Actualités

Youtube : quand un utilisateur risque la prison pour avoir filmé un SDF en lui donnant de faux Oréo au dentifrice !

Alors que Youtube tente de se remettre doucement de la fusillade à son siège le 3 Avril dernier faisant de l’auteure l’unique mort de cette tragédie, voici que la plateforme revient au devant de la scène des faits divers avec, cette fois, une vidéo d’un usager du service vidéo pas très réjouissante puisqu’il met en scène un don de nourriture biaisé à un sans-abri, via de faux biscuits remplis de dentifrice en place et lieu de chocolat…

 

De gauche à droite : Gheorghe L., le SDF victime de l’humiliation et
Kanghua Ren alias Reset.

 

Comme toujours, il s’agit d’une personne ayant un profil assez exubérant et se servant de la vidéo comme un moyen de faire un buzz, en bien ou en mal…ReSet (Kanghua Ren de son vrai nom) n’en est, pourtant, pas à son premier avertissement puisque ce jeune Barcelonais (Espagne) de 19 ans (à l’époque) avait déjà transformé le lugubre essai en Janvier 2017 sur son compte Youtube. Si, ici, la blague du dentifrice n’est pas nouvelle elle n’en est pas moins abjecte surtout quand on met en scène un être humain ou un animal sans défense socialement ou physiquement.

Alerté par l’opinion publique depuis la plate-forme, le Conseil Municipal local, ce Youtubeur aurait pris peur et aurait tenté de contrebalancer la vapeur en faisant une vidéo de lui avec ce SDF (Gheorghe L.) en train de partager une nuit à la belle étoile. En vérité et selon les propos rapportés par “Le Monde”, ReSet aurait payé la personne 300 euros si celle-ci s’abstenait de tout commentaire éventuels aux autorités.

Une démarche finalement infructueuse puisqu’un “témoin” aurait dénoncé le Youtubeur alors qu’il était avec le SDF, auprès de la police de Barcelone. La plainte a, cette fois, aboutie jusque dans le bureau du Procureur qui a ouvert une affaire avec, à la clé, une peine encourue de deux ans de prison assortie d’une amende de 30 000 euros. Pour l’heure, le Youtubeur a été libéré sous caution (après dépôt de plainte) mais ne pourra pas quitter son pays avant la fin du procès, si liberté il y a… Force est de constater que ce genre d’affaire n’est pas souvent traité d’une parce que cela engorgerait fortement l’outil judiciaire et de deux parce que les usagers regardent souvent – à tort – ce type de vidéos mettant en scène une humiliation ou un rabaissement de l’être humain ou d’un animal. Il semble donc que ce type de vidéo soit la limite du rire dans ce domaine…

 

Nombre de contenus modérés par Youtube,
de 2017 (premier trimestre inclus) à 2018 (premier trimestre inclus).

 

En aparté et pour faire suite aux fusillades de début Avril, la plate-forme de Google a tenté de rassurer, le 17 Avril dernier, concernant certains points tels que la rémunération qui aurait, en 2017, augmenté de 35 % “pour les chaînes ayant des revenus annuels à 5 chiffres” voire 40 % “pour les chaînes ayant des revenus annuels à 6 chiffres”. De plus, pour 2018, une augmentation de l’ordre de “600 %” aurait été subie pour les réponses avec un taux de réponse pour les Tweets (depuis le profil-compte de la chaîne) s’élevant à 75 %. Dans la foulée, le service de vidéos en ligne à démarré un test-pilote “avec une petite sélection de créateurs” pour avoir des avis sur de nouvelles options permettant de fournir d’avantages d’informations sur une vidéo donnée. A ce propos, côté contenu et sa mise en ligne, là aussi, dans son billet du 23 Avril 2018, Youtube se veut positif avec des chiffres frôlant la perfection : 8 M de contenus modérés (effacés) dont 6,7 M relevés par une intelligence artificielle (en notant que plus de trois-quarts de ces 6,7 M ont été effacés “avant d’avoir reçu une visite” en terme de nombre de vue ; voilà pour le papier mais reste un point : son public ou le public de ses abonnés (ce qui revient au même) dont il faudra éveiller la conscience un peu plus haut pour éviter d’ultime soubresauts sur certains contenus en ne regardant pas, par exemple, dès le départ, de telle vidéo qui rémunère l’usager. Un clic utile et éthique, ici, est souvent plus bienveillant qu’une parole de même qu’une éducation dans le respect de l’autre, de son prochain… A suivre !

 

Source : Le Monde – 20 Avril 2018 – Youtube : biscuits Oréo fourrés au dentifrice et donnés à un SDF.




  • 50% J'apprécieVS
    50% Je n'apprécie pas
    Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    ;) :zzz: :youpi: :yes: :xmas: :wink: :whistle: :warning: :twisted: :sw: :sleep: :sg1: :schwarzy: :sarko: :sante: :rollol: :roll: :rip: :pt1cable: :popcorn: :pff: :patapai: :paf: :p :ouch: :oops: :o :non: :na: :mrgreen: :mdr: :macron: :love: :lol: :kissou: :kaola: :jesuisdehors: :jap: :ilovesos: :idea: :houra: :hello: :heink: :grumpy: :fume: :frenchy: :fouet: :fouet2: :first: :fessee: :evil: :dispute: :demon: :cryy: :cry: :cpignon: :cool: :cassepc: :capello: :calin: :bug: :boxe: :bounce: :bluesbro: :bisou: :babyyoda: :assassin: :arrow: :annif: :ange: :amen: :D :??: :?: :/ :-| :-x :-o :-P :-D :-? :-1: :+1: :) :( 8-O 8)

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Copyright © Association SOSOrdi.net 1998-2020 - v1.4.0