CES 2019 : objets connectés, taxis-drônes, 5G dans les airs... L'essentiel du salon !

L'écran souple : de l'essai en demi-teinte de Royole à la persévérance payante pour LG

Alors que le salon Barcelonais du mobile (MWC : Mobile World Congress) annuel se déroulera en Février prochain, du 25 au 28, les smartphones ont quand même été présents, certes un peu moins que l'année précédente du fait de l'apparition d'une nouvelle gamme croissante : les téléphones mobiles à écran souple / pliable ; petit tour d'horizon des plus notables de cette édition :

 

XxX Royole : son FlexPai en chair, en os... et en épaisseur ! XxX

 

L'un des smartphones à écran souple les plus attendus était sans conteste celui de Royole, le FlexPai, un smartphone dont l'annonce a soufflé de peu celle de son concurrent principal, Samsung, en Novembre 2018.

Le Salon était l'occasion pour les chanceux et chanceuses d'approcher enfin la bête et d'avoir un visuel plus clair. Si le concept reste plaisant, prototype encore oblige, certains détails ont titillé les yeux les plus critiques :

  • L'épaisseur, non négligeable, avec sa charnière aux allures (dos, façade arrière) de pneumatique peu glamour,
  • Couleur et densité-écran à revoir,
  • Prises de vue peu qualitatives malgré les deux APN (16 + 20 Mpx),
  • Changement de position calamiteux (tablette à smartphone),
  • Des bugs d'optimisation-système.

 

XxX Samsung : dans une Galaxy F très prochainement... XxX

 

Le 7 Novembre 2018, le constructeur Sud-Coréen annonçait fièrement - et brièvement - l'avènement d'un écran souple, l'Infinity Flex Display. Le CES  2019 a été l'occasion pour Samsung de briller en société avec une brève démonstration semi-privée de l'écran dont les premiers retours seraient, dans l'ensemble, positifs, en évoquant une nostalgie de l'époque "Nokia", quand la marque avait commencé à déployer les fameux téléphones à clapet en mode Matrix (film).

Le produit fini, dont le nom de code semblerait être "Galaxy F" (au lieu du "Galaxy X" d'origine !) - pour "foldable", qui signifie "pliable" - pour un smartphone qui devrait être disponible dans le courant 2019 au prix d'environ 1 600 euros (HT). En attendant la conférence du 20 Février prochain (date à laquelle la multinationale présenterait, également, le Galaxy 10), voici les dernières informations (à prendre au conditionnel, pour l'heure !) :

  • API Android adaptative qui permet de savoir la position de l'écran (plié ou déplié),
  • Du fait du premier point, une version modifiée d'Android serait de la partie,
  • Deux APN de 12 Mpx (arrière) + un APN de 8 Mpx (façade),
  • Deux (!) batteries d'environ 6 200 mAh,
  • 128 Go en dur,
  • Connectivité 5G.

Vraisemblablement, selon un communiqué du fabricant et un panneau en extérieur à Paris faisant la promotion de l'évènement (Galaxy Unpacked 2019) pour le 20 Février 2019, le téléphone pliable devrait être présenté, à la vue de la phrase choisie pour fêter les 10 ans du groupe : "unfolding the future", soit "déployer" ou "déplier" l'avenir... A suivre !

 

XxX Hisense : smartphone avec encre électronique (pile ou face) XxX

 

L'E-ink ou encre électronique s'incruste, aussi, sur les smartphones (plus sur les solutions mobiles type tablettes ou liseuses) ; Hisense tente, en tout cas, l'invasion dans ce secteur même s'il n'est pas précurseur (Motorola avec son MotoFone, en 2006, avait ouvert les festivités). Plus élaboré que le téléphone de l'époque de Motorola, le modèle Hisense A6 intègre les caractéristiques techniques suivantes :

 

  • Puce octa-core Snapdragon 660 Qualcomm (2,2 GHz),
  • Stockage en dur : 128 Go,
  • Mémoire vive : 6 Go,
  • Originalité : d'un mouvement, bascule à l'arrière vers l'écran e-Ink,
  • Caméra frontale de 16 Mpx,
  • Caméra arrière de 12 Mpx (focus),
  • Système mobile : Android Pie (v9.0),
  • Batterie : 3 300 mAh,
  • Connectique : USB-C, technologie QuickCharge (v3.0), Jack (3.5 mm),
  • Connectivité : 2G, 3G, 4G, Wi-Fi (802.11 b/g/n/ac), Bluetooth (v4.1), NFC,
  • Écran-double de 6 pouces à l'avant (AMOLED FHD+) et 5,61 pouces à l'arrière (E-Ink monochrome HD+).

Son prix oscillerait aux alentours de 499 euros pour une disponibilité théorique d'ici Novembre prochain.

 

XxX L'écran enroulable d'LG arrive bientôt XxX

 

Depuis 2015, le fabricant ne cesse de multiplier finesse et qualité d'image avec, l'an dernier, lors du CES 2018, une démonstration de l'engin sans plus de précision. L'édition 2019 du salon a permis, enfin, d'annoncer une disponibilité prochaine de cet écran enroulable de 65 pouces 4K.

Intégrant le Dolby Atmos sous son design en Kevlar, ce LG Signature (OLED65R9PUA de son doux nom technique) prend les traits d'un meuble de bout de lit et recèle l'écran qui s'enroule ou se déroule suivant le besoin : totalement, à moitié ou un tiers, ce qui permet d'afficher en toute esthétique des photos ou écouter de la musique sans forcément, donc, déplier l'ensemble de la dalle souple.

 

Il permettra, également, d'interagir avec les assistants d'Amazon (Alexa) et Google et possède la technologie ThinQ. L'ensemble se pilote à coup d'IA (deep learning) et d'une puce orientée dans ce sens (a9 Gen 2). Pas de prix pour l'heure (on l'imagine en proportion...) mais une disponibilité "prochainement".

 

 

Sources :




  • Mots-clef: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,