente (entre-autres, La foir’fouille, Boulanger, Darty et Électro dépôt, ou sur les places de marché d’Amazon et de la Fnac), à des prix plutôt accessibles (jusqu’à 15 €), seuls 4 sont conformes !“, alerte l’UFC dans son billet détaillé de ce jour, au 23 Janvier 2020, faisant ainsi référence aux normes 2014 / 35 / UE et 2014 / 30 / UE (boîtier du chargeur, selon les Directives Basse Tension et, respectivement, Compatibilité Électromagnétique) ainsi que la NF EN 60950-1 qui, d’ici le 20 Décembre prochain, sera remplacée par la NF EN 62368-1.

 

Chargeurs “sans danger” selon l’UFC : Tekmee (La Foir’ fouille), Essentiel B (Boulanger),
Homeday X-pert (Gifi) et Samsung (EP-TA20EWE).

 

 

Outre, pour certains, une qualité à revoir au niveau du plastique ou du revêtement, certains auraient des défauts au sein-même de la conception (circuits) internes, ce qui pourrait entraîner un éventuel court-circuit, par exemple. L’UFC a, bien évidemment, contacté certains fabricants ou distributeurs pour les informer d’un éventuel risque sécuritaire latent : “Tous n’ont pas répondu, mais certains ont réagi. Babou, dont le chargeur s’est révélé dangereux lors de nos essais, nous a ainsi informés qu’il avait retiré le produit de son réseau (près de 100 magasins en France) et organisé un rappel, afin que tous les acheteurs le rapportent et se fassent rembourser. Auchan promet d’adjoindre une notice au produit et d’ajouter le symbole manquant, afin de respecter la norme. E.Leclerc, dont le chargeur Hoé ne mentionne pas toutes les informations obligatoires et n’est pas conforme en sécurité électrique, prévoit de changer de modèle et de marque : le nouveau sera estampillé Linkster. Le distributeur assure avoir modifié le marquage mais nie le défaut d’isolation mis à jour par notre laboratoire qui, soulignons-le, est habilité à réaliser ce type de tests et, évidemment, indépendant. Dans l’attente d’éventuels contre-tests, mieux vaut opter pour un chargeur sûr. Conrad, enfin, précise que le sien (non conforme au marquage) n’est plus en vente”.

 

Chargeurs potentiellement dangereux : Hoé P. K. 0504 / LY-SA20,
Temium (4279441) et Électro Dépôt (937554).

 

Actualité qui ne manquera pas de piquant, l’association de consommateur souligne un autre point : le point de manufacture d’origine de ces produits qui, comme tout les électroménagers ou appareils électroniques proviennent de… Chine. Déjà pointé du doigt dernièrement pour l’affaire sanitaire liée au coronavirus (les réseaux sociaux, dernier bruit en date, évoque une potentielle propagation via des colis webmarchands type AliExpress…), le pays serait passé maître dans l’art d’esquiver la franchise de TVA mais, surtout, les précieux sésame Européens que sont les certificats d’homologation CE. Comme rappelé par l’UFC, à la vue de la masse gargantuesque à traiter par les douaniers, ces derniers inspectent des lots ou cargaisons quand un point est suspect (visuellement et / ou sur le papier qui accompagne ladite cargaison). Au final, côté consommateur et selon l’analyse de l’UFC, dans les chargeurs les plus dangereux, on retrouve beaucoup de produits made in China : “Câbles basse tension mal fixés, tension d’isolation insuffisante, absence de protection interne contre les surcharges et les courts-circuits… Les risques de départs de feu sont réels. D’autant que plusieurs de ces modèles n’ont pas non plus résisté au test diélectrique et que les écarts minimaux entre les composants ne sont pas respectés (distances dans l’air et lignes de fuite), ce qui prouve – en clair – qu’ils sont mal isolés”.

 

Source : UFC-Que Choisir

 

Des chargeurs comme Apple ou encore Samsung (de marques officiels) s’en tirent à bon compte même si, concernant la pomme verte, le marquage (homologation-certification) réside incomplet, notamment pour le type d’usage (intérieur et / ou extérieur). Pour les autres fabricants, officiels ou tiers (à l’exception de Babou), ce critère est largement survolé doublement. En effet, d’une part concernant les révélations de l’UFC mais, aussi, d’autre part, du fait que certains fabricant – notamment Apple – refuserait un vote Européen positif sur la question du chargeur universel amorcée depuis 2014-2018 et relancée depuis début Janvier par le Parlement Européen… A suivre !

 

Sources :




  • 50% J'apprécieVS
    50% Je n'apprécie pas
    Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    ;) :zzz: :youpi: :yes: :xmas: :wink: :whistle: :warning: :twisted: :sw: :sleep: :sg1: :schwarzy: :sarko: :sante: :rollol: :roll: :rip: :pt1cable: :popcorn: :pff: :patapai: :paf: :p :ouch: :oops: :o :non: :na: :mrgreen: :mdr: :macron: :love: :lol: :kissou: :kaola: :jesuisdehors: :jap: :ilovesos: :idea: :houra: :hello: :heink: :grumpy: :fume: :frenchy: :fouet: :fouet2: :first: :fessee: :evil: :dispute: :demon: :cryy: :cry: :cpignon: :cool: :cassepc: :capello: :calin: :bug: :boxe: :bounce: :bluesbro: :bisou: :babyyoda: :assassin: :arrow: :annif: :ange: :amen: :D :??: :?: :/ :-| :-x :-o :-P :-D :-? :-1: :+1: :) :( 8-O 8)

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Copyright © Association SOSOrdi.net 1998-2020