eSport : IKEA annonces les premiers prototypes 3D pour gamers d'ici 2020 avec Uppkoppla !

L'E3 approche à grand pas et si certains comme Google n'ont pas hésité à brûler la priorité concurrentielle du genre en faisant diverses annonces hors salon (cf. news Stadia : tarifs et déploiement), d'autres restent dans les valeurs sûres en exploitant les accessoires gaming : en dernière date, IKEA qui s'est allié à UNYQ et Area Academy pour concevoir les premiers modèles de solutions ergonomiques ; pour initiés ou ceux et celles qui veulent soulager leurs articulations !

 

L'impression 3D d'UNYQ.
(Source : Compte Youtube IKEA).

 

En partenariat avec Area Academy (pour les tests-joueurs dont le dirigeant de la société n'est autre que le Suédois Tommy Ingemarsson, qui s'est, entre-autre, illustré en e-sport via CounterStrike) et UNYQ (pour l'impression 3D), IKEA formante depuis environ un an ce projet présenté alors le 7 Juin 2018. Un an plus tard, la multinationale Suédoise revient apparemment avec des résultats - 3D - probants puisque 3 prototypes sont finalisés :

 

  • Une souris repose-poignet au design qui prend les traits d'une lampe de bureau, qui permettra, à la manière de certains claviers, de disposer d'une barre pour soulager les tendons des mains (pas de "droite" brutale !) ;

 

  • Un repose-poignet et ;

 

  • Un lot de 4 touches de clavier "grip" : pour permettre d'avoir une sensibilité de touché-texture différent suivant le mouvement du doigt.

 

Dans son communiqué officiel, il est indiqué que chaque support sera personnalisable grâce à une application dédiée qui analysera la main qui accueillera l'accessoire : une impression 3D sera alors commandable - toujours depuis l'application vraisemblablement - avec, au passage quelques données sur vos mensurations biologiques à ce niveau.

Un concept qui n'est pas étranger : en effet, il fait légèrement échos au projet ARA de Google (Phonebloks, abandonné) avec ses modules qui pouvaient être conçus en 3D via un marketplace où l'utilisateur aurait pu choisir la couleur, la texture et l'image éventuelle.

Et, contrairement à ce que l'on pourrait croire, cette gamme, bien qu'orientée volontairement pour les gamers et gameuses, n'est pas pratiquée à des prix exorbitants : 40 dollars concernant la souris ergonomique, 50 dollars pour le repose-poignet et 25 dollars pour le lot de touches. Si l'impression est assez rapide, il faudra patienter jusqu'en 2020 pour espérer acquérir un des accessoires aux tonalités, somme toute, assez sobre... A suivre !

 

Source : IKEA - 4 Juin 2019 - UPPKOPPLA : nouvelle gamme d'accessoires gaming imprimés en 3D (UNYQ et Area Academy en partenaires).