Actualités

40 requêtes par heure : le nombre de fois que Google se connecte à un smartphone Android (35 % concerne la localisation) !

Zèle sécuritaire ou business insidieux, le “don’t evil” de Google n’est pas prêt de s’effacer des esprits : après les révélations de l’Associated Press concernant une désactivation en deux temps de l’historique des positions de la firme de Mountain View, voici que qu’un Professeur de l’Université de Vanderbilt via Digital Content Next, met en lumière le type de données collectées par Google ; en arrière-plan ; même sans connectivité…

 

 

Dans son étude “Google Data Collection” du 15 Août 2018, le Professeur Douglas C. Schmidt met en évidence des faits et chiffres accablants pour le géant Américain qui, via son navigateur Chrome, récolte allègrement tout un panel de données, pour un total de 340 connexions dans la journée, soit 14 fois par heure, pour un smartphone Android et ce, qu’il soit ou non connecté à un réseau. Ces données constituent 40 % en terme d’interrogation (requête) par heure dont 35 % concernent la localisation d’un smartphone Android contre 1 % pour les données collectées par Apple dans ce domaine ; et, quand le terminal en question est actif, cela augmente bien sûr : environ 90 requêtes par heure dont 20 % pour la localisation contre environ 20 % pour Apple, à titre comparatif, dont 6 % concerne la localisation.

 

(Source : François Cointe).

Derrière tout cela, ruisselle un florilège de données collectées de manière passive qui permettent à Google (beaucoup ou énormément, selon l’activation ou non, dans le compte Google, de l’option “Activité Web et App” avec la sous-option comprenant l’historique Web de Chrome) de venir fleurir ou affiner le profil-utilisateur via ses nombreux services marketing ou publicitaires que sont Analytics, DoubleClick, AdWords, AdSense, AMP, AdMob ou encore via des enquêtes… Bref tout ce qui est relié de près ou de loin au géant et qui permettra de collecter des informations techniques (adresse IP, IEMI, adresse MAC, numéro de série, Client ID…) ou des préférences de navigations, de goûts ; le tout avec un cookie “traceur” qui permettra, au besoin, de relier un terminal Android à cet amas de données collectées pointant sur des données personnels de l’utilisateur ! L’ensemble permettra ainsi de mieux évaluer les goûts des utilisateurs pour mieux lui suggérer des contenus relatifs, notamment via les contenus de type AMP dont Google avait, en Février dernier, officialisé une mise à jour via AMP Stories (défilements HTML dynamiques) : une fonctionnalité made in Google qui joue pleinement son rôle, ici, en fournissant directement un contenu relatif dont la source – collectée préalablement – est… Google.

Reste à voir ce qui dira ou non Google. Qui ne dit mot… A suivre !

 

Source : Digital Content Next – 15 Août 2018 – Google Data Collection (Professeur Douglas C. Schmidt, Université de Vanderbilt).




  • 50% J'apprécieVS
    50% Je n'apprécie pas
    Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    ;) :zzz: :youpi: :yes: :xmas: :wink: :whistle: :warning: :twisted: :sw: :sleep: :sg1: :schwarzy: :sarko: :sante: :rollol: :roll: :rip: :pt1cable: :popcorn: :pff: :patapai: :paf: :p :ouch: :oops: :o :non: :na: :mrgreen: :mdr: :macron: :love: :lol: :kissou: :kaola: :jesuisdehors: :jap: :ilovesos: :idea: :houra: :hello: :heink: :grumpy: :fume: :frenchy: :fouet: :fouet2: :first: :fessee: :evil: :dispute: :demon: :cryy: :cry: :cpignon: :cool: :cassepc: :capello: :calin: :bug: :boxe: :bounce: :bluesbro: :bisou: :babyyoda: :assassin: :arrow: :annif: :ange: :amen: :D :??: :?: :/ :-| :-x :-o :-P :-D :-? :-1: :+1: :) :( 8-O 8)

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Copyright © Association SOSOrdi.net 1998-2020 - v1.3.1