[Insolite] Tokyo 2020 : le design des médailles Olympiques en matière recyclée, dévoilées ! (à prix d'or... ou d'argent... ou de bronze) !

D'Avril 2017 à Mars 2019, le Comité Olympique et para-Olympique de Tokyo s'est lancé dans une vaste mais noble entreprise : celle de fabriquer les médailles d'or, de bronze et d'argent à partir d'appareils high-tech usagés. Le 24 Juillet dernier, le design de ces médailles un peu spéciales a enfin été dévoilé mondialement !

 

 

Au total, il s'agit de pas moins de 32 kg d'or, 3 500 kg d'argent ou encore 2 200 kg de bronze qui ont ainsi été collectés sur une base de quelques 78, 985 tonnes d'appareils électroniques et de smartphones. La campagne que l'on peut qualifier, pour le coup, de participative, a battu son plein à travers tout le Japon, soit 1 741 villes et assimilées.

 

En finalité, les médailles ont ainsi pu être coulées dans des matières nobles mais issues de produits dont la masse populaire ne voulait plus (puisque jetés : un des défis que voulaient relever le projet Ara via le Phonobloks, avant d'abandonner le concept), ce qui a permis d'avoir un résultat plus que satisfaisant, avec une gravure de Nike, la déesse Grecque de la victoire (en façade). Un design impeccable qui laisse entrevoir, au verso de la médaille, des vagues circulaires autour de l'appellation "Tokyo 2020" avec les cinq anneaux Olympiques et para-Olympiques.

Pour rappel, les jeux Olympiques de Tokyo débuteront le 22 Juillet (2020), avec le softball qui commencera dès le premier jour (cérémonie ouverture : 24 Juillet 2020) pour se clôturer le 9 Août 2020. Concernant les jeux para-Olympiques, ils sont malheureusement à part et débutent après les jeux Olympiques, du 25 Août 2020 (cérémonie ouverture) au 6 Septembre 2020.

Et, comme d'habitude, l'or étant très précieux, il ne s'agit pas totalement d'or pur mais, précisément, de "plus de 6 grammes de plaqué-or" avec, en-dessous, une composition d'argent pur. La médaille d'argent est 100 % en argent et, enfin, le bronze, sera constitué de 95 % de cuivre et de 5 % de zinc. De quoi faire rêver les joueurs et joueuses Olympiques et para-Olympiques et, gageons-le, de motiver assez les troupes Françaises pour ramener le précieux Graal à la maison (avec le bouquet ou la peluche mais sûrement moins jouissif), en multipliant les victoires en première place... A suivre !

 

Source : Tokyo 2020 (site officiel francophone) - Design des médailles Olympiques et para-Olympiques.