[MAJ 3 / 10] Surface Neo et Surface Duo : deux terminaux nomades à écrans pliables (la wonder bar de fer) !

>>> Mise à jour du 3 Octobre 2019 : Microsoft a ouvert un site dédié à la Surface Neo mais sans plus de détails (mis à part que le terminal pliable arrivera d'ici l'été 2020) et la configuration de la Surface Pro X évoquée en fin de news se dévoile un peu plus : en effet, suivant la configuration choisie (8 Go ou 16 Go en RAM ou, respectivement, 128 Go, 256 Go voire 512 Go en dur), le prix différera puisqu'il faudra compter débourser entre 999 dollars, 1 299 dollars ou encore 1 799 dollars pour la configuration la plus fournie. Personnalisation oblige, l'utilisateur pourra, si son portefeuille le permet, rajouter Office 365 (49.99 dollars en version "personnelle" ou 79,99 dollars en version "home") et inclure une extension de garantie contre les "dommages accidentels", pour 149 dollars. Au total et pour la configuration extrême du genre, comptez 2 027,99 dollars (et, là encore, si l'on ne se laisse pas tenter par la boutique en ligne qui propose de rajouter, encore, quelques accessoires compatibles avec cette Surface X). A noter que le Slim Pen ne serait pas inclus puisqu'il est proposé en accessoire, pour 144,99 dollars... Gloups ! <<<

 


Actualité du 2 Octobre

Comme prévu, la conférence de Microsoft axées sur sa gamme Surface a été remplie d'annonces dont quelques surprises (rumeurs) confirmées... comptent-double ! En effet, outre une Surface Pro X, deux modèles pour la Surface Laptop 3 (13 et 15 pouces) et une Surface Pro 7, le projet Centaurus (héritier d'Andromeda) s'est enfin incarné sous les traits de (petits) monstres technologiques : la Surface Neo et la Surface Duo.

 

De gauche à droite : Surface Duo, Panos Panay (Directeur des produits et périphériques Microsoft) et,
Surface Néo, lors de la Surface Event du 2 Octobre 2019.

 

D'une part, la Surface Neo, qui intégrera trois parties via un clavier "clipsable" à ce terminal de 9 pouces et accusant un poids de 655 grammes ; le tout pour une épaisseur de quelques 5,6 mm. Cela a été l'occasion, pour la firme de Redmond, d'annoncer non pas Windows Core OS mais Windows 10 X.

 

Une information annoncé officieusement par Evan Blass (evleaks) dans un tweet peu de temps avant le début de la conférence. Le système aurait donc été personnalisé, conçu pour ce terminal pliable et, autre surprise, il a aussi été confirmé un partenariat avec Google pour que l'utilisateur puisse utiliser les applications du Play Store.

 

Pour le reste, il faudra patienter puisque la Surface Neo est annoncé pour l'été prochain, en 2020 mais l'on sait déjà que ce petit calepin technologique intégrerait une puce Intel Lackfield, l'USB-C (tout comme les Surface Pro 7 !), un stylet et une fonction "wonder bar" qui permettra de faire office d'écran secondaire pour lire des vidéos (miniatures) ou encore rédiger une réponse par mail avec des émoticônes. Prix encore inconnu à ce jour.

 

D'autre part, la Surface Duo, qui se positionnera, sans doute, en-dessous de son grand frère et qui pourra être comparé, visuellement, au Galaxy Fold de Samsung (espérons, sans les aléas que celui-ci a connu !). L'ensemble, est d'ailleurs, séparé par une charnière qui semble bien renforcée. Elle possédera, ainsi, deux écrans (rotation 365 degrés) de 5,6 pouces et bénéficiera également d'un partenariat avec Google.

 

 

Comme pour le Neo, ce terminal n'est pas attendu avant l'été 2020 avec un prix, pour l'heure, encore non communiqué.

 

 

En aparté, Microsoft en a aussi profité pour présenter une tablette hybride via la Surface Pro X qui a été conçu comme étant optimisée avec l'application de dessins et peintures numériques, Adobe Fresco. L'ensemble intègre une puce SQ1 (7 watts) conçue spécifiquement pour ce terminal, en partenariat avec Qualcomm.

 

Elle possède un rangement-tiroir pour le stylet (Slim Pen), en-dessous de son écran (PixelSense). Le disque dur peut être changé au besoin (amovible !).

L'écran de 13 pouces possède un PPI de 267, pour un gabarit de quelques 5,3 mm, en épaisseur. Pendant la conférence, le géant Américain insiste (un peu lourdement) sur le fait que la Pro X aurait un rendu plus réaliste que le réel, comme si la personne était en face (l'argument des yeux brillants "vus subtilement" était évoqué devant une conversation-caméra avec une personne...)... De quoi faire sans doute plaisir aux docteurs qui y verront les premiers signes de conjonctivites ou de maladie. Reste à voir, de manière plus rationnelle, ce que vaudra cet écran face à la technologie (Super) Retina d'Apple.

Côté prix, il faudra débourser, au minimum (suivant, sans doute, la configuration), 999 dollars pour une disponibilité annoncée à partir du 5 Novembre prochain et aux États-Unis... A suivre !

 

Source : Blog Windows - 2 Octobre 2019 - Annonces nouveaux produits de la gamme Surface (Microsoft Event d'Octobre).