"Notre partenariat est sain" : Amazon se défend avec un possible procès contre Sonos !

Décidément mouvementée, le début d'année 2020, aux États-Unis, ne manque pas de fantaisie dans le domaine judiciaire : alors que Google subit, à nouveau, une plainte issue de Sonos pour de multiples brevets qu'il aurait violé en profitant du partenariat avec son (futur) ex-partenaire, Amazon, prochaine cible potentielle en vue, n'a pas attendu que Sonos tranche sa décision de l'attaquer en justice et a voulu répondre officiellement, hier, le 8 Janvier dernier.

 

David Limp,
actuel dirigeant de la section hardware-services d'Amazon.

 

"Si vous appelez Patrick (ndlr : Patrick Spence, PDG actuel de Sonos) en ce moment, j'espère qu'il vous dira que notre partenariat est sain. C’est ce que je crois. Donc, ce que l'histoire a pu dire et ce que je pense du partenariat, je pense, divergent quelque peu", affirme David Limp, chef de la section hardware et services au sein d'Amazon, lors d'un entretien accordé à The Verge, hier.

David Limp continue d'ajouter qu'en plus de très bien connaître Patrick Spence, la rivalité peut amener parfois à avoir des technologies ou concepts similaires et que seul le client pourra, alors, trancher. Un fait entendu mais qui semble ne pas suffire à Sonos qui, depuis voire avant, son partenariat avec Google, avait déjà acquis un savoir-faire technologique en terme d'IoT, ce qui, en général, amène des concurrents comme Google ou encore Amazon à venir voir d'un peu plus près. Le 17 Janvier prochain devrait en révéler un peu plus : il s'agira de la date à laquelle le dirigeant de Sonos témoignera devant la Chambre des Représentants (États-Unis)  dans le cadre d'une enquête anti-trust sur Google ou encore Facebook, dans le but de déterminer à quelle hauteur abus de position dominante il y a... A suivre !

 

The Verge - 8 Janvier 2020 - Sonos : interview d'Amazon avant un possible procès.




  • Mots-clef: , , ,