PS5 : Sony prépare l'arrivée de sa prochaine console avec un catalogue potentiellement multiplateforme (power of crossplay) !

Alors que Microsoft peaufine en douceur son projet Scarlett, Sony n'est pas en reste et semble préparerait le terrain pour sa prochaine console orientée cloud-gaming en démocratisant l'ensemble de son catalogue de jeux vidéo afin que ces derniers puissent, enfin - Fortnite compris, pour les fans du genre - être compatible sur l'ensemble des solutions matérielles des différents éditeurs de jeux vidéos.

 

(Source : LetsGoDigital.org)

 

 

L'information émane de Wired, au détour d'un bref entretien avec l'actuel PDG et CEO de l'entreprise Japonaise, où le dirigeant indique seulement que la période de bêta-testing touche à sa fin pour la compatibilité des jeux crossplay ; sans plus entrer dans les détails sur l'application de cette caractéristique qui devrait, toutefois, être propulsée en théorie sous peu (ou du moins annoncée... ?) à l'ensemble du catalogue de Sony. Le "Modern Warfare" (sortie prévue le 25 Octobre prochain) de la franchise "Call of Duty" est évoqué comme supposé premier titre officiel à incarner un contenu multiplateforme. Pour l'heure, cela reste officieux.

 

Design industriel de l'hypothétique PS5 à venir : dépôt légal du 28 Mai 2019.
(Source : Gizmodo)

 

Selon les dernières rumeurs, la prochaine PS5 serait déclinée en deux modèles via une version classique et une version dîtes "Pro". En effet, le projet "Prospero" (nom de code) aurait une caméra intégrée, un disque SSD, une puce Ryzen Zen 2 (7 nm), et des ports HDMI 2.0). L'ensemble intégrerait la technologie 8K pour les contenus jeux (et) vidéos.

 

En aparté, la caméra serait aussi de mise pour la prochaine console de Microsoft via son projet Scarlett qui pourrait dévoiler deux modèles, comme le géant Américain l'a toujours fait pour certains modèles d'Xbox (et, de même Sony). La technologie 4K serait priorisée pour cette caméra mais c'est bien avec de la 8K que Microsoft compterait nous faire saliver au niveau du rendu graphique-vidéo. Scarlett intégrerait une puce Ryzen Zen 2, un disque SSD.

La technologie du ray-tracing et de la rétrocompatibilité seront au rendez-vous pour les deux concurrents qui devront, de ce fait, jouer la différence sur les services en ligne proposé, ce qui ramène fatalement au nerf de l'actualité : le cloud-gaming et / ou le crossplateform (logiciels multiplateformes). Un chapitre entamé déjà par Google via Stadia ou encore Apple via Arcade. L'ère du jeux en streaming ne fait que commencer et les concurrents devront plier le pas pour arrondir les angles de leur consoles physiques qui devront conjuguer l'avenir avec cette nouvelle tendance tout en tentant de conserver les fans de la première heure, incurables amoureux du jeux en "dur"... A suivre !

 

Source : Wired - 1er Octobre 2019 - Cloud-gaming et crossplateforme : Sony finalise la bêta-testing.