Amazon : quand le WebMarchand a imaginé cette cage pour salarié (concept-cage) !

De la fiction à, peut-être un jour, la réalité... Alors que "la fureur de l'étranger" (Oddworld) sortira prochainement (à nouveau ! alors qu'un opus tout neuf devrait voir le jour en 2019 nommé SoulStorm) sur la Nintendo Swich, il semble que l'exploitation salariale émancipe certains esprits du genre via une imagination débordante ; ou terrifiante.

 

 

En effet, de son nom breveté officiel (brevet déposé, alors, en Septembre 2013 à l'USPTO, le Bureau Américain des brevets et des marques commerciales, le "procédé et système pour transporter un salarié dans un espace de travail actif" rappele certains passage où Abe déambule, se tortille...Il s'agit d'un cage assez étroite suffisante pour rester debout le temps de ce "transport" (le même type de cage que dans "Ready Player One", pour gérer les impayés de certains joueurs). Bref, un mode "poupée" loin d'être éthique et qui a obligé Amazon a se justifier sur ce concept apposé en dessin (!...) : "Parfois, même les mauvaises idées sont soumises à des brevets. Cela n'a jamais été utilisé et nous n'avons aucun plan d'utilisation. Nous avons développé une solution bien meilleure, à savoir un petit gilet que les associés peuvent porter, ce qui fait que toutes les unités d'entraînement robotisées à proximité cessent de bouger", tente de rassurer Dave Clark, Vice-Président Senior des opérations chez le géant Américain, dans un tweet du 8 Septembre dernier.

Une chose est sûre : il ou elle a imaginé un concept de cage en confondant les clients d'Amazon avec les articles (qui eux rentreraient : une idée de transport dans ce sens en l'air avec un rail suspendu ?) achetés sur le site Web... A suivre !

Source : Twitter (Dave Clark, Amazon SVP) - 8 Septembre 2018 - Cage salariale (concept breveté en 2013).




  • Mots-clef: ,