"On s'est endormi sur nos lauriers" : le mea culpa de Xavier Niel pour Iliad ! (mieux vaut tard...)

Toute confession est toujours bonne à entendre : un principe dont ne s'est pas privé le groupe Iliad et plus précisément son fondateur, Xavier Niel, qui a profité du Capital Markets Day pour avouer quelques "erreurs" stratégiques.

 

 

"On n'a pas vu certaines choses qui n'allaient pas, raté des opportunités qu'on aurait pu saisir, on s'est endormi sur nos lauriers, j'en suis le premier responsable, en tant que premier actionnaire, mais également le premier à en avoir été puni", explique Xavier Niel sans détours avant d'annoncer, entre-autres, des objectifs assez ambitieux, comme "Odyssée 2024", un projet relatif à la fibre - FTTH - qui planifie un gonflement des rangs en terme d'abonnés à hauteur de 4,5 millions (foyer unique), d'ici les 5 ans à venir !

"L’ambition est de conquérir la place de 1er opérateur alternatif sur le très haut débit mobile 4G et 5G", est-il annoncé alors que le 7 Mai dernier, les chiffres du 1er trimestre dernier ont été communiqué par le groupe qui annonce, certes, une hausse légère du CA (7,7 % par rapport au 1er trimestre 2018) mais, une fois de plus, une perte d'abonnés (50 000 au 31 Mars 2019, par rapport au 31 Décembre 2018). Reste à voir ce que ces chiffres apprendront aux dirigeants d'Iliad, en terme de sagesse et d'humilité face à une branche Mobile beaucoup moins révolutionnaire en terme de tarifs qu'à ses débuts... A suivre !

 

Source : La tribune - 7 Mai 2019 - Iliad : Xavier Niel avoue les erreurs stratégiques du groupe.