Adieu Google Drive, bonjour Google One : la solution de stockage en ligne évolue !

Le géant de Mountain View continue son ascension en faisant évoluer certains de ses produits puisqu’après avoir présenté quelques évolutions majeures « matériellement » fournie, voici que le service de stockage dans les nuages subit un petit lifting : dans le nom et dans la grille tarifaire…

 

 

« Dans les prochains mois » – les États-Unis étant les premiers servis, le reste du monde dont la France, par la suite – la mise à jour évolutive étendra son support à l’ensemble des utilisateurs du service. De plus, l’abonnement pourra être étendue « jusqu’à 5 membres d’une famille », histoire d’avoir l’ensemble des comptes réunis au moment de la facturation, au sein d’un même foyer, donc.

Pour le reste pas de grande nouveautés, si ce n’est une légère évolution de la grille tarifaire – ! – qui, pour l’heure, n’est pas encore connue dans nos contrée francophones mais depuis >ce lien d’alerte pour le déploiement de Google One en France<, la multinationale appose les conditions tarifaires mensuelles suivantes :

  • 1,99 dollars pour 100 Go,
  • 2,99 dollars pour 200 Go et,
  • 9,99 dollars pour 2 To (le forfait « 1 To » est ainsi supprimé et sera upgradé de la sorte, « sans frais supplémentaires »).

Resteront inchangés et toujours existants :

  • 99 dollars pour 10 To,
  • 199 dollars pour 20 To et,
  • 299 dollars pour 30 To.

 

Une nouvelle qui fera sans doute sa petite sensation tout comme celle relative aux APIs bientôt payantes du service Maps de Google. En effet, à partir du 11 Juin prochain, le service de cartographie bénéficie d’un usage gratuit dans la limite – quota – mensuelle de 200 dollars (premiers). Au-delà, Mountain View signale gentiment mais sûrement qu’il faudra passer à la caisse avec, certes, une gratuité totale pour les intégrations mobiles (en statique ou dynamique) mais, pour la plupart des autres types d’intégrations / configurations, il faudra bien payer ce service qui concerne « Maps » mais, également, « Routes », « Places » ; quelques exemples (pour plus de détails, la >grille tarifaire complète<) :

 

  • Street View (jusqu’à 100 000) : entre 7 dollars (statique) et 14 dollars (dynamique),
  • Route parcourue : (jusqu’à 100 000) : 10 dollars contre 8 dollars (si supérieur à 100 000),
  • Places : des tarifs allant jusqu’à 40 dollars (texte de recherche, lieu à proximité) jusqu’à un volume de 100 000, 32 dollars au-delà pour les exemples cités.

Probablement moins fournie ou évolué ViaMichelin.fr propose des APIs de cartographie et d’itinéraire. A noter, également, que le 9 Mai dernier, Bing Maps (Microsoft) a récemment peaufiner de nouvelles APIs axées sur l’autosuggestion et la reconnaissance géographique. Un bon prétexte, peut-être, pour voir si le service de cartographie de Redmond sera plus généreux avec les développeurs et développeuses en quête d’un Internet « free » et accessible à la bourse de tous et toutes… A suivre !

 

Source : Blog Google – 14 Mai 2018 – Google Drive devient Google One.