55 % des logiciels obsolètes parmi 163 millions de PCs : le rapport accablant d'Avast sur les mises à jour !

Tout le monde le sait (pensons-le !) : il faut veiller à la mise à jour régulières de ses logiciels et de son système en ayant, sauf cas marginaux légitimes, la dernière version logicielle - et officielle de l'éditeur, sur son site d'origine, le mieux, ou un site de confiance spécialisé tel que FileHippo.com, par exemple - ou la dernière version de l'application, pour un système mobile ou orienté dans ce sens, comme Windows 10 (multi-plateforme).

 

 

Avast vient jeter un pavé dans une mare déjà bien connue de tous et toute mais pas forcément, sans doute, dans les esprits... Qu'à cela ne tienne, l'éditeur sécuritaire nous révèle l'étendue des dégâts grâce à son outils de mise à jour "automatic software updater", qui lui a permis de sonder un panel de 163 millions d'appareils (usitant bien sûr l'anti-virus dédié). Le rapport retrace la période de 2018 (en Anglais) dans son entier et ne comprend pas l'analyse d'applications tierces éventuelles pour éviter de tronquer les résultats, selon Avast.

 

Top 20 des logiciels obsolètes installés en 2018.
(Source : Blog Avast)

 

Premier bilan qui fera sourire la firme de Mountain View : son navigateur Chrome est largement plébiscité, à hauteur de 91 %, suivi d'Adobe avec Acrobat Reader (61 %) et le logiciel d'archive Winrar (48 %). Firefox arrive en top 5 (42 %), Opéra en 15ième position (11 %) et tout de même Windows Live Essentials (!...) en 11ième position (16 %) alors que ce denier n'est plus fonctionnel, pour rappel, depuis 2012... Une négligence que l'on retrouve dans les retards de mises à jour avec 55 % des logiciels installés qui ne sont donc pas mis à jour tels que le Shockwave d'Abobe en première position (96 % du panel !...), le lecteur VLC en 2ième position (94 %), Skype en 3ième position (94 %), Adobe Air en 7ième position (88 %), Firefox en 9ième position (85 %), Skype en 16ième position (67 % pour la version 8).

 

Top 10 des frameworks et outils installés en 2018.
(Source : blog Avast)

 

Un constat qui va de paire avec l'affection des produits adobe et microsoft, entre-autres, par les utilisateurs et utilisatrices, puisqu'il a été découvert des frameworks (active X Adobe, Silverligh Microsoft, Update d'Apple...) non mis à jour voire pire qui ne sont plus d'actualités et qu'il faut tout simplement désinstaller comme Silverlight.

 

Versions de Windows installées en 2018.
(Source : blog Avast)

D'ailleurs, ce rapport transitionne doucement mais sûrement vers un autre type de péremption : celui de Windows 7 dont les usagers connaissent bien la date butoir : le 14 Janvier 2020. L'analyse de l'éditeur de solutions sécuritaires rapporte qu'en 2018, 15,06 % des utilisateurs sous l'OS utilisait une version usagée, à savoir la version RTM plus quelques irréductibles usitant la version bêta de Windows 7 à hauteur de 0,02 % ; oui, quand même... Reste que l'analyse converge vers la même conclusion actuelle : Windows 7 reste un système-chouchou pour l'utilisateur (à défaut d'avoir XP), totalisant 43 % du panel, avec, toutefois, Windows 10 en embuscade (40 %). Nul doute que ce dernier grappillera bien plus lors de la migration des utilisateurs vers Windows 10 (de 2005 à 2007, ils étaient 0,12 % à oser la bascule contre 29,91 % en 2014) à moins que ceux-ci optent pour un autre système tel que Linux ou encore macOS, par exemple. A noter que 3 % résistent encore en restant sous Windows XP qui n'est plus supporté (à vos risques et périls en cas de bugs, de malwares etc...)... A suivre !

 

Source : Blog Avast - 22 Janvier 2019 - Rapport 2019 : tendances PCs applications, logiciels, matériel et mises à jour.