[MAJ 17 H : 58 mn]"Oups ! Une erreur s'est produite" : impossibilité de publier du contenu sur Facebook ou Instagram (la fin du monde) !

 

>>> Mise à jour du 28 Novembre 2019 à 17 h 58 : Il semblerait que la panne soit en cours de résolution. Possibilité de publication depuis Facebook, à nouveau. N'hésitez pas à commenter la news ou depuis nos comptes sociaux pour nous signaler la reprise ou non éventuelle du service ;- ) ! <<<

 


Actualité d'origine

 

On ne compte plus les pannes chroniques des réseaux sociaux, notamment, relatives à Facebook : alors que les festivités ou les divergences - selon le point de vue Américain du genre... - ont débuté aujourd'hui avec la fête de ThanksGiving (où l'on remercie, rend grâce à quelqu'un et / ou quelque chose), le réseau social essuie à nouveau un incident, semble t-il, technique et qui serait aussi effectif sur Instagram, sa filiale.

 

 

Depuis Jeudi, en matinée et selon le site Downdetector.fr, les plate-formes sociales Instagram et Facebook subissent des ralentissements voire l'impossibilité de se connecter ou, tout simplement, l'impossibilité de publier un contenu textuel et / ou imagé. Idem en version mobile (même si certains prétendent que cela fonctionne) avec un rejet de la publication peu de temps après sa soumission.

Les pannes liées à Instagram (670 incidents notifiés, en pointe) toucheraient principalement les États-Unis (aux alentours de New-York mais aussi le Mexique), la République Dominicaine, le Brésil, la Républe Canada (Montréal, Toronto...) ou encore le Royaume-Uni (Londres), les Pays-Bas, l'Allemagne (Berlin, Hambourg), La France (Paris essentiellement et selon Downdetector) voire la Malaisie, la Russie et la Biélorussie.

Les pannes liées à Facebook (190 incidents notifiés, en pointe) toucheraient beaucoup plus le sol Américain que celle de sa filiale avec des villes impactées telles que Phoenix, San Diego, Seattle, Boston, New-York, Minneapolis. Le Canada, l'Argentine, les Pays-Bas, le Royaume-Uni, la Pologne (Varsovie), la Malaisie (Singapour) ou encore la ville de Manille (Philippines) sont impactés.

Bien évidemment, pour l'heure, aucun information officielle de la multinationale Américaine qui, en aparté, voit sa côté dégringoler sur le sol Européen, concernant la France et l'Allemagne, en terme d'abonnés. En effet, selon eMarketer, pour la première fois et par rapport à l'an passé, les utilisateurs de ces deux pays seront moins nombreux : 1, 3 % de moins pour la France (ramenant les usagers francophones à hauteur de 27,6 millions) contre 0,9 % pour nos voisins Allemands (ramenant les usagers germaniques à hauteur de 25,9 millions). Selon Karin Von Abrams, analyste au sein d'eMarketer, cela serait principalement dû au fait que certaines tranches d'âge privilégiait des réseaux sociaux estimé plus tendance ou, du moins, avec des fonctionnalités plus discrètes : en première ligne, Snapchat qui, pour l'année 2019, a su attirer 10,6 millions d'utilisateurs en Allemagne et 16,4 millions d'utilisateur côté hexagone soit 27 millions d'abonnés et rien que pour ces deux pays. Mondialement, le petit fantôme atteint, pour l'année 2019, 293 millions d'adeptes !...  Idem pour Instagram et Twitter qui ont respectivement (pour ces deux pays) 32,6 millions et 7,9 millions d'abonnés... A suivre !