Internet Explorer : un "easy button" en "dette technique" que Microsoft invite à délaisser ! (oui mais on a toujours fait comme ça)

Qui n'a jamais entendu un "on a toujours fait comme ça" alors qu'il débarquait fraîchement (et naïvement) dans un premier emploi avec les dernières connaissances de l'école dans la tête et lui criant instinctivement de notifier à ses supérieurs que, non, ce n'est pas bien de faire ainsi et qu'il faudrait optimiser la tâche, plutôt, d'une autre manière. Selon les cas et les personnes, la réponse était parfois cinglante quand réaction, du moins, il y avait... Autant de situations qui invitent aussi fatalement que sûrement au laxisme quand ce n'est pas, tout simplement pour "la" raison numéro un : la praticité. C'est cette dernière qui fait interpeller, une fois de plus, le géant de Redmond, qui ne veut plus que les internautes utilisent encore Internet Explorer, jugé très instable.

 

En effet, à partir de Janvier 2020 et tout comme le futur-regretté Windows 7, Microsoft ne fournira plus de mises à jour. Il est à préciser, d'ailleurs, qu'IE n'a plus de mises à jour majeures qui lui sont propres depuis bon nombre d'années (2015) et que mettre à jour un logiciel dont les normes (standards) sont elle-mêmes anciennes seraient plus lourd à porter, en terme de développement et le coût assimilés qui irait sans doute avec : "le mode standard d'Internet Explorer prenant en charge de plus en plus de normes, nous avons décidé de ne pas simplement mettre à jour le mode que nous appelons le mode standard, car nous risquions de casser des applications écrites pour une interprétation plus ancienne des normes. Ainsi, avec Internet Explorer 8 (IE8), nous avons ajouté les normes IE8, mais avons également conservé les normes Internet Explorer 7 (IE7). Cela signifiait que, pour les sites de la zone Internet, les normes IE8 seraient définies par défaut, mais que pour les sites de la zone Intranet local, les normes IE7 seraient appliquées par défaut".

Si certaines personnes l'utilisent encore parce que cela est pratique, certains développeurs voire administrateurs font encore du rififi car le navigateur apparaît, par certains aspects et selon l'usage, bien plus léger et moins "selectif" puisque le message est clair : Microsoft invite à basculer vers Edge qui, depuis 2018, est full-Chromium, un choix qui n'est pas du goût de tous et toutes. Le paysage universel progressif des navigateurs Web qui se basent sur Chromium ne permet pas à tout les sites Web de s'y retrouver, notamment ceux qui ne peuvent bénéficier des dernières fonctionnalités en terme de compatibilité, d'où le fait d'avoir des navigateurs Web comme IE pour continuer à privilégier l'accès Internet à tout type de site... Certes, utiliser un navigateur Web non mis à jour est bien une hérésie mais ne pas proposer ou tenter d'innover en développant une alternative à Chromium, par exemple, fait basculer l'Internet et son usage (pour les développeurs notamment) vers quelque chose de monochrome(-ium).

Reste que si Microsoft n'envisage même pas l'ombre d'un onglet de refaire une version lighe d'IE (?), le message est limpide : il faut passer à Edge ou un autre navigateur Web ; basé sur Chromium... A suivre !

 

Source : TechCommunity - 6 Février 2019 - Internet Explorer : avertissement d'utilisation.