Windows Phone / Mobile vs Android : les regrets de Bill Gates face à l'affaire antitrust ! (Si j'avais un mOS...)

Dense en histoire, l'année 2001 fut, pour Microsoft, assez mouvementée avec le jugement final du procès pour violation de la loi antitrust Américaine (contre l'abus de position dominante) que l'entreprise a perdu ; plus que cela, selon les propos récents de l'ex-PDG et co-fondateur Bill Gates, au cours d'une conférence "DealBook" organisée par le New York Times...

 

Bill Gates.
(Source : Conférence NYT DealBook du 6 Novembre 2019)

 

"S'il n'y avait pas eu l'affaire antitrust. Nous étions si proches, j'étais trop distrait. J'ai tout gâché à cause du tumulte ambiant", regrette Bill Gates qui affirmerait que sans cet épisode judiciaire, l'entreprise aurait pu conquérir aisément le marché mobile via Windows Phone (ex-Windows Mobile). Il est vrai que l'OS, couplé avec smartphone phare et son environnement metro, l'ensemble avait tout pour plaire et était optimisé pour le tactile avec des tuiles personnalisables.

Paradoxalement et toujours selon Bill Gates, la seule tuile véritable qui a perduré serait donc son concurrent numéro deux de l'époque, Google qui, dès 2005, s’époumone avec succès à bâtir l'OS mobile Android, largement adopté sous la plupart des terminaux mobiles. Un arrière-goût d'amertume pour l'ex-PDG qui vient s'ajouter à d'autres pensées du genre : le regret d'avoir laissé le marché de l'OS mobile en faveur de Google via Android.

"Sa plus grosse erreur jamais faite", selon Bill Gates alors que Microsoft semble vouloir juguler un autre marché en plein essor : celui des terminaux à écrans flexiles / souples via les Surface Neo et Duo... A suivre !

 

Source : TheVerge -  6 Novembre 2019 - Bill Gates : Windows Mobile serait dominant sans l'affaire anti-trust de 2001.