"iCloud est officiellement désormais un outil de surveillance" : le PDG de Telegram critique Apple !

Entre l'affaire San Bernardino et les faits relatifs à la fusillade sur la base aéronavale de Pensacola le 6 Décembre 2019 (États-Unis) - 4 morts, 8 blessés - Apple est en position bien inconfortable avec, sans dérobade officielle aucune, le FBI qui continue de demander un accès total aux terminaux utilisés par le suspect. Alors que l'on apprenait au CES dernier, que la pomme verte collectait des données-utilisateur pour lutter contre la pédophilie, il serait question, dernière actualité en date, d'abandonner totalement un projet de chiffrement de bout-en-bout pour le service dans les nuages...

 

 

Une supposition fortement appuyée pour l'heure par Pavel Durov, le fondateur de Telegram : "iCloud est désormais officiellement un outil de surveillance. Les applications qui dépendent de lui pour stocker vos messages privés (telles que WhatsApp) font partie du problème", soulignant le fait que si une application chiffre de bout-en-bout mais dépend d'iCloud à un certain niveau d'utilisation ou d'exploitation, alors, au final, ce qui était chiffré ne l'est plus.

 

Le Président des États-Unis Donald Trump (qui s'est )incrusté
dans une pomme verte... ou devenue rouge !

 

Si, pour l'heure, aucun information officielle d'Apple sur les raisons de cet abandon d'encryptage, il paraît vraisemblable que l'affaire Pensacola, avec l'historique des relations entretenues avec le FBI depuis San Bernardino, a du jouer un rôle important dans cette décision ; plus un tweet du Président actuel des États-Unis, Donald Trump, le 14 Janvier dernier : "nous aidons Apple tout le temps concernant le COMMERCE et tant d'autres problèmes, et pourtant ils refusent de déverrouiller des téléphones utilisés par des tueurs, des trafiquants de drogue et d'autres criminels violents. Ils devront se mettre au travail et aider notre grand pays, MAINTENANT ! MAKE AMERICA GREAT AGAIN"... A suivre !

 

Source : Telegram (Pavel Durov, PDG) - 21 Janvier 2020 - Apple : l'iCloud, qualifié d'outil de surveillance par Pavel Durov.