Windows 10 : nouveautés majeures de l'October 2018 Update (gravée dans la Redstone 5) !

Intel Audio Display allergique à Windows 10 1809 !

La mise à jour ne s'est pas faite non sans mal pour certain(e)s qui ont vu des messages d'erreurs plus qu'inquiétants voire des suppressions de données, fichiers ou dossiers inexpliqués, en passant par des réinitialisation de paramètres dans les menus ou applications.

 

Le premier cas concerne les produits Intel Audio Display (versions 10.25.0.3 à 10.25.0.8) dont le bug causait l'affichage d'un message d'avertissement avant la finalisation ou le début de l'installation de la mise à jour 1809 de Windows 10, "Ceci requiert votre attention". L'erreur, assignée KB4465877 par Microsoft, demandait une confirmation ou une annulation ("retour") de l'installation. Microsoft préconise de cliquer sur "retour" plutôt que de terminer l'installation qui serait, de toute façon caduque, rendant le système instable avec une surcharge au niveau du processeur et une réduction significative de la durée de vie de la batterie. De son côté, le fondeur Américain préconise aux détenteurs de ce produit de bien avoir installer la dernière mise à jour des processeurs Skylake (6ième génération) avant d'installer la dernière mouture de Windows 10, tout en notifiant bien qu'un patch correctif a été déployé pour le driver de l'Audio Display : celui-ci passe en version 10.25.0.10 (driver Intel Graphics v24.20.100.6286).

 

Le second et dernier cas est relatif à une envolée-mystère des données-système ou des documents en local : ici, si la mise à jour se passe sans incident, c'est après que cela se corse avec une suppression définitive de certaines données du ou des disques !... Bon nombre sur les réseaux, notamment Twitter, exprime ce désarroi et alertent les utilisateurs de pas mettre à jour tout de suite sans avoir, avant, effectuer une sauvegarde-système, chose que certain(e)s initié(e)s, par (mauvaise) expérience antérieures ont appris naturellement à faire. Qui plus est, dans un cadre sans incident, la sauvegarde préalable avant une mise à jour majeure d'un système donné doit être un réflexe quasi-automatique.