CES 2019 : objets connectés, taxis-drônes, 5G dans les airs... L'essentiel du salon !

Objets connectés orientés : cocooning, santé et utilité avant tout !

Impossible de ne pas évoquer les produits connectés qui ont eu la part belle, encore une fois, cette année, au salon technologique de cette édition 2019 ; en terme d'innovation voire d'originalité... voire d'interrogation qui ont probablement dû en rendre plus d'un(e) perplexe quand à leur invention ; retour sur les produits les plus insolites :

 

XxX Tivic Health vous aide à nettoyer vos sinus intelligemment avec Sinus Pain Relief XxX

 

Exit les doses physiologiques, has-been l'actisoufre et autre purificateur du genre, voici que Tivic Health veut nous aider à nettoyer le fond de notre nez ou plutôt nos sinus (oui, ce n'est pas pareil) en optimisant notre temps et notre argent avec un unique appareil ; en gageant, bien sûr, que cela fonctionne à merveille - et sans corticoïdes ou cortisone pour les cas les plus désespérés parfois... - en période de pollinisation (très) intense !

Aux allures de souris plate de poche, Sinus Pain Relief vous permettra enfin de libérer vos sinus et de faire circuler l'air entre les colonnes (de votre nez) en appliquant cet objet à différents points constitutifs des sinus (il y a le nez mais il faut savoir qu'une partie du visage, grosso modo, accueille en "arrière-plan" le système sinusal et peut provoquer parfois des migraines, d'ailleurs).

 

L'appareil va impulser une "stimulation électrique" ce qui va permettre, en théorie (encore une fois, quand on souffre des sinus, cela paraît dur à croire...), de décongestionner l'ensemble du réseau et d'avoir, au final, des sinus bien aéré, dirons-nous. Et pour les sceptiques, la start-ups à publié un compte-rendu d'étude de Stanford (Université, école médicale) et d'autres entités comme des cliniques, par exemple, pour montré la réussite de ce produit connecté.

Reste que si l'usage est auto-géré, il est limité par l'entreprise elle-même qui déconseille de l'utiliser au-delà de 4 fois par jour. Chaque "traitement" dure environ 5 minutes. Il sera disponible courant 2019 (milieu d'année). Pas de prix officiel, pour l'instant, ni d'homologation officielle, d'ailleurs (consortium de médecins, organismes régulateurs du genre, suivant le pays...).

 

XxX Withings : le futur médecin généraliste connecté XxX

Alors qu'aller voir son médecin généraliste ou spécialiste n'est pas toujours un parcours de santé dans les soins prescrits, Withings propose d'oublier tout ça et de faire plus simple, non pas en arrêtant de se faire soigner mais, plutôt, en continuant un suivi avec des objets calibrés dans ce sens :

 

  • Un tensiomètre embarquant électrocardiogramme (!...) et stéthoscope : de son nom assez brut de pomme, le BPM Core, avec une application dédiée (iOS et Android via Health Mate), vous permettra de prendre votre tension, votre fréquence cardiaque voire d'avoir un électrocardiogramme à la volée par croisement de ces données. Données prédictives, celles-ci tenteront de minimiser les risques de fibrillation auriculaire. L'appareil est rechargeable via micro-USB avec une autonomie assez confortable de 6 mois au maximum (une mesure journalière). Comptez 249,95 euros pour une disponibilité courant du 2ième trimestre 2019 ;

 

  • Et, pour ceux et celles qui ne voudraient pas s'encombrer d'un grand brassard tout en voulant, au besoin, contrôler ses constantes cardiaques, Withings à pensé à tout via Move ECG, une montre analogique qui permettra d'avoir un suivi (enregistrement) régulier, toujours en faisant un électrocardiogramme. L'application Health Mate est, là aussi, compatible avec le dispositif connecté et permettra de paramétrer des alertes, des objectifs, son sommeil via un coach de vie ou encore d'autres applications relatives comme MyFitnessPal. Comptez 129,95 euros pour une disponibilité courant 2ième trimestre 2019.

 

XxX My skin Track PH by La Roche-Posay XxX

 

Marques qu'on ne présente plus, le groupe l'Oréal lancera prochainement un capteur de PH via une de ses filiales, La Roche-Posay, spécialisée dans les produits et soins à l'eau thermale du même nom. Gage de garantie, ici, ce capteur a été développé avec des dermatologues pour obtenir un produit qui permettra de réguler les soucis cutanés depuis l'analyse du PH de la peau. L'ensemble se pose sur la peau, donc, directement, et possède plusieurs strates, un peu comme les filtres pour aquarium ou pour carafe d'eau filtrante : le test dure entre 5 et 15 minutes (comme un patch, posé) pour, au final, analyser la sueur généré par les pores de la peau et capturé dans ce testeur de PH.

 

"L’échelle du pH varie d’acide à basique, avec des valeurs allant de 0 à 14. Le pH d’une peau saine est légèrement acide, c’est-à-dire qu’il se situe entre 4,5 et 5,5. Lorsque l’équilibre du pH est perturbé, que ce soit en raison de facteurs environnementaux ou d’affections sous-jacentes, des réactions inflammatoires peuvent se développer. Ces réactions peuvent entraîner et exacerber des maladies de peau fréquentes comme la sécheresse cutanée, l’eczéma, la dermatite atopique, etc. Des millions d’Américains souffrent de ces problèmes, et la National Eczema Association affirme qu’1 Américain sur 10 (31,6 millions) est touché par une forme d’eczéma", explique de manière détaillée le groupe l'Oréal.

N'en déplaise aux éventuels détracteurs, loin d'être léger, la mentalité du groupe a préféré, dans un premier temps, amortir les tests en 2019, tout le long de l'année auprès des professionnels participants à ce partenariat avant, "à terme", de commercialisation ce capteur prometteur au grand public.

 

XxX Opté Precision Skincare system de P&G XxX

 

Dilemme ou simple routine, se maquiller au gré des occasions tout en ayant un teint de base parfait n'est pas de tout repos. Le groupe international Procter & Gamble a voulu investir ce secteur en proposant une solution connectée dont le principe est simple : cacher les imperfections de peau, les tâches, les grains de beauté etc.

Ce teint flawless se réaliserait à l'image d'un jet d'impression (mais en plus subtil et moins tâchant, qu'on se rassure), via les quelques 120 mini-buses de l'appareil dont chacune appliquera 1 000 gouttelettes du produit miracle en question après avoir analysé, au préalable, votre peau et l'endroit où se trouve toutes les imperfections incriminées. Pour l'heure, concept oblige, pas de commercialisation ni de prix mais nul doute qu'une demande existera pour ce type d'appareil.

 

XxX Numi 2.0 de Kohler ou les WC connectés XxX

S'il est de notoriété publique que les Asiatiques ont déjà été précurseurs dans ce domaine (et bien d'autres, évidemment, plus nobles) avec des WC parlants, nettoyants, chauffants, réconfortants (discussion), ils n'ont plus l'apanage de ce type d'invention puisqu'une entreprise Américaine du nom de Kohler semble s'y être collé, sans jeux de mots aucun.

 

"Numi 2.0 offre des expériences personnalisées qui permettent aux utilisateurs d'adapter chaque aspect de leur expérience à leur préférence exacte, de l'éclairage ambiant coloré à la fonction de synchronisation de musique sans fil Bluetooth au siège chauffant. Numi 2.0 offre un contrôle mains libres, une fonctionnalité de nettoyage personnalisée et une efficacité exceptionnelle de l'eau", est-il annoncé fièrement dans le communiqué de ce fabricant qui verse dans les actions philanthropes depuis 1873 jusqu'au opération de communication dans le monde sportif, en dernière date, avec Manchester United.

 

Numi 2.0 est full-connecté : Alexa, Bluetooth et permet d'ajuster la température de l'eau ou encore la pression du spray (heure déclenchement). Il faudra compter entre 7 000 et 8 000 dollars (en blanc ou en noir) pour une disponibilité d'ici le 4ième trimestre 2019.

 

XxX Lancey ou le recyclage de batterie avec des radiateurs connectés écologiques XxX

 

 

Une mention positivement spéciale pour ce produit qui a vraiment tout pour plaire : le Lancey energy storage. Derrière cet anglicisme, ce cache bien une entreprise Française (il faudrait enfin penser à promotionner la langue de Molière dans le monde quand les produits sont Français...) située à Grenoble qui recycle les batteries de LaPoste (Fluow, les vélos électriques).

Le radiateur stocke l’énergie pour la distribuer, comme une chaudière classique par exemple, dans tout les conduits de chauffage de la maison. Là où la partie intelligente intervient, c'est quand il faut charger la batterie en heures creuses. Après analyse des données de consommation, le système s'adaptera pour fournir, charger suivant les besoins consommés (idem en cas de présence ou non dans la pièce de personnes ou d'ouverture de fenêtres ou de portes : l'appareil réduira l'intensité pour éviter de chauffer inutilement !). Hors batterie, c'est un système infrarouge classique à base de "pierre" qui prend le relais.

Pour les plus frileuses (ou frileux sauf si l'on rayonne au repos...), on peut augmenter encore plus la chaleur via une commande manuelle située sur le radiateur connecté et un mode hors gel est disponible (appelé parfois aussi mode vacances). L'ensemble est nivelé pour vous indiquer les risques de sur-consommation, ce qui est vraiment intéressant, même si on risquera quand même d'outre-passer en cas de fraîcheur intense !

Reste un point négatif : la connectivité de l'appareil qui se fait par ondes, certes "basses", mais cela reste des ondes (ici, LoRa). Difficile de savoir l'impact latent de plusieurs appareils connectés (et au total) dans une maison ou un bâtiment (travail et maison, cela fait beaucoup pour le corps humain, pensons-le, sans compter, déjà, les smartphones et ordinateurs...).

L'idée est tout de même séduisante et, mise à part cette connectivité, est parfaite en terme d'écologie et de respect de l'environnement (tout en recyclant des produits LaPoste, le must !). Pas de prix mais des tarifs sur demande et probablement destiné aux professionnels même si l'offre n'est pas fermé au commun des mortels.

 

XxX Montres connectées XxX

 

Omate 6 et Omate 6S

 

La technologie, c'est aussi de 7 à 77 ans (voire plus, bien sûr !) et Omate l'a bien saisie puisqu'il proposera prochainement deux nouvelles montres connectées via l'Omate 6 et l'Omate 6S.

Le modèle 6S possède une batterie de 30 jours autonomes (640 mAh) et une protection-écran IP68 ainsi que des fonctions sommaires pour une cible précise : les enfants ou les personnes âgées, qui pourront avoir l'essentiel (comme les montres Vtech mais en un peu plus élaboré) sans trop chercher à comprendre le mécanisme d'un menu, d'un raccourci etc comme pour les Apple Watch par exemple. La montre possède la 4G, le Wi-Fi (802.11 b/g/n), 1 Go de mémoire vive.

Les commandes débuteront en Août à partir de 79 dollars USD.

 

Matrix Power Watch 2

 

Cette montre connectée est en cours de financement sur IndieGogo et cela marche très fort puisque le but est largement atteint : 1 211 601 millions de dollars USD sur les 100 000 dollars USD de départ fixés !

 

L'ensemble repose sur un système thermoélectrique et solaire avec une recharge sans-fil. La technologie est inspirée directement de celle de la NASA pour les rover envoyés sur d'autres planètes... Bref, autant dire qu'il y aura de quoi se galvaniser en société avec une telle montre au poignet qui embarque, tout de même, bon nombre de circuits électriques via son module "Mercury".

La confection de ce second modèle à commencé depuis Mai 2018. Comptez 499 dollars (hors package encore disponible sur la page IndieGogo) pour une livraison prévue en Juin 2019.

 

Sources :