IFA 2018 : entre démesure technologique, 8K et assistanat connecté (être humain optionnel) !

Vidéoprojecteurs : en 4K ou 8K

Toujours plein les yeux avec une tendance forte pour cette édition 2018 : une volonté de chercher encore et toujours une "lissitude" (qui atteindra une lassitude des esprits pour les nostalgiques des "grains" de certains formats vidéos de l'époque !) dans l'image ou la vidéo ; les vidéoprojecteurs n'échappent pas cette réforme télévisuelle ou cinématographique. Voici les nouveautés notables en la matière que l'on pourra retenir :

 

XxX JVC : conversion d'une image 4K native en 8K (le magicien) XxX

 

Modestement annoncé comme la première prouesse mondiale du genre dans son communiqué, le fabricant Japonais a misé sur sa technologie e-shift (ou "pixel shifting") qui permet, en jouant sur les frame-vidéo ou encore les directions de l'image d'un média (horizontal et vertical) de "transformer", de convertir un pixel donné - dans un format donné : ici la 4K - en quelque chose, d'à priori, mieux en qualitatif. Attention, à noter qu'il est précisé que les "sources externes" 8K ne sont "pas supportées"... Toutefois, l'appareil est compatible avec la technologie HDR10.

Techniquement la 4K native embarque un amplificateur d'image (D-ILA) de 0.69 pouces (3.8 µm-pixel) pour une résolution de 8.8 millions de pixels (4 096 x 2 160). L'optique en verre (2 200 lm) se compose de 18 éléments haute-résolution dont 16 entouré d'aluminium. L'objectif peut, également s'ajuster suivant l'environnement de la pièce avec une adaptation de l'image jusqu'à ±43 % (en horizontal) et ±100 % (en vertical). L'appareil intègre un port RJ-45 et un port USB-A ainsi que deux ports HDMI (HDCP 2.2).

Reste que le prix refrénera les bourses les plus modestes : 17 999,95 dollars, pour une disponibilité au mois d'Octobre prochain.

 

XxX Sony : 3 vidéoprojecteurs 4K XxX

Toujours rectiligne, le fabricant Japonais aurait pu sortir, comme JVC, l'arsenal 8K, mais a préféré rester sur les acquis actuels (tout en laissant la concurrence, probablement, éprouver la technologie) avec la sortie de trois vidéoprojecteurs 4K dont un positionné très haut de gamme.

 

VPL-VW870ES

 

  • Principal attrait de ce modèle haut de gamme, son objectif "all-range crisp focus" (ARC-F),
  • 18 éléments en verre dont 6 éléments de type ED (Extra-Low dispersion : faible dispersion),
  • Luminosité : 2 200 lm (diode laser),
  • Balayage horizontal : 19 à 72 kHz,
  • Balayage vertical : 48 à 92 kHz,
  • Connectiques : mini-Jack, USB, HDMI x 2 (HDCP2.2), RJ-45,
  • 3D compatible,
  • Poids : 22 kg,
  • Coloris : noir,
  • Dimensions : 560 mm x 223 mm x 496 mm.

 

Il faudra compter débourser 24 490 euros pour une disponibilité courant Octobre.

 

 

VPL-VW570ES

 

  • Exit les 18 éléments de verre : de la mise au point au changement-lentille tout est motorisé,
  • Luminosité : 1 800 lm (lampe mercure - 280 watts),
  • Balayage horizontal : 19 à 72 kHz,
  • Balayage vertical : 48 à 92 kHz,
  • Connectiques : mini-Jack, USB, HDMI x 2 (HDCP2.2), RJ-45,
  • 3D compatible,
  • Poids : 14 kg,
  • Coloris : blanc et noir,
  • Dimensions : 496 mm x 205 mm x 464 mm.

 

Comptez débourser 7 490 euros pour une disponibilité courant Octobre prochain.

 

 

VPL-VW270ES

 

  • Exit les 18 éléments de verre : de la mise au point au changement-lentille tout est motorisé,
  • Luminosité : 1 500 lm (lampe mercure - 225 watts),
  • Balayage horizontal : 19 à 72 kHz,
  • Balayage vertical : 48 à 92 kHz,
  • Connectiques : mini-Jack, USB, HDMI x 2 (HDCP2.2), RJ-45,
  • 3D compatible,
  • Poids : 14 kg,
  • Coloris : blanc et noir,
  • Dimensions : 496 mm x 205 mm x 464 mm.

 

Comptez débourser 4 990 euros pour une disponibilité courant Octobre prochain.

 

 

Sources :