Android P : developer preview 1 en approche (les élucubrations pour le "P" sont ouvertes) !

Un peu en avance sur sa sacro-sainte publication annuelle de la première DP (Developer Preview) d'Android P, Google a dévoilé, depuis le 7 Mars dernier, les prochaines fonctionnalités de l'OS mobile avec l'image-système disponible dès à présent  pour les terminaux Pixel !

 

 

Si l'information est usuellement communiqué vers la mi-Mars, elle n'en est, pour autant, pas moins véritable puisqu'elle introduit officiellement les fonctionnalités suivantes :

 

 

  • Messages : la fonctionnalité a été étendue à la simple réponse depuis l'actuelle notification en question depuis le haut de l'écran. Cette version d'Android intègre la notifications dans le bandeau de notifications déroulant et, au besoin, avec la prise en charge d'images, de stickers avec la possibilité d'effectuer des actions (voire de répondre avec des messages pré-faits), directement depuis le bandeau (sans aller dans l'application ou dans la fenêtre de SMS) qui subit un liftage avec des couleurs plus appuyées pour - mieux ? - savoir si telle ou telle fonction est effective ou non ;
  • Personnalisation des groupes / familles de notifications : si l'option était déjà présente depuis l'actuel Android Oréo - et anciennement Nougat (API L25) - elle se voit édulcorée de la fonction "bloquer un groupe" ce qui peut s'avérer utile quand l'utilisateur ne veut plus recevoir des notifications de ce groupe. Lors de nouveaux modes de diffusion de ces groupes, l'application relié à un groupe de notifications bloquées "peut prédire ces actions et réagir en conséquences"... Il faudra voir, dans le concret, ce que cela signifie réellement pour l'utilisateur !

 

  • "Ne pas déranger" : deux nouvelles options apparaissent, avec "alarmes" et "média" dans les options ("comportement") de la fonctionnalité. Place à plusieurs options activables ou non, au lieu des 3 modes actuels ("priorité seulement", "alarme seulement" et "silence total") ;
  • Capteur d'empreinte digitale : intégration d'une boîte de dialogue "unifiée" afin de rassurer l'utilisateur de la véracité de la procédure, les applications tierces le proposant, certes, mais n'ayant eu jusque là aucun format "standard" en terme de procédure et de visuel. Voilà la chose, en théorie, réglée ;
  • Format d'écrans : Android P s'adaptera aux différentes configurations-écrans (formats "edge-to-edge" et les fameux "notch" comme l'iPhone X qui regroupe tout ses capteurs en façade via une barre au-dessus de l'écran). Quatre options seront ainsi affectées à cette fonction (format : "aucun", "étroit", "grand" et "large") qui sera disponible pour les développeurs, leurs permettant, de la sorte, de mieux prévisualiser les applications avec ce type d'écran ;
  • APN : en façade ou à l'arrière, fusion des capteurs multiples, dès le second, permettant de jouer des effets complexes comme le floutage d'arrière-plan (bokeh) ou la stéréo-vision (deux points photographiés respectivement par deux objectifs - minimum, voire trois parfois - pour n'en avoir qu'un au final, par "superposition", grosso modo). Cette fusion permettra de basculer "automatiquement" entre les caméras. Gestion, également, du support des caméras externes en USB / UVC pour les smartphones compatibles ;

 

  • Wi-Fi : grâce à la norme IEEE 802.11mc et les APIS dédiées (relatives à RTT : Round-Trip-time), le smartphone pour localiser les points d'accès les plus proches ; pour peu que vous l'autorisiez à géolocaliser la position et / ou à connaître certaines données : "Si votre appareil connaît la distance de 3 points d'accès ou plus, l'API utilise un algorithme de multilatération pour estimer la position du périphérique qui correspond le mieux à ces mesures. Le résultat est généralement précis entre 1 et 2 mètres" ;
  • HTTPS : migration automatique des pages en "clair" (HTTP) - sous la configuration Network Security relatives aux profils-Web ainsi personnalisés - vers le protocole sécuritaire (TLS). L'option automatique peut être contourné en paramétrant manuellement pour ne pas chiffrer les données ;
  • Qualité-image : intégration du support HDR VP9 Profile 2 (Youtube, Play Movies et plate-formes compatibles), du format HEIF (images et lots d'images compressés) et d'APIs Media, via MediaPlayer2, MediaDrm (Media metrics) ;
  • Deep Learning : Amélioration de l'API Neural Network (créée depuis Android Oréo - API L27) avec l'ajout de neuf commandes / opérations : "Pad, BatchToSpaceND, SpaceToBatchND, Transpose, Strided Slice, Mean, Div, Sub, and Squeeze" ;
  • Amélioration de JobScheduler : ajout de nouveaux champs (estimation de la taille des données, pré-chargement du signal et détail des exigences-réseaux avec une notification pour avertir ou non si le réseau en question est saturé, auquel cas l'outil de gestion et d'automatisation de processus peut, de lui-même éconduire le surplus de la demande ailleurs) ;
  • Avènement d'ImageDecoder, pour bitmaps et dessins modifiables avec des effets qui eux-mêmes sont gérables avec l'outil d'Animation dédié d'Android (AnimatedImageDrawable) auquel vient s'ajouter une nouvelle catégorie (classe) de dessins et d'images animées (GIF et WebP). La vectorisation de l'ensemble se coordonne via AnimatedVectorDrawable ;
  • Amélioration du framework Autofill (crée depuis Android Oréo - API L26).

 

Android devrait communiquer prochainement sur d'autres points et mettre en ligne d'autres images, les Pixel (Pixel, Pixel XL, Pixel 2 et Pixel XL 2) n'étant, pour l'instant, que les seuls appareils pouvant accueillir cette DP1 en rappelant qu'il s'agit d'une version non finalisée donc très instable : seulement pour les avertis et / ou en connaissance de cause... A suivre !

 

Pour en savoir plus, les liens de >téléchargement des images d'Android P DP1 pour la gamme Pixel< !

 

Source : Blog Android - Android P DP1 - Le 7 Mars 2018.